Les salariés isérois de Conforama appelés à se rassembler devant le magasin de Charancieu ce jeudi 11 juillet

sep article



 

FIL INFO – En parallèle du rassemblement national prévu à Torcy, le syndicat FO Conforama de l’Isère appelle à une manifestation devant le magasin de Charancieu jeudi 11 juillet à partir de 9 h 30. Le mot d’ordre : dénoncer les fermetures annoncées de magasins, dont ceux de La-Tour-du-Pin et de Grenoble en Isère. Et pointer du doigt le groupe Steinhoff International, propriétaire de l’enseigne.

 

 

Tandis que le syn­di­cat Force ouvrière appelle les sala­riés des maga­sins Conforama à par­ti­ci­per à un ras­sem­ble­ment natio­nal à Torcy (Seine-et-Marne), ce jeudi 11 juillet, la sec­tion isé­roise du syn­di­cat pré­voit, elle, un mou­ve­ment devant le maga­sin Conforama de Charancieu à par­tir de 9 h 30. Le mot d’ordre est le même : « Montrer à la direc­tion que nous n’accepterons jamais que les sala­riés fassent les frais des mal­ver­sa­tions de l’actionnaire Steinhoff International ».

 

Soixante-dix postes concernés par les fermetures en Isère

 

Le choc a été rude pour les sala­riés isé­rois de Conforama, filiale du groupe sud-afri­cain Steinhoff. Le lundi 1er juillet, le per­son­nel des maga­sins de Grenoble et de La-Tour-du-Pin ont ainsi appris que leurs lieux de tra­vail fer­me­raient défi­ni­ti­ve­ment leurs portes à l’ho­ri­zon du pre­mier tri­mestre 2020. Et si le maga­sin de Saint-Égrève demeure ouvert, rien n’in­dique qu’il ne va pas subir une réduc­tion de ses effec­tifs.

 

Le magasin Conforama de Grenoble © Séverine Cattiaux- Place Gre'net

Le maga­sin Conforama de Grenoble. © Séverine Cattiaux- Place Gre’net

 

En tout, ce sont plus de soixante-dix postes qui pour­raient dis­pa­raître en Isère, avec le reclas­se­ment éven­tuel d’une petite patrie d’entre eux dans d’autres Conforama du ter­ri­toire fran­çais.

 

À l’i­mage de Patricia Alonso en Isère, nombre de repré­sen­tants syn­di­caux mettent le plan mas­sif de fer­me­tures sur le dos du groupe Steinhoff, res­pon­sable selon eux de la dégrin­go­lade du cours en bourse de l’en­seigne née dans les années 60.

 

FM

 

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
3537 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.