La Région Auvergne Rhône-Alpes fait son entrée au capital de la société Alpexpo. Avec 51 % des parts, elle devient l'actionnaire majoritaire.

La société Alpexpo à nou­veau épin­glée par les magis­trats finan­ciers : les abus des uns, le silence des autres

La société Alpexpo à nou­veau épin­glée par les magis­trats finan­ciers : les abus des uns, le silence des autres

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS - Renflouée puis recapitalisée à plusieurs reprises, la société Alpexpo vit depuis des années sous perfusion, à grands coups d'argent public. Sans que son activité ne lui permette de sortir la tête de l'eau. Une situation financière connue, mais sur laquelle le rapport de la chambre régionale des comptes, qui sera rendu public le 23 septembre, jette une lumière crue. Révélant un manque de contrôle de l'équipement par ses administrateurs et des pratiques pour le moins irrégulières parmi la classe dirigeante.

 

 

SEMICON à Alpexpo. Grenoble, 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Semicon à Alpexpo. Grenoble, 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Alpexpo, c'est l'histoire d'une longue agonie. Celle de la société gestionnaire du centre d'exposition et de congrès, situé avenue d'Innsbruck à Grenoble. Une société prise entre des difficultés économiques – contexte de crise, équipement surdimensionné, politique commerciale peu efficace – et des dysfonctionnements internes majeurs. Ce qui s'est soldé par des recapitalisations successives à grands coups d'argent public.

 

Les magistrats financiers de la chambre régionale des comptes, qui avaient déjà épinglé l'équipement dans leur rapport sur la gestion de la Ville de Grenoble, se sont penchés plus en détails sur la société Alpexpo. Leur travail, qui sera rendu public lundi 23 septembre lors du conseil municipal, jette une lumière crue, non seulement sur les affres financiers de la société, mais aussi sur les turpitudes de ses dirigeants et l'absence de contrôle des élus aux manettes depuis 2009.

 

Ces derniers ont manifestement fermé les yeux sur une lente dérive. Ce en cautionnant des pratiques irrégulières, en cachant une réalité peu glorieuse, ou en ne jouant pas leur rôle de contrôle comme administrateurs *.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 78 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Pro et anti-Lyon-Turin reviennent sur le rapport de la Cour des comptes européenne. Accablant... mais pas pour les mêmes raisons.
Lyon-Turin et les éco­lo­gistes : de la fri­ture sur la ligne

  FLASH INFO - Marche arrière toutes chez les écologistes sur le dossier de la ligne ferroviaire Lyon-Turin ? Dans un rapport d'abord public sur Lire plus

L'Alliance citoyenne annonce une tournée des députés pour défendre le changement de calcul de l'AAH
Grenoble : les “handi-citoyens” inter­pellent les poli­tiques locaux sur les « pannes-pri­sons » d’ascenseurs

  FOCUS - Des membres du Syndicat des handi-citoyens de l'Alliance citoyenne de Grenoble ont interpellé les responsables politiques locaux devant le siège de la Lire plus

Après Créteil, l'académie de Grenoble est la seconde en France en nombre de signalements d'atteintes à la laïcité.
L’académie de Grenoble, deuxième en France der­rière Créteil pour les atteintes à la laïcité

  FIL INFO - Après Créteil, l'académie de Grenoble est la seconde en France en nombre de signalements d'atteintes à la laïcité. C'est le constat Lire plus

Quelles suites seront données à la Convention citoyenne pour le climat ? © Joël Kermabon - Place Gre'net
Après la Convention citoyenne, « à cha­cun de s’emparer du sujet » clament les Citoyens pour le cli­mat de Grenoble

  FOCUS - Le rapport issu des travaux de la Convention citoyenne pour le climat est désormais sur le bureau d'Emmanuel Macron. Outre ce qu'il Lire plus

A Sciences Po, des étudiants creusent le filon du soutien scolaire. Profitant de la notoriété de l'école et à grand coup de marketing.
Sciences Po Grenoble : des finances assai­nies mais les effets de l’in­té­gra­tion à l’UGA non mesurés

  EN BREF - Sciences Po Grenoble a redressé la barre. Dans un rapport, le Haut Conseil à l'évaluation de la recherche et de l'enseignement Lire plus

A Crolles, STMicro réduit la moitié de ses effectifs à la production jusqu'au 2 avril. Insuffisant pour la CGT qui réclame l'arrêt total de la production.
STMicroelectronics pro­pose une prime, l’ins­pec­tion du tra­vail juge les mesures de pro­tec­tion insuffisantes

  DÉCRYPTAGE - À Crolles en Isère, le fabricant de puces électroniques STMicroelectronics instaure une prime de présence de 300 euros pour ses salariés mobilisés en Lire plus

Flash Info

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

|

10/05

12h06

|

|

10/05

10h08

|

|

09/05

12h05

|

|

06/05

20h04

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Abonnement| Burkini à Grenoble : les oppo­sants à la déli­bé­ra­tion mul­ti­plient tri­bunes et péti­tions, à l’ap­proche du conseil muni­ci­pal du 16 mai 2022

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin