Le Collectif Métro propose le Pacte pour la transition aux candidats aux municipales

sep article

 

FIL INFO — Soutenu par Alternatiba Grenoble, le Collectif Métro entend promouvoir le Pacte pour la transition écologique dans le cadre des élections municipales. Un ensemble de mesures préconisées à l’échelle locale, auxquelles les candidats sont invités à souscrire. Avec, à la clé, un suivi de leurs mises en œuvre par les militants de la transition.

 

 

Mettre fin au déve­lop­pe­ment des grandes sur­faces, inci­ter au tri des déchets ou pro­po­ser une ali­men­ta­tion bio et « moins car­née » dans la res­tau­ra­tion col­lec­tive… Telles sont quelques-unes des recom­man­da­tions du Pacte pour la tran­si­tion éco­lo­gique. Un contrat moral sou­mis à l’at­ten­tion des can­di­dats aux muni­ci­pales, porté par de nom­breuses asso­cia­tions éco­lo­gistes. Et à l’é­chelle de la Métropole par le tout jeune Collectif Métro, sou­tenu par Alternatiba Grenoble.

 

Le Collectif Métro veut porter le Pacte pour la transition devant les candidats aux municipales © Alternatiba Grenoble

Le Collectif Métro veut por­ter le Pacte pour la tran­si­tion devant les can­di­dats aux muni­ci­pales. © Alternatiba Grenoble

 

« D’après le Giec, 50 à 70 % des solu­tions pour le cli­mat se situent à l’é­chelle locale et doivent être mises en œuvre dans le pro­chain man­dat », écrit le col­lec­tif. Une bonne rai­son à ses yeux pour ten­ter de mobi­li­ser les can­di­dats autour de la ques­tion de la tran­si­tion éco­lo­gique : « Il est indis­pen­sable que nos futurs élus s’approprient ces enjeux et qu’ils s’engagent, devant les citoyens, à mettre en œuvre ces mesures. »

 

 

Un comparatif des candidats en fonction de leurs engagements ?

 

Les actions concrètes du col­lec­tif ? « L’objectif, c’est de ren­con­trer les can­di­dats, de leur pré­sen­ter le Pacte pour la tran­si­tion et de faire en sorte qu’ils puissent s’ap­pro­prier ces mesures et les mettre en œuvre par la suite en le signant », explique Camille Daubrée, membre du Collectif Métro. Les pre­mières com­munes visées : Grenoble, Fontaine, Échirolles, Saint-Martin-d’Hères, Saint-Égrève, Seyssins et Meylan. Avant d’é­lar­gir, si pos­sible, la démarche à l’en­semble de la Métropole.

 

Action d'interpellation des candidats aux municipales à Grenoble © Joël Kermabon - Place Gre'net

Action d’in­ter­pel­la­tion des can­di­dats aux muni­ci­pales à Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Le Collectif Métro entend aussi user de sa démarche comme d’un moyen d’in­for­mer les élec­teurs. Camille Daubrée évoque ainsi l’i­dée de pré­sen­ter un com­pa­ra­tif des can­di­dats « pour que les citoyens puissent savoir quelles sont les pro­po­si­tions en matière de déve­lop­pe­ment durable de leurs can­di­dats, et à quel niveau ils s’en­gagent ». Un suivi de la mise en œuvre des mesures, une fois les signa­taires élus, est éga­le­ment à l’ordre du jour.

 

Si le Pacte est réso­lu­ment tourné vers les ques­tions éco­lo­giques, son mar­queur idéo­lo­gique n’en est pas moins clair. Ainsi, outre les mesures envi­ron­ne­men­tales, le docu­ment recom­mande de don­ner la prio­rité aux logi­ciels libres ou de limi­ter la place de la publi­cité dans l’es­pace public. Ou encore de favo­ri­ser l’ac­cueil et l’in­ser­tion des per­sonnes en dif­fi­culté, y com­pris étran­gères et tous sta­tuts confon­dus, via des dis­po­si­tifs de pre­mier accueil.

 

Florent Mathieu

 

Musée de Grenoble et ses artistes du XIXe siècle
commentez lire les commentaires
2680 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. C’en est las­sant tous ces gens qui veulent nous mon­trer com­ment mieux consom­mer et où, sous le pré­texte fal­la­cieux du réchauf­fe­ment cli­ma­tique alors qu’on a caillé toute la jour­née ! Vivement l’al­ter­nance avec des can­di­dats plus réa­listes et sen­sibles aux réa­li­tés éco­no­miques !

    sep article
  2. Ah ! Une nou­velle offi­cine des rouges et verts !

    sep article