La campagne pour la succession de Laurent Wauquiez à la tête de la Région Auvergne Rhône-Alpes est lancée. Les écologistes ouvrent le ban.

La sub­ven­tion de la Région à SOS Chrétiens d’Orient pré­vue pour être votée, puis re-retirée…

La sub­ven­tion de la Région à SOS Chrétiens d’Orient pré­vue pour être votée, puis re-retirée…

FIL INFO – Retirée à quelques minutes du vote en juin der­nier, la sub­ven­tion de 22 000 euros de la Région Auvergne Rhône-Alpes à l’as­so­cia­tion SOS Chrétiens d’Orient était à l’ordre du jour de la pro­chaine com­mis­sion per­ma­nente. Avant d’être une nou­velle fois reti­rée (article mis à jour le 11 sep­tembre 2019).

Retirée du vote en juin dernier, la subvention de 22 000 euros de la Région Auvergne Rhône-Alpes à SOS Chrétiens d'Orient revient à l'ordre du jour.La Région Auvergne Rhône-Alpes en assemblée plénière

La Région Auvergne Rhône-Alpes en assem­blée plé­nière © Région Auvergne Rhône-Alpes

Revoilà la sub­ven­tion à l’as­so­cia­tion SOS Chrétiens d’Orient. Retirée quelques minutes avant le vote en juin der­nier, l’aide octroyée par la Région Auvergne Rhône-Alpes revient à l’ordre du jour de la com­mis­sion per­ma­nente, pré­vue le 19 septembre.

Vingt-deux mille euros qui passent mal dans les rangs de l’op­po­si­tion socia­liste. Laquelle réclame une nou­velle fois le retrait de ce dos­sier. Car si, offi­ciel­le­ment, l’as­so­cia­tion dit œuvrer à la réa­li­sa­tion de pro­jets en faveur des mino­ri­tés chré­tiennes du Moyen-Orient, notam­ment en Syrie et en Irak, elle est aussi décriée pour ses liens avec l’ex­trême droite et les mou­ve­ments iden­ti­taires et nationalistes.

Critiquée au sein même de l’Église, elle est aussi accu­sée d’être par­ti­cu­liè­re­ment com­plai­sante avec le régime syrien de Bachar el-Assad. Tout en ayant obtenu en mars 2017 le sta­tut d’asso­cia­tion par­te­naire de la défense natio­nale.

La Région, un labo­ra­toire poli­tique d’une droite dure et identitaire ?

« Visiblement, il s’a­git tou­jours de faire de la Région un labo­ra­toire poli­tique d’une droite dure et iden­ti­taire », s’in­surge Jean-François Debat, le pré­sident du groupe socia­liste et démo­crate. « Cette région a tou­jours com­battu l’ex­trême droite. Auvergne Rhône-Alpes n’est pas et ne sera jamais le ter­reau, sous cou­vert de mis­sions huma­ni­taires, de col­lu­sions insup­por­tables avec les réseaux d’ex­trême droite. »

Polémique inutile ? Car la déci­sion d’at­tri­buer la sub­ven­tion n’a pas été arrê­tée. « Nous avons sol­li­cité l’ambassade de France en Irak qui nous a indi­qué que cette asso­cia­tion béné­fi­ciait au titre d’ONG fran­çaise d’un suivi par l’ambassade, répond la Région. Nous avons éga­le­ment sol­li­cité le minis­tère des Affaires étran­gères, pour qu’il n’y ait pas de place à la moindre polé­mique. Il n’y aura de déci­sion finale d’attribution qu’à condi­tion que le minis­tère des Affaires étran­gères nous confirme la qua­lité du tra­vail qui est fait. Et, jusque-là, aucune déci­sion ne sera prise. »

La déli­bé­ra­tion fina­le­ment reti­rée, l’op­po­si­tion dénonce un « men­songe » de la Région

Finalement, la déli­bé­ra­tion a été reti­rée de l’ordre du jour. « Hier encore, la pré­si­dence de la région était « droite dans ses bottes » et assu­mait plei­ne­ment le finan­ce­ment de cette asso­cia­tion, arguant que toutes les garan­ties avaient été prises auprès des ser­vices de l’État en Irak et que cette asso­cia­tion béné­fi­ciait d’un suivi de l’am­bas­sade de France en Irak, tance le pré­sident du groupe socia­liste et démo­crate Jean-François Debat. Or, aujourd’­hui, nous appre­nons que le minis­tère des Affaires étran­gères dément cette affir­ma­tion de la Région et émet des doutes sur l’ef­fi­ca­cité de l’ac­tion de cette asso­cia­tion en Irak. »

L’opposition socia­liste dit éga­le­ment s’in­quié­ter « de la poro­sité per­ma­nente des res­pon­sables de droite de cette région avec les asso­cia­tions proches de l’ex­trême droite et des mou­ve­ments iden­ti­taires, au-delà du cas d’es­pèce de SOS Chrétiens d’Orient ».

PC

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Mehdi Boulenouane, ex-figure du nar­co­tra­fic dans le quar­tier Mistral, exé­cuté par balles en Seine-Saint-Denis

FLASH INFO - Mehdi Boulenouane, ex-caïd du trafic de stupéfiants dans le quartier Mistral, a été abattu par balles, jeudi 16 mai 2024, en fin Lire plus

Yassine Lakhnech (encore) réélu à la présidence de l'UGA, ses opposants pointent du doigt des failles démocratiques
Yassine Lakhnech (encore) réélu à la pré­si­dence de l’UGA : ses oppo­sants dénoncent des failles démocratiques

FOCUS - Alors que sa réélection en janvier 2024 avait été annulée par le tribunal administratif, Yassine Lakhnech a été ré-réélu président de l'UGA par Lire plus

"Femme et racisée", Maude Wadelec a-t-elle quitté la majorité grenobloise après s'être vue refuser la délégation Égalité des droits?
« Femme et raci­sée », Maude Wadelec a‑t-elle quitté la majo­rité gre­no­bloise après s’être vue refu­ser la délé­ga­tion Égalité des droits ?

FOCUS - Pour quelles raisons Maude Wadelec a-t-elle quitté la majorité du conseil municipal pour figurer désormais parmi les élus d'opposition, en tant que non Lire plus

Le Mois des fiertés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa traditionnelle Marche des fiertés samedi 1er juin
Le Mois des fier­tés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa tra­di­tion­nelle Marche des fier­tés samedi 1er juin

FLASH INFO - Le Mois des fiertés de Grenoble, porté par l'association Grenoble Fiertés, prend son envol jeudi 16 mai et se poursuivra jusqu'au dimanche Lire plus

Grenoble et son CCAS affectent un bâtiment à l'hébergement des sans-domicile et à la lutte contre le non-recours
Grenoble : un bâti­ment dédié à l’hé­ber­ge­ment des sans-domi­cile et à la lutte contre le non-recours

FLASH INFO - Lors du conseil municipal du lundi 13 mai, la Ville de Grenoble a validé une convention entre elle et son CCAS pour Lire plus

La piétonnisation du centre-ville historique de Grenoble (re)fait débat au conseil municipal
La pié­ton­ni­sa­tion du centre-ville his­to­rique de Grenoble (re)fait débat au conseil municipal

FOCUS - La piétonnisation des places et rues du centre-ville historique de Grenoble a fait l'objet de débats au sein du conseil municipal de Grenoble Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !