À Chamrousse, le réaménagement de la station de ski pourrait entraîner la commune sur la mauvaise pente

sep article

Notre indépendance c

 

FOCUS – Depuis 2014, la station de ski de Chamrousse s’est lancée dans une vaste opération de réaménagement et, surtout, d’augmentation de sa capacité d’hébergement. Mais, les finances étant déjà dans le rouge, ce programme immobilier inquiète les magistrats financiers de la chambre régionale des comptes. Qui mettent en garde contre un risque de dérive accru. Depuis, la commune a mis en place des actions correctives.

 

 

Fête du bois 2016, Chamrousse. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Fête du bois à Chamrousse. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

La sta­tion de ski de Chamrousse entraîne-t-elle la com­mune sur la mau­vaise pente ? À lire le rap­port de la chambre régio­nale des comptes, l’ac­ti­vité ski tant van­tée liée à l’or blanc pour­rait bien tour­ner au marasme éco­no­mique.

 

Car les finances de la com­mune sont mal en point. Une situa­tion jugée « pré­oc­cu­pante » par les magis­trats finan­ciers. « L’endettement de la com­mune, déjà constaté en 2005 s’est accru et atteint un seuil cri­tique », notent-ils. Pour réa­li­ser ses inves­tis­se­ments, la com­mune a dû ponc­tion­ner 1,2 mil­lion d’eu­ros sur son fonds de rou­le­ment mais, sur­tout, emprun­ter à hau­teur de 6,5 mil­lions d’eu­ros.

 

Résultat : en un peu plus de dix ans, le taux d’endettement a plus que dou­blé pour se mon­ter aujourd’­hui à plus de 23 000 euros par habi­tant. Pour les magis­trats finan­ciers, Chamrousse a fran­chi le rubi­con. Avec une capa­cité de désen­det­te­ment supé­rieure à 23 années, elle est très lar­ge­ment au-delà du seuil d’alerte, fixé à 12 ans.

 

 

Six cents appartements en plus et une résidence hôtelière de 160 chambres

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
18231 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Il y a un point qui m’echappe.
    Une sta­tion de moyenne mon­tagne qui inves­tit lour­de­ment dans des équi­pe­ments et infra­struc­tures a‑t-elle un ave­nir ?
    Sincèrement refu­ser d’admettre que le réchauf­fe­ment cli­ma­tique est là est de l’aveuglement.
    Chamrousse est déjà endet­tée parce que jus­te­ment elle avait deja vu trop grand trop gros à une époque où elle aurait pu y croire. Alors que dire de demain ?!

    sep article