© Joël Kermabon - Place Gre'net

Des militants du collectif Résistance universelle adhèrent en nombre au Planning familial pour contrer les pro-burqini

Des militants du collectif Résistance universelle adhèrent en nombre au Planning familial pour contrer les pro-burqini

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Réagissant contre sa position pro-burqini, des membres du collectif Résistance universelle ont adhéré massivement au Planning familial ce mercredi 4 septembre. Ils espèrent ainsi pouvoir peser sur la gouvernance de l’association féministe dont il critiquent la « dérive ». Mais aussi montrer leur attachement à ses valeurs fondamentales, selon eux actuellement remises en cause.

 

 

Deux visions s'affrontent. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Place du Docteur Martin, deux visions s’af­frontent. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Il y a fort à parier que jamais le Planning fami­lial de l’Isère (PF38) n’a­vait enre­gis­tré autant d’adhé­sions en si peu de temps que ce mer­credi 4 sep­tembre, sur le coup de 18 heures.

 

Après un ras­sem­ble­ment place du Docteur Martin, une tren­taine de mili­tants anti-bur­qini du col­lec­tif Résistance uni­ver­selle (ex-LaiCitéS) ont rejoint les locaux de l’as­so­cia­tion fémi­niste pour y dépo­ser leurs bul­le­tins d’adhésion. 

 

Choqués par le sou­tien du Planning fami­lial aux opé­ra­tions pro-bur­qini menées par l’Alliance citoyenne, ils espèrent ainsi pou­voir, à terme, peser sur sa gou­ver­nance. Leur inten­tion consis­tait aussi à réaf­fir­mer leur atta­che­ment aux fon­da­men­taux fémi­nistes uni­ver­sa­listes de l’as­so­cia­tion. Valeurs qui, selon eux, ne pré­valent plus au sein de son conseil d’administration et de sa présidence.

 

 

Deux visions résolument opposées s’affrontent

 

La ten­sion était pal­pable dès leur arri­vée sur la place du Docteur Martin. Manifestement aver­tis du ras­sem­ble­ment, une ving­taine de mili­tants pro-bur­qini ont inter­pellé les membres du col­lec­tif Résistance uni­ver­selle. La dis­cus­sion a été vive et, cha­cun res­tant sur ses posi­tions, le ton est vite monté d’un cran et les cris­pa­tions apparues.

 

Le discussion est parfois vive entre le pro et anti-burquinis. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le dis­cus­sion est par­fois vive entre les pro et anti-bur­qui­nis. © Joël Kermabon – Place Gre’net

En cause, deux visions réso­lu­ment oppo­sées. Entrisme inter­sec­tion­nel, dérive du PF38, inté­grisme musul­man pour les uns… Liberté de choix, dis­cri­mi­na­tion, stig­ma­ti­sa­tion pour les autres.

 

Certains parmi les pro-PF38 se sont laissé aller à l’in­vec­tive, la dis­cus­sion se cris­tal­li­sant alors autour de Naëm Bestandji, mili­tant laïque et fémi­niste connu pour ses prises de posi­tions engagées.

 

 

Une prise de position qualifiée de « dérive »

 

Au cœur de ces échanges sou­vent très vifs, la prise de posi­tion qua­li­fiée de « dérive » du Planning fami­lial. L’association n’a­vait-elle pas dénoncé cou­rant juillet la « dis­cri­mi­na­tion » autant que la « stig­ma­ti­sa­tion » d’un groupe de per­sonnes spé­ci­fique ? En l’oc­cur­rence, un col­lec­tif de femmes musul­manes prô­nant la déso­béis­sance civile en se bai­gnant en maillots cou­vrants inter­dits par le règle­ment des piscines.

 

Naëm Bestandji discutant avec des membres du collectif Résistance universelle. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Naëm Bestandji dis­cu­tant avec des membres du col­lec­tif Résistance uni­ver­selle. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Un posi­tion­ne­ment très polé­mique que les mili­tants du col­lec­tif Résistance uni­ver­selle n’ont pas accepté. D’où cette action d’adhé­sions mas­sive dont Naëm Bestandji nous explique les ressorts.

 

 

 

 

« Je m’élève contre l’Islam détourné pour des raisons politiques »

 

« C’est un retour au patriar­cat, à l’ac­cep­ta­tion sexiste sous cou­vert de liberté de la femme », explique, quant à elle, Laëtitia Rabih, coor­di­na­trice du col­lec­tif Résistance uni­ver­selle. L’inversion des valeurs et de la rhé­to­rique, « prin­cipes d’ac­tion de toutes les mani­pu­la­tions des fon­da­men­ta­listes isla­mistes et de l’is­lam poli­tique ». Voilà ce que dénonce avec toute la force de son enga­ge­ment la mili­tante éprise de laïcité. 

 

Laêtitia Rabih, coordinatrice du collectif Résistance Citoyenne. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Laêtitia Rabih, coor­di­na­trice du col­lec­tif Résistance Citoyenne. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Ce qui me gêne ce n’est pas l’Islam. Le prin­cipe de laï­cité est bien là », déclare Laëtitia Rabih. « En revanche, je m’é­lève contre l’Islam détourné pour des rai­sons poli­tiques », poursuit-elle. 

 

« Nous sommes, pour la plu­part, des élus de gauche. Le Planning fami­lial et sa vision uni­ver­sa­liste répon­daient à nos fon­da­men­taux. Aujourd’hui, on ne s’y retrouve plus », regrette amè­re­ment Laëtitia Rabih. 

 

Les appuis du col­lec­tif ? Notamment des amis enga­gés dans le com­bat laïque ou uni­ver­sa­liste, des orga­ni­sa­tions dont l’Union des familles laïques (Ufal) ou Forces laïques et un réseau d’élus.

 

 

Une trentaine de bulletins d’adhésion déposés par le collectif Résistance universelle

 

Dans les rangs des sou­tiens à nou­velle ligne du PF38, comp­tant plus de qua­rante per­sonnes, c’est motus et bouche cou­sue. Personne ne tient à s’ex­pri­mer devant un micro, esti­mant que tout a déjà été dit.

 

Pré-remplissage d'un blletin d'adhésion au Planning familial. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Pré-rem­plis­sage d’un bul­le­tin d’adhé­sion au Planning fami­lial. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Le pro­ces­sus d’adhé­sions va quant à lui se dérou­ler dans le calme, une fois les pro­ta­go­nistes par­ve­nus dans les bureaux de l’as­so­cia­tion pour dépo­ser la tren­taine de bulletins.

 

Sollicitée sur place, Céline Deslattes, la pré­si­dente du Planning fami­lial, décline notre invi­ta­tion à s’ex­pri­mer. « Je suis très fière de ce que j’ai dit en juillet. Je n’ai pas de rai­sons d’y reve­nir », nous a‑t-elle déclaré.

 

Joël Kermabon

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

1300 dons de protections périodiques enregistrés à Grenoble pour les femmes précaires

FIL INFO — La collecte de protections périodiques, organisée par la Ville de Grenoble du lundi 3 au samedi 8 juin, a permis de récolter Lire plus

Collecte de serviettes hygiéniques pour les femmes précaires : la Ville de Grenoble veut briser un tabou

EN BREF — Du lundi 3 au samedi 8 juin, avec en point d'orgue un stand dédié durant la Fête de Tuiles, la Ville de Lire plus

Une Journée des Droits des femmes sous le signe de la revendication à Grenoble, vendredi 8 mars

FIL INFO - Le vendredi 8 mars, se déroule la Journée internationale des Droits des femmes. L'occasion de différents événements sur Grenoble, et en particulier Lire plus

Des associations remettent à la Ville de Grenoble un Livre blanc de l’égalité des genres et des sexualités

FIL INFO — Une vingtaine d'associations ont symboliquement remis au maire de Grenoble Éric Piolle un Livre blanc de l'égalité des genres et des sexualités. Lire plus

DrKpote©ChristopheMeires
Dr Kpote, animateur de prévention dans les collèges et lycées : « Non, on ne sort pas le kamasutra aux gamins ! »

TROIS QUESTIONS À – La bibliothèque Abbaye-Les-Bains de Grenoble accueille le Dr Kpote mercredi 10 octobre 2018 à 18 h 30 sur invitation du Planning familial de l'Isère. Lire plus

Le Planning familial de l’Isère dénonce le sketch de la vidéo “anti-Piolle” de Dieudonné

Parmi la liste des personnes n'ayant pas apprécié la vidéo que Dieudonné a adressée au maire de Grenoble, vient de s'ajouter le Planning familial de Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

|

22/09

10h50

|

|

22/09

10h12

|

|

22/09

9h49

|

|

21/09

19h03

|

Hexagone - Moving earth

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin