Après plus d'un an de tiraillements au sein de la coalition au pouvoir, l'Italie a donné son feu vert au projet de ligne ferroviaire Lyon-Turin.

Ligne Lyon-Turin : pous­sée par Bruxelles, l’Italie donne son feu vert “dans l’in­té­rêt national”

Ligne Lyon-Turin : pous­sée par Bruxelles, l’Italie donne son feu vert “dans l’in­té­rêt national”

FIL INFO – Après plus d’un an de tiraille­ments au sein de la coa­li­tion au pou­voir, l’Italie a donné son feu vert au pro­jet de ligne fer­ro­viaire Lyon-Turin entre la France et l’Italie. Acculée par Bruxelles qui avait fixé la date butoir au 26 juillet avant que ne s’é­va­nouissent des cré­dits euro­péens revus sub­stan­tiel­le­ment à la hausse.

L'Europe à la rescousse du Lyon-Turin ? La Région Auvergne Rhône-Alpes prend les devants, la ministre des Transports dément. Mais Bruxelles n'a rien tranché

© Rhône-Alpes Auvergne

L’Italie vient de don­ner offi­ciel­le­ment son feu vert à la pour­suite des tra­vaux du Lyon-Turin, cette ligne fer­ro­viaire entre la France et l’Italie qui depuis trente ans n’en finit pas de ne pas voir le jour.

La déci­sion a été plu­tôt dis­crète, annon­cée le 26 juillet par l’administration du minis­tère ita­lien des Transports – mais sans la signa­ture de son ministre Danilo Toninelli, membre du Mouvement 5 Étoiles et farouche oppo­sant au Lyon-Turin – à l’Inea, l’agence euro­péenne qui gère les pro­grammes d’investissements de l’Union euro­péenne dans les réseaux de transports.

Le 23 juillet, le pre­mier ministre confirme l’en­ga­ge­ment de l’Italie

Et pour cause, voilà plus d’un an que les deux par­tis au pou­voir en Italie – 5 Étoiles opposé au pro­jet et la Ligue du nord favo­rable – s’é­charpent autour de la ques­tion du Lyon Turin. Jusqu’à ce que le 23 juillet, le pre­mier ministre Giuseppe Conte ne sonne la fin de la récréa­tion. Et confirme son enga­ge­ment à réa­li­ser le Lyon-Turin « dans l’intérêt national ».

La contribution de la France au financement du Lyon-Turin a-t-elle été inscrite au budget de l'État ? Un document officiel atteste du contraire...

Chantier du Lyon-Turin à Saint-Martin-la Porte. © Telt

Arrêter le chan­tier à ce stade « coû­te­rait plus cher au pays que le ter­mi­ner », a enfoncé le chef du gou­ver­ne­ment ita­lien. Surtout, conti­nuer sur la voie des ter­gi­ver­sa­tions aurait tiré un trait sur une par­tie des finan­ce­ments euro­péens alors que Bruxelles a fait pas­ser sa part de 40 % à 55 %, allé­geant de fait la fac­ture ita­lienne. L’Italie devrait ainsi payer 3,2 mil­liards d’euros au lieu des 4,7 mil­liards ini­tia­le­ment prévus.

Ce n’est qu’une demi-sur­prise. Fin juin, Tunnel Euralpin Lyon-Turin (Telt), le maître d’ouvrage du Lyon-Turin avait pris les devants. Et annoncé le lan­ce­ment de l’appel d’offres pour la réa­li­sa­tion de la par­tie ita­lienne du tun­nel de base. Les avis de mar­ché avaient même été publiés au Journal offi­ciel de l’Union euro­péenne le 1erjuillet.

En France aussi, les ter­gi­ver­sa­tions ont rythmé la vie du Lyon-Turin. On se sou­vient qu” Elisabeth Borne, ministre des Transports et désor­mais éga­le­ment ministre du Développement durable, avait pres­crit une pause dans le calen­drier des tra­vaux. Avant d’être reprise de volée par Emmanuel Macron, confir­mant l’en­ga­ge­ment de la France dans le projet.

PC

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Stéphène Jourdain et Catherine Grenet, respectivement directrice et président du Centre des Arts du récit, juin 2024. DR
« Si on vient au théâtre Prémol, c’est for­cé­ment pour déve­lop­per le pro­jet des Arts du récit » sou­tient Stéphène Jourdain

TROIS QUESTIONS À - L’annonce de la Ville de Grenoble concernant le devenir du théâtre Prémol, quartier Village olympique a mis le feu au poudres, Lire plus

Soixante photos inédites datant de la Libération de Grenoble exposées sur les grilles du Jardin de ville. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble expose soixante pho­tos inédites de la Libération sur les grilles du jar­din de ville

FOCUS - Dans le cadre de la commémoration du 80e anniversaire de la Libération de Grenoble, la municipalité a décidé d'exposer 60 clichés inédits datant Lire plus

Brigitte Boer, Conseillère municipale du groupe d'opposition. Conseil municipal du 30 janvier 2023.
Affaire Piolle-Martin : un élu dési­gné par­tie civile de la Ville au conseil muni­ci­pal, l’op­po­si­tion de droite pro­pose Brigitte Boer

FLASH INFO - La mairie de Grenoble a indiqué qu'un élu serait désigné, au prochain conseil municipal du lundi 24 juin 2024, comme partie civile Lire plus

La justice annule (une fois encore) deux arrêtés de piétonnisation de la Ville de Grenoble pour des Places aux enfants
Places aux enfants : la jus­tice annule (encore une fois) deux arrê­tés de pié­ton­ni­sa­tion de la Ville de Grenoble

FOCUS - Dans deux jugements distincts mais similaires rendu le 20 juin 2024, le tribunal administratif de Grenoble annule une fois encore des arrêtés de Lire plus

Le Département salue la reprise de l'activité de l'Adpah Vienne par Aides et soins, malgré les critiques de l'opposition
Reprise de l’Adpah de Vienne par Aides et soins : le Département s’en réjouit, l’op­po­si­tion moins…

FOCUS - L'activité de l'Association d'aide à domicile aux personnes âgées et handicapées (Adpah) de Vienne a été reprise le 1er juin 2024 par l’association Lire plus

Un point de deal déman­telé à Domène : sai­sie de can­na­bis, argent liquide et trot­ti­nettes élec­triques, cinq sus­pects arrêtés

EN BREF - Les gendarmes ont mené un vaste coup de filet visant à démanteler un point de deal à Domène, lundi 17 juin 2024. Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !