Le fonds de dota­tion Clinatec veut lever 5 mil­lions d’euros par an pour ses nou­veaux pro­grammes de recherche

Le fonds de dota­tion Clinatec veut lever 5 mil­lions d’euros par an pour ses nou­veaux pro­grammes de recherche

EN BREF – Le fonds de dota­tion Clinatec a fêté ses cinq ans d’existence, le 7 novembre der­nier, lors d’une soi­rée cari­ta­tive à Paris. L’occasion de faire le bilan des cin­quante pro­jets finan­cés en cinq ans. Mais éga­le­ment d’annoncer le lan­ce­ment d’ap­pels à pro­jets dans le cadre de « Clinatec phase 2 ».

« Ouvrir à de nou­veaux méde­cins l’expertise tech­no­lo­gique et la tech­ni­cité déve­lop­pées sur les pla­te­formes Clinatec. Et ser­vir ainsi un maxi­mum de patho­lo­gies et d’essais cli­niques en sou­te­nant les tra­vaux en cours ». Telle est la volonté affi­chée par Jean Therme, pré­sident du conseil d’administration du fonds de dota­tion du centre de recherche bio­mé­di­cale gre­no­blois Clinatec.

Cet organe de mécé­nat (le seul) du Commissariat à l’énergie ato­mique et aux éner­gies alter­na­tives (CEA) célé­brait, le 7 novembre der­nier, ses cinq ans d’existence. Une soi­rée cari­ta­tive inti­tu­lée « l’Homme réparé », orga­ni­sée à l’Automobile Club de France à Paris.

Soirée caritative l'Homme réparé organisée ce jeudi 7 novembre à Paris par le fonds de dotation Clinatec. © Thomas Raffoux - Clinatec

Soirée cari­ta­tive L’Homme réparé orga­ni­sée le 7 novembre 2019 à Paris par le fonds de dota­tion Clinatec. © Thomas Raffoux – Clinatec

Thibault Lanxade, pré­sident du comité de cam­pagne, a rap­pelé quant à lui l’ambition du fonds aux mécènes et par­te­naires de Clinatec : lever 5 mil­lions d’euros par an en par­rai­nage à l’horizon 2024.

En cinq ans, Clinatec a levé 17 mil­lions d’euros pour la recherche

Thierry Bosc, direc­teur du fonds de dota­tion, sou­ligne les avan­cées déjà réa­li­sées en cinq ans par Clinatec dans le champ de l’innovation tech­no­lo­gique au ser­vice des patients. « Dix sept mil­lions d’euros levés auprès de grands mécènes ont per­mis le finan­ce­ment de cin­quante pro­jets et l’accélération des recherches menées à Clinatec par les équipes du CEA et du Centre hos­pi­ta­lier uni­ver­si­taire Grenoble Alpes (Chuga) », se réjouit-il.

Thibault Lanxade, président du comité de campagne de mécénat, Thierry Bosc, directeur du fonds de dotation de Clinatec, Sophie Cluzel, secrétaire d'état auprès du premier ministre en charge des personnes handicapées et Thibault, patient de Clinatec. © Thomas Raffoux - Clinatec

Le patient Thibault aux côtés de Thibault Lanxade, pré­sident du comité de cam­pagne de mécé­nat, Thierry Bosc, direc­teur du fonds de dota­tion de Clinatec, et Sophie Cluzel, secré­taire d’Etat en charge des per­sonnes han­di­ca­pées. © Thomas Raffoux – Clinatec

En fer de lance, le pro­jet BCI (Brain Computer Interface) a d’ores et déjà per­mis à un patient souf­frant d’un han­di­cap moteur lourd de remar­cher grâce à un exosquelette.

« Les images de Thibault, patient tétra­plé­gique contrô­lant son exos­que­lette par la pen­sée ont fait le tour du monde », se féli­cite le centre de recherche. « Ce pro­jet devenu un sym­bole de Clinatec, révèle au grand public l’enjeu majeur que va revê­tir la tech­no­lo­gie dans la méde­cine de demain », estime-t-il encore.

Car, au-delà de la robo­tique et de l’intelligence arti­fi­cielle (IA) appli­quées au han­di­cap, Clinatec innove dans plu­sieurs autres domaines : « La lumière, le froid, l’électricité sont deve­nues des thé­ra­pies et ouvrent la voie à des trai­te­ments révo­lu­tion­naires dans les champs du can­cer, du han­di­cap, de l’épi­lep­sie et des mala­dies neu­ro­dé­gé­né­ra­tives », rap­pelle Thierry Bosc.

Après cinq ans de déve­lop­pe­ment et fort de ses résul­tats, le pro­jet de neuro-illu­mi­na­tion appli­qué à la mala­die de Parkinson s’ouvre ainsi cette année à la mala­die d’Alzheimer. En 2020, sera éga­le­ment lancé un second grand pro­jet BCI, bap­tisé « BCI 2 ». Son objec­tif à cinq ans ? Que les pro­grès réa­li­sés sur la tétra­plé­gie puissent accom­pa­gner le patient « du labo­ra­toire à la mai­son ». Et per­mettent ainsi d’ins­til­ler des chan­ge­ments notables dans le quo­ti­dien et la qua­lité de vie des per­sonnes tétraplégiques.

« Clinatec Phase 2 » avec de nou­veaux méde­cins et projets

Outre le finan­ce­ment de ces nou­veaux axes de recherche, le fonds nour­rit désor­mais l’am­bi­tion de faire entrer de nou­veaux méde­cins et de nou­velles thé­ma­tiques au sein de Clinatec. Ainsi, dans ce cadre bap­tisé « Clinatec phase 2 », va-t-il lan­cer, en qua­lité d’o­pé­ra­teur de recherches, deux nou­veaux types d’appels à pro­jets en 2020.

Le pre­mier, des­tiné aux méde­cins du Chuga, concerne des pro­jets s’é­ta­lant sur deux ans. Le second se consacre au recru­te­ment de cher­cheurs inter­na­tio­naux. Le tout, sur des chaires d’une durée de quatre à cinq ans, « cen­trées sur de l’innovation de rup­ture », pré­cise Clinatec.

Véronique Magnin

Véronique Magnin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Suicide de Cyrille Minard: des perquisitions au Sdis 38 dans le cadre d'une enquête pour homicide involontaire
Suicide de Cyrille Minard : des per­qui­si­tions au Sdis 38 dans le cadre d’une enquête pour homi­cide involontaire

FLASH INFO - Des enquêteurs de la police judiciaire de Grenoble ont procédé à des perquisitions dans les locaux de la direction du Sdis de Lire plus

La CGT du Crous Grenoble-Alpes boycotte la venue à Grenoble de la présidente du Cnous Bénédicte Durand
La CGT du Crous Grenoble-Alpes boy­cotte la venue à Grenoble de la pré­si­dente du Cnous Bénédicte Durand

FLASH INFO - Les tensions entre la CGT et le Crous Grenoble-Alpes ne semblent pas retomber. En témoigne un nouvel échange au vitriol entre le Lire plus

La Ville de Grenoble accueille le Printemps des services publics, ouvert aux agents et aux citoyens
La Ville de Grenoble accueille le Printemps des ser­vices publics, ouvert aux agents et aux citoyens

FLASH INFO - L'hôtel de Ville de Grenoble accueille le Printemps des services publics le jeudi 30 mai 2024 de 8 h 45 à 18 Lire plus

Etien' en train de peindre une une fresque à Galienni lors du Street Art Fest 2021 (c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net
Le Street Art Fest Grenoble-Alpes est-il en dif­fi­culté à cause du « désen­ga­ge­ment » des col­lec­ti­vi­tés publiques ?

FOCUS - Au lendemain de l’annulation de l’événement « Bomb » qui devait ouvrir la 10e édition du Street Art Fest Grenoble-Alpes, le directeur du festival Lire plus

Saisi par les associations Biodiversité sous nos pieds et FNE Isère, le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, le 4 octobre 2021, l'arrêté préfectoral autorisant le projet d'extension de la carrière du Peuye, aux Deux-Alpes. © DR
Bourg d’Oisans : le pro­jet d’ins­tal­la­tion de sto­ckage de déchets inertes dans la val­lée du Vénéon au point mort

FOCUS - Contesté par un collectif d'habitants, le projet d'une installation de stockage de déchets inertes (ISDI) dans la vallée du Vénéon se retrouve au Lire plus

Gabriel Ullmann dénonce un mode d'inscription des commissaires-enquêteurs favorisant les parti-pris et les conflits d'intérêt
Enquêtes publiques : vers un « me too des com­mis­saires-enquê­teurs » pour lut­ter contre les conflits d’intérêt ?

FOCUS - Après avoir connu plusieurs déboires finalement suivis de victoires juridiques, le commissaire-enquêteur isérois Gabriel Ullmann dénonce un système qui favorise à ses yeux Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !