Burkini interdit dans les piscines à Grenoble : un collectif de femmes appelle à la désobéissance civile

sep article
Vercors Music Festival du 4 au 7 juillet 2019 à Autrans

FOCUS – Alors que le règlement intérieur des piscines municipales à Grenoble interdit le port du burkini pour des raisons d’hygiène, un collectif de femmes entend bien accéder aux bassins de la piscine des Dauphins, vendredi 17 mai. Membres de l’Alliance citoyenne, elles mettent ainsi la pression sur le maire écologiste, à un an des élections municipales. Leur objectif ? Le pousser à changer les règles, et ainsi permettre aux femmes musulmanes de se baigner intégralement vêtues.

 

 

DR

Vendredi 17 mai, un collectif de femmes s’est donné rendez-vous devant la piscine municipale des Dauphins à Grenoble. Objectif ? Pouvoir accéder aux bassins en burkini.

 

Membres de l’Alliance citoyenne, ces militantes s’étaient déjà fait connaître, le 5 avril dernier, en prenant la tête d’une action dans les rues du centre-ville pour défendre le port du voile dans les piscines municipales, les écoles ou encore les hôpitaux. L’association L’Alliance citoyenne, née à Grenoble, organise ainsi régulièrement des événements pour interpeller les acteurs politiques et le grand public sur des situations qu’elle juge anormales ou injustes. Elle s’est notamment fait remarquer par des opérations choc pour réclamer des travaux dans les logements sociaux.

 

Un peu plus d’un mois après leur « course pour la liberté », ces femmes remettent donc le couvert. Et entendent bien pousser les portes d’un des établissements aquatiques de la ville. Objectif de cette action de désobéissance civile ? Faire modifier les règlements intérieurs des piscines de Grenoble pour que l’accès aux bassins soit autorisé aux maillots de bain les plus couvrants.

 

 

En septembre dernier, les élus grenoblois avaient fait volte-face

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
10270 visites | 26 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 26
  1. une loi incomprise ? Vous vous foutez de notre gueule ? Une personne n’étant pas capable de comprendre la LOI ne devrait pas être en possession d’un permi de conduire, par exemple, car ça témoignerait d’un QI extrêmement bas, à la limite de débilité clinique

    sep article
  2. « Je suis mal à l’aise parce que c’est interdit par le règlement et là, aujourd’hui, on nous dit de ne pas l’appliquer» explique à “Libération » un Maitre Nageur de cette piscine de Grenoble.

    sep article
    • Qu’aurait-il pu faire pour faire respecter le règlement puisqu’il n’était pas question d’appeler la police (et heureusement …) ? A 2 maitres nageurs expulser une dizaines de musulmanes remontées comme des horloges ?

      sep article
    • ça, c’est la France gérée par des gauchistes, où même les flics sont complètement démoralisées, car on leur interdit d’appliquer la LOI. Face à l’impuissance de police, rien à demander à ce fonctionnaire de la piscine. On n’a pas encore oublié que le « maire » de cette ville s’est solidarisé avec les petites délinquants tués sur le pont Catane par cause de leur propre bêtise. Eric Piolle n’a pas trouvé rien de plus intelligent (si on peut parler de lui dans ce contexte) et a préféré plutôt dénoncer « les violences policières »!

      sep article
  3. Pour une fois, chère Caro, 200% d’accord avec vous. Il y a là une ligne rouge à ne pas franchir. J’espère seulement que la municipalité, dont vous êtes un fervent et inlassable soutien (ce qui est votre droit le plus absolu et me semble faire partie du « jeu » démocratique), se fendra d’un communiqué pour dénoncer le coup de force.

    sep article
  4. sep article
  5. Une dizaine de musulmanes soutenues pas l’inenarable Alliance citoyenne a mis les menaces à exécution et a voulu se baigner avec la tenue fétiche du burquini. J’espere que ces musulmanes rigoristes se sont fait virer pour non respect du règlement intérieur

    sep article
  6. Ses personnes de l’Alliance citoyenne ne savent pas de quoi elles parlent, elle font de la politique, et il est fort à craindre que leur action soit en réalité un marche pied arrangé avec et pour le « Maire » de Grenoble, à suivre.

    sep article
    • Dans la mesure ou une infraction connue,interdite par la loi,
      n’est pas sanctionnée ,elle ne peut plus être considérée comme
      illégale, puisqu’elle fait partie des « Us et coutumes » …

      sep article
  7. Je m’avise qu’il est possible que j’ai mal compris Kaplan qui voulait peut-être dire qu’à la place du burkini existaient bonnets de bain et combinaisons de plongée…. sauf que ces dernières ne sont pas autorisées partout, voire interdites.
    Mille excuses à Kaplan dans ce cas.
    Mais sur ce sujet nous trouvons beaucoup de personnes qui usent de comparaisons douteuses et vont jusqu’à parler de discrimination, d’intolérance, d’atteinte aux libertés.
    En particulier l’auto nommée « Alliance citoyenne » dont les intentions sont pour le moins troubles.

    sep article
  8. les bonnets de bain et les combinaisons de plongée ca existe

    sep article
    • Analogie inepte. Je porte un bonnet de bain dans toutes les piscines, y compris celles où ça n’est pas obligatoire (celles de Grenoble en particulier), et des lunettes et même un pince-nez.
      Aucun de ces accessoires n’est un signe religieux ostentatoire, à ce que je sache.

      sep article
  9. Mince! première fois que tout le monde est d’accord!
    Soit nous sommes tous des blancs entre 30 et 50 ans, soit nous touchons enfin à un sujet « rubicon »

    sep article
  10. Rejet et posture politique disent elles ? C’est à elles mêmes que leur accusation s’applique.

    sep article
  11. Où on va??
    La provocation et le nom respect de la citoyenneté.
    J espère fortement que le maire de Grenoble ne cédera pas à cette revendication.
    Tout acte religieux doit rester discret.
    Stop mare d avoir à s adapter

    sep article
  12. A Gilce
    Il ne faut pas des cours. Il faut de la police qui enforce les LOIS françaises. C’est tout

    sep article
    • Bonjour,
      Il faut les deux. Une loi incomprise peut être vue comme injuste. Cordialement,

      sep article
      • une loi incomprise ? Vous vous foutez de notre gueule ? Une personne n’étant pas capable de comprendre la LOI ne devrait pas être en possession d’un permi de conduire, par exemple, car ça témoignerait d’un QI extrêmement bas, à la limite de débilité clinique

        sep article
  13. L’administration de la piscine doit apeller la police et jeter dehors toutes les personnes qui mettent en cause le règlement de l’établissement

    sep article
  14. Il faudrait vraiment des cours intensifs de laïcité dès le plus jeune âge pour que cette notion soit comprise et partagée, permettant d’intégrer tout le monde dans la République, y compris celles et ceux qui sont arrivés bien après la consécration de ce principe fondateur de notre République et qui osent culpabiliser les Français en les traitant d’intolérants et d’islamophobes! La laïcité, c’est dans les deux sens et c’est donc AUSSI le devoir fait à chacun(e) de ne pas imposer ses convictions et symboles religieux aux autres et à l’Etat! La laïcité, ce n’est pas la liberté religieuse qui primerait sur les autres libertés! En effet, comme dans tout Etat de droit, un subtil équilibre est trouvé entre les différentes libertés; il s’agit donc ici d’équilibrer liberté religieuse, neutralité de l’Etat et liberté de conscience! Ce que n’ont visiblement pas compris ces personnes! En appelant à la désobéissance civile, elles appellent clairement à un non respect de le règle commune et refusent de s’intégrer à la communauté nationale! Encore une fois: 1) il y a une quinzaine d’années, quasiment aucune musulmane ne portait le voile et ne cachait son corps pour se baigner!
    2) il faut arrêter de crier à l’islamophobie: en aucun cas ces personnes ne sont empêchées de pratiquer leur culte à partir du moment où elles respectent la règle commune, comme pour tout citoyen! Se baignerait-on avec une kippa? Nu? En soutane? Où fixe-t-on la limite, Mesdames? Dans une mosquée, dois-je retirer mes chaussures, ou puis-je appeler à la désobéissance civile en gardant mes baskets? Allons, Mesdames. Par ailleurs, on peut être musulmane ET non voilée ET on peut donc accepter de retirer sa tenue religieuse dans certaines circonstances, certaines le font très bien! Ainsi, si ces personnes décident de se baigner en burkini, alors je me baignerai nu devant elles car je ne vois pas pourquoi le non respect des règles s’appliquerait à elles mais pas aux autres, lesquels pourraient revendiquer la même liberté en matière de tenue vestimentaire!
    4) Déroger à la laïcité, c’est accepter l’escalade des revendications; ce qui équivaut à terme à supprimer la laïcité, ce qui nous expose à ce qu’un groupe impose ses vues à tous les autres, voire impose une religion! D’où l’existence de ce principe, lequel garantit la liberté de conscience en ce qu’il permet d’éviter qu’un groupe impose ses convictions religieuses et persécute tous les autres! En cela la laïcité GARANTIT la liberté de conscience et religieuse plutôt qu’elle n’opprimerait les peuples! N’avez-vous pas saisi que l’existence de ce principe, dont la philosophie remonte bien avant vous c’est à dire à l’histoire longue et tumultueuse de notre pays, nous a permis à ce jour 114 ans de paix civile, ce qui est loin d’être le cas pour tous les pays? Qu’en France, chacun est libre de pratiquer son culte, mais, comme pour toute liberté, la liberté de conscience de toutes et tous nécessite quelques restrictions afin que l’exercice de cette liberté ne porte pas atteinte à la liberté des autres? Si le principe de laïcité était supprimé, et que disons, les chrétiens imposaient une théocratie, ces personnes voudraient-elles voir leur culte interdit et être persécutées? La laïcité permet de se prémunir contre ce désordre.
    Et bien moi je leur dis: si elles ne sont pas contentes, qu’elles aillent prendre des leçons de tolérance en Arabie Saoudite !

    sep article
    • Je suis d’accord, c’est la porte ouverte à l’obscurantisme.

      sep article
    • Bien d’accord avec vous sauf sur un point essentiel : ce n’est pas de la religion, c’est de l’islamisme politique.

      sep article
      • Nous sommes d’accord! Les islamistes utilisent TOUJOURS la religion à des fins politiques, c’est même leur raison d’être! Et ils instrumentaliseront toujours la liberté (la leur, pas celle des autres) pour parvenir à leurs fins!

        sep article
  15. L’alliance citoyenne n’a rien d’une alliance. Elle devrait s’appeler « désalliance » à monter les uns contre les autres ! Les femmes en burkini vont aussi demander des heures d’ouverture spéciale pour elles ? Il n’y a aucune raison que la municipalité, garante de l’égalité entre les citoyens et citoyennes, privilégie une religion au détriment des convictions des fréquentateurs des bassins.
    Les femmes voilées et/ou en burkini se stigmatisent toute seules. Beaucoup de femmes musulmanes se comportent absolument comme des femmes d’un pays laïc, sans imposer leur religion qui doit rester dans le domaine privé.

    sep article
    • Je suis d’accord, c’est la porte ouverte à l’obscurantisme.
      Si certains voudraient déstabiliser la société, ils ne s’y prendraient pas autrement

      sep article
  16. C’est quoi qu elle comprenne pas dans  » interdiction pour des raisons d’hygiene  » ? Les caleçons ont toujours etait interdit dans les piscines pour les meme raisons, et personne n’est venu faire chier.

    Si elles sont pas contente qu’elle aille dans des pays qui l’autorise.

    sep article