Photovoltaïque : après la maison des sports de La Tronche, Energ’Y Citoyennes va équiper le toit de La Belle Électrique

sep article

EN BREF – Le toit de la maison des sports de La Tronche accueille désormais la 13e installation photovoltaïque d’Energ’Y Citoyennes. Cette société à gestion collective prévoit quatre autres chantiers sur le territoire de la Métropole de Grenoble d’ici la fin de l’année, dont celui de La Belle Électrique. Reste à les financer. Une levée de fonds a été ouverte.

 

 

Salle de concerts La Belle Electric, Site Bouchayer-Viallet, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Salle de concerts La Belle Electrique © Chloé Ponset – Place Gre’net

Un nouveau site de production d’énergie photovoltaïque vient de voir le jour sur le territoire de la Métropole de Grenoble. 112 panneaux solaires viennent d’être installés sur le toit de la maison des sports de La Tronche. C’est la 13e réalisation d’Energ’Y Citoyennes, une société à gestion collective créée en 2016 par des habitants et dont la Métropole est un des partenaires *.

 

Cette nouvelle installation permettra de produire 36 KWc **, soit l’équivalent de la consommation électrique, hors chauffage, de 15 foyers. A ce jour, les douze premières installations d’Energ’Y Citoyennes totalisent une puissance cumulée de 108 kWc. Pour leur première année de production, en 2018, elles ont permis d’injecter dans le réseau 124 MWh, soit l’équivalent de la consommation électrique de 45 foyers.

 

 

Quatre autres projets prévus d’ici la fin de l’année

 

Ce n’est pas le seul chantier en cours. Le toit de l’école Vaillant Couturier à Échirolles, équipé cet été, devrait lui aussi fournir 36 KWc. A la fin de l’année, d’autres sites devraient suivre : La Belle Électrique (100 KWc), le centre technique du Repos (100 KWc)  et le centre Balzac (36 KWc) à Grenoble.

 

Christophe FERRARI, président de Grenoble-Alpes Métropole, et Bertrand Spindler, Vice-Président de la Métropole délégué à l’énergie et Maire de La Tronche, ont visité le chantier de la maison des sports de La Tronche en présence de Frédéric MARILLIER, directeur d’Enercoop représentant la société Energ’Y Citoyennes.

Christophe Ferrari, le président de Grenoble-Alpes Métropole, et Bertrand Spindler, vice-président de la Métropole délégué à l’énergie et maire de La Tronche, ont visité le chantier de la maison des sports de La Tronche en présence de Frédéric Marillier, directeur d’Enercoop représentant la société Energ’Y Citoyennes © L.Frangella- Grenoble Alpes Métropole

 

Toutes ces nouvelles installations devraient permettre de produire 308 KWc supplémentaires et à la coopérative d’atteindre 40 % de son objectif. Energ’Y Citoyennes s’est en effet donnée pour objectif d’installer plus de 3 000 panneaux pour une puissance totale de 1 MWc de production d’électricité solaire d’ici 2020. De quoi alimenter l’équivalent de 500 foyers.

 

Et d’ici 2030, elle vise une augmentation de 35 % du volume des énergies renouvelables produites par les entreprises, les particuliers ou les pouvoirs publics.

 

Une carte solaire pour identifier les sites aptes mais reste à financer de tels projets

 

A ce titre, et afin d’identifier les espaces aptes à accueillir de nouvelles installations solaires, la Métro a mis en ligne une carte solaire qui permet d’estimer le potentiel solaire de son toit. Reste à trouver le bon candidat…

 

Car côté rentabilité, et au vu des nouveaux tarifs d’obligation d’achat, les coopératives comme Energ’Y Citoyennes ont dû revoir leur stratégie. Pour s’orienter vers des toitures capables de produire plus de 9 kWc, la fourchette idéale oscillant entre 36 et 100 kWc.

 

Reste ensuite à financer de telles installations. A ce titre, une levée de fonds, en cours jusqu’au 30 septembre, a pour objectif de trouver 100 000 €.

 

 

Patricia Cerinsek

 

 

* La société est composée de 185 associés pour un capital de 195 000 €. Dont 166 citoyens, la Métropole de Grenoble (40 000 € de parts), les communes d’Échirolles, Eybens, Fontaine, Grenoble, La Tronche, Le Sappey, Saint-Égrève, Saint Martin-d’Hères, Poisat, et Varces-Allières et Risset, le parc naturel régional de Chartreuse. Également partenaires, l’agence locale de l’Énergie et du Climat, Énergie partagée, la Scop la Péniche, Holis concept, Humanshore consulting, Fabrik’ENR, Lumensol.

 

 

** Wc pour watt-crête, unité désignant la puissance électrique maximale pouvant être produite par les cellules dans des conditions standards.

 

commentez lire les commentaires
4310 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. sep article
  2. Qui a vu l’appel d’offre?
    Non parce que louer le toit d’un bâtiment public à une société privée à des fins de production d’électricité, c’est un marché public.

    Précisons également que le maire de La Tronche, M. Spindler, représente La Métro dans les instances de Energ’Y Citoyennes. Le mélange des genres que constitue l’installation de panneaux sur le toit de la maison des sport à La Tronche est troublant.

    sep article
  3. sep article