Nuit internationale de la chauve-souris : plusieurs rendez-vous en Isère les 23, 24 et 25 août

sep article

Notre indépendance c

 

FIL INFO — La 23e édition de la Nuit internationale de la chauve-souris se déroule du samedi 24 au dimanche 25 août. En Isère, la LPO organise trois rendez-vous pour aller à la rencontre des chiroptères du territoire. Auxquels viennent s’ajouter des initiatives des Grottes de la Balme et du centre de sauvegarde de la faune sauvage le Tichodrome.

 

 

Certes la chauve-sou­ris n’est pas un oiseau mais un mam­mi­fère. Cela n’empêche pas la LPO (Ligue pro­tec­trice des oiseaux) de l’Isère d’in­vi­ter cha­cun à par­ti­ci­per à la 23e édi­tion de la Nuit inter­na­tio­nale de la chauve-sou­ris, pré­vue du samedi 24 au dimanche 25 août. Un évé­ne­ment orga­nisé par la Société fran­çaise pour l’é­tude et la pro­tec­tion des mam­mi­fères, des­tiné à mieux faire connaître les chi­ro­ptères de nos contrées.

 

Une chauve-souris en plein vol © Yohann Peyrard

Une chauve-sou­ris en plein vol © Yohann Peyrard

 

« Depuis vingt-trois ans déjà, cet évé­ne­ment per­met de faire décou­vrir au public ces ani­maux mys­té­rieux, sou­vent vic­times d’i­dées reçues et de mythes », rap­pelle la LPO. Qui orga­nise à l’oc­ca­sion de cette nuit pas comme les autres plu­sieurs ren­dez-vous pour aller à la ren­contre des chauve-sou­ris sur le dépar­te­ment. Elle n’est tou­te­fois pas la seule, puisque le Tichodrome ou les Grottes de la Balme pro­fitent éga­le­ment de l’oc­ca­sion pour don­ner ren­dez-vous aux Isérois.

 

 

Trois rendez-vous de la LPO

 

Dès le ven­dredi 23 août à par­tir de 19 h 30, la LPO pro­pose une soi­rée à l’Espace natu­rel sen­sible de l’é­tang de Montjoux. Missionnée par le Département de l’Isère pour y mener des recherches durant l’été 2019, l’as­so­cia­tion déli­vrera au public les résul­tats de ses inves­ti­ga­tions sur le nombre d’es­pèces en pré­sence, leurs effec­tifs ou encore leurs lieux de vie. Un compte-rendu suivi d’une pro­jec­tion et d’une sor­tie sur le ter­rain, « détec­teurs en main ».

 

Un gîte à chauve-souris dans Grenoble @ Gilles Namur

Un gîte à chauve-sou­ris dans Grenoble @ Gilles Namur

 

Autre évé­ne­ment : un ate­lier de construc­tion de gîtes à chauve-sou­ris à Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs samedi 24 août à par­tir de 17 heures. Suivi, une fois encore, d’une séance de recherche des dif­fé­rentes espèces de chauve-sou­ris pré­sentes sur la com­mune. Attention, les places sont limi­tées à quinze per­sonnes maxi­mum pour cha­cune des deux acti­vi­tés. Les ins­crip­tions sont à adres­ser par cour­riel.

 

Ce n’est pas tout : le Versoud vibre lui aussi au bat­te­ment des ailes des créa­tures de la nuit. Le samedi 24 août à par­tir de 19 h 30, la « chi­ro­pté­ro­logue » et béné­vole de la LPO Coralie pro­pose une confé­rence pour mieux connaître « ces petits mam­mi­fères mys­té­rieux et d’une incroyable diver­sité ». Une confé­rence à son tour sui­vie d’une pro­jec­tion, puis d’une sor­tie avec détec­teurs pour aller à la ren­contre des chauve-sou­ris du Moyen-Grésivaudan.

 

 

Les Grottes de la Balme et le Tichodrome fêtent aussi la nuit de la chauve-souris

 

Autre ren­dez-vous : les Grottes de la Balme orga­nisent dès 14 heures le samedi 24 août nombre d’a­ni­ma­tions autour des chauve-sou­ris. Si la plu­part des évé­ne­ments affichent d’ores et déjà com­plets, il reste de la place pour la « cau­se­rie contée » Si les chauve-sou­ris m’é­taient contées. Tandis que l’ob­ser­va­tion com­men­tée des chauve-sou­ris sous le porche d’en­trée des Grottes à par­tir de 20 heures est, pour sa part, ouverte à tous.

Affiche du Tichodrome.

Affiche du Tichodrome.

 

Enfin, Le Gua fête lui aussi les chi­ro­ptères grâce au Tichodrome, son centre de sau­ve­garde de la faune sau­vage. Le dimanche 25 août à par­tir de 18 h 30, son équipe pré­sen­tera au public le centre de soin et les causes d’ar­ri­vée des chauve-sou­ris dans la struc­ture.

 

L’occasion pour le Tichodrome de décrire les espèces les plus cou­rantes dans nos contrées… et de col­ler à sa mis­sion en rap­pe­lant les gestes et les moyens pour évi­ter d’oc­ca­sion­ner des bles­sures et pré­ser­ver ces mignons mam­mi­fères.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
4217 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.