Des formations gratuites au b.a.-ba du numérique pour 4000 habitants de la Métropole grenobloise

sep article

 

FIL INFO — La Métropole de Grenoble mettra en place à partir de 2020 un dispositif de Pass numérique. Son objectif ? Permettre à 4 000 personnes de bénéficier de séances de formation au numérique. Lauréate d’un appel à projets, l’initiative sera financée à hauteur de 64 % par l’État.

 

 

Des for­ma­tions gra­tuites au numé­rique pour 4 000 habi­tants de la Métropole : tel est l’ob­jec­tif du Pass numé­rique déployé en 2020 par la Métro. Un dis­po­si­tif rendu pos­sible suite à un appel à pro­jets lancé par l’État et la Mission société numé­rique. Appel à pro­jets rem­porté par la Métro, aux côtés de nom­breuses autres col­lec­ti­vi­tés et qui per­met­tra un finan­ce­ment par l’État à hau­teur de 64 % du Pass numé­rique. Soit une somme de 112 000 euros sur les 175 000 pré­vus.

 

Le Pass Numérique propose entre 5 et 10 séances de formation © Métropole de Grenoble

Le Pass numé­rique pro­pose entre 5 et 10 séances de for­ma­tion. © Métropole de Grenoble

 

Le prin­cipe du Pass numé­rique ? « Des chèques numé­riques per­met­tant aux publics les plus
en dif­fi­culté dans l’usage d’Internet de béné­fi­cier de for­ma­tions gra­tuites », résume la Métropole. Les per­sonnes béné­fi­ciaires seront iden­ti­fiées « au plus près du ter­rain », indique encore la col­lec­ti­vité. Soit en lien avec les antennes de quar­tier, les mai­sons des habi­tants, les écri­vains publics, ou encore les Caisses d’al­lo­ca­tion fami­liale ou de retraite.

 

 

« Une problématique d’accès aux droits »

 

« Afin d’identifier les bonnes for­ma­tions, de pou­voir orien­ter les publics et de dis­tri­buer les ché­quiers, des conseillers tien­dront des per­ma­nences en lien avec les espaces numé­riques pré­sents sur tout le ter­ri­toire », décrit la Métro. Des ché­quiers qui don­ne­ront accès à plu­sieurs séances de for­ma­tion au numé­rique, depuis l’u­ti­li­sa­tion d’une boîte mail jus­qu’aux démarches en ligne en pas­sant par la recherche de loge­ment.

 

Demain le tout numérique, au détriment des droits des personnes ? DR

Demain le tout numé­rique, au détri­ment des droits des per­sonnes ? DR

 

Une néces­sité, aux yeux de la col­lec­ti­vité. « Alors que le gou­ver­ne­ment vise la déma­té­ria­li­sa­tion de 100 % des démarches admi­nis­tra­tives d’ici 2021, (…) une par­tie [de la popu­la­tion] reste tou­te­fois éloi­gnée du numé­rique », notent les ser­vices métro­po­li­tains. Pour qui « la ques­tion de l’accès au numé­rique devient une pro­blé­ma­tique d’accès aux droits », dès lors qu’un Français sur cinq s’es­time en dif­fi­culté pour uti­li­ser les pla­te­formes numé­riques.

 

Florent Mathieu

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
1951 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.