Démolitions du quartier des Essarts-Surieux d’Échirolles : une charte de relogement adoptée entre la SDH et l’Opac38

Démolitions du quartier des Essarts-Surieux d’Échirolles : une charte de relogement adoptée entre la SDH et l’Opac38

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – Le nouveau visage promis pour le quartier des Essarts-Surieux d’Échirolles à l’horizon 2024 ira de paire avec plusieurs démolitions, allées du Maine, d’Ouessant, de l’Armor, de la Rance et du Gâtinais. Au total, 90 ménages sont concernés. Pour les accompagner, les bailleurs sociaux Opac38 et SDH s’engagent, sous l’égide de Grenoble-Alpes Métropole et de la Ville d’Échirolles, dans une « charte de relogement ».

 

 

« Parfois vécu comme une contrainte, le relo­ge­ment peut aussi consti­tuer une oppor­tu­nité rési­den­tielle et d’insertion pour les ménages », estime Grenoble-Alpes Métropole. En lien avec la Ville d’Échirolles, la Métropole de Grenoble est par­te­naire de la « charte de relo­ge­ment » signée en juin der­nier entre les bailleurs sociaux Opac38 et Société dau­phi­noise pour l’ha­bi­tat (SDH), à l’in­ten­tion des habi­tants du quar­tier des Essarts-Surieux.

 

Soirée de signature de la charte de relogement, en présence de certains habitants concernés. © SDH

Soirée de signa­ture de la charte de relo­ge­ment, en pré­sence de cer­tains habi­tants concer­nés. © SDH

 

Dans le cadre du Programme de renou­vel­le­ment urbain de la Métropole, des démo­li­tions vont ainsi inter­ve­nir à l’horizon 2024 au 2 allée du Maine, 2 et 10 allée d’Ouessant, 1 et 10 allée de l’Armor, 6 allée de la Rance et 3 et 3 bis allée du Gâtinais. Objectif ? « Décloisonner les ensembles rési­den­tiels, en réor­ga­ni­sant l’espace urbain, avec des espaces verts faci­le­ment iden­ti­fiables et acces­sibles pour les pié­tons ».

 

 

90 ménages concernés pour l’Opac 38 et la SDH

 

Ce chan­ge­ment radi­cal du visage du quar­tier se fait sur fond de « maillage d’espaces publics » et de réno­va­tion des « équi­pe­ments publics de proxi­mité » van­tés par la Ville d’Échirolles. Qui met en avant un pro­gramme impor­tant de réno­va­tion, ainsi que la sécu­ri­sa­tion de cer­taines voies. Avec l’in­ten­tion d’ou­vrir le quar­tier des Essarts-Surieux et de favo­ri­ser in fine le déve­lop­pe­ment de petites résidences.

 

Une vue générale sur le quartier des Essarts-Surieux © Ville d'Échirolles

Une vue géné­rale sur le quar­tier des Essarts-Surieux © Ville d’Échirolles

 

Quid des habi­tants concer­nés par les démo­li­tions ? Côté bailleurs sociaux, 90 ménages sont concer­nés : 70 loca­taires de l’Opac 38, et 20 loca­taires de la SDH. Autant de per­sonnes qui vont béné­fi­cier, indique la Métro, « d’un accom­pa­gne­ment per­son­na­lisé dans la recherche, l’installation et l’appropriation de leur nou­veau loge­ment ». Douze ménages ont, par ailleurs, d’ores et déjà « béné­fi­cié d’une muta­tion », note encore Grenoble-Alpes Métropole.

 

Florent Mathieu

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Pose de la première pierre du centre de sciences métropolitain
Pont-de-Claix : les travaux de construction du centre de sciences métropolitain ont débuté

  FOCUS - Grenoble-Alpes Métropole a célébré, vendredi 28 mai 2021, la pose de la première pierre du futur centre de sciences sur l’ancien site Lire plus

COUV Mimouna Moralent, fille d'un locataire de 85 ans locataire au Limousin, critique le manque de considération du bailleur SDH à l'égard des résidents du Limousin à Echirolles. Ces derniers subissent les effets collatéraux des démolitions en lien avec le projet de renouvellement urbain, janvier 2021. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Habitat social : à Échirolles la démolition partielle du Limousin donne du fil à retordre à la SDH

  FOCUS – Dans le quartier Essart-Surieux à Échirolles, l’immeuble d'habitat social du Limousin géré par le Société dauphinoise pour l'habitat (SDH) est désormais scindé Lire plus

En tout, 31 logements ont été rénovés dans l'ancien hôtel Touring. © Tim Buisson – Place Gre’net
La Société dauphinoise pour l’habitat vient de réhabiliter 31 logements sociaux en plein cœur de Grenoble

  EN BREF – La Société dauphinoise pour l'habitat (SDH) vient de rénover 31 logements sociaux dans l'ancien hôtel Touring, au cœur de Grenoble. Des Lire plus

http://www.slate.fr/story/168719/trump-dit-avoir-instinct-naturel-science
La SDH intègre intelligence artificielle et affichage adapté aux handicaps sur son site Internet

  FLASH INFO — La Société dauphinoise pour l'habitat de plus en plus tournée vers le numérique? En plein contexte de crise sanitaire, et des Lire plus

COUV Démolition de 46 logements collectifs au 7-9 allée du Limousin à Echirolles dans le cadre du programme de renouvellent urbain des deux Villeneuves, 3 décembre 2020 © Séverine Cattiaux – Place Gre’net
Villeneuve d’Echirolles : six opérations de démolition au programme… sans l’ombre d’une contestation

  FOCUS – Coup d’envoi du vaste programme de renouvellement urbain sur la Villeneuve d’Échirolles, avec la toute première opération de démolition dans le quartier Lire plus

Des salariés de la SDH récompensés pour leurs projets au travers des Trophées de l’innovation

  FIL INFO — La Société dauphinoise pour l'habitat (SDH) dévoile les lauréats de ses Trophées de l'innovation. Une compétition interne au cours de laquelle Lire plus

Flash Info

|

27/10

23h45

|

|

27/10

9h58

|

|

26/10

15h52

|

|

26/10

10h13

|

|

26/10

9h00

|

|

25/10

19h42

|

|

25/10

11h46

|

|

24/10

9h44

|

|

23/10

15h18

|

|

22/10

8h00

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin