Les Rencontres du Jeune Théâtre Européen ont (entre autres) mis le feu au théâtre de verdure

Les Rencontres du Jeune Théâtre Européen ont (entre autres) mis le feu au théâtre de verdure

REPORTAGE VIDÉO – Les Rencontres du Jeune Théâtre euro­péen se déroulent actuel­le­ment à Grenoble pour la 31année consé­cu­tive. Mardi 2 juillet, à la nuit tom­bée, dix-sept jeunes comé­diens de la Mandala Company d’Oxford et de la com­pa­gnie Histoire 100 Fins de Grenoble se sont réunis pour pro­po­ser un spec­tacle enflammé : Lucifer and Miss Primrose. Le temps d’une soi­rée, le théâtre de ver­dure du musée s’est trans­formé en une ville en déclin, avi­lie par un démon du nom de « capitalisme ».

Lucifer and Miss Primrose - Théâtre de Verdure du Musée de Grenoble - 2 juillet © Nina Soudre - Placegrenet.fr

Lucifer and Miss Primrose – Théâtre de Verdure du Musée de Grenoble – 2 juillet © Nina Soudre – Placegrenet​.fr

Chaque année, début juillet c’est le ren­dez-vous de théâtre inter­na­tio­nal à ne pas rater. Les Rencontres du jeune théâtre euro­péen, orga­ni­sées depuis une tren­taine d’an­nées par le Centre de Création de Recherche et des Cultures (Crearc) réunissent le temps d’une semaine une ving­taine de jeunes troupes d’Europe et d’ailleurs. Au menu : échanges, par­tages et débats entre elles et le grand public.

Mardi soir, nous nous sommes ren­dus au Théâtre de ver­dure devant le Musée de Grenoble, scène éphé­mère d’un spec­tacle enflammé : Lucifer and Miss Primrose. Comme le veut la tra­di­tion des ren­contres, la pièce, mise en scène par Yasmin Sidwha, était jouée dans la langue de la troupe expa­triée. En l’oc­cur­rence, l’anglais.

La pièce : une dys­to­pie cor­ro­sive aux allures réa­listes. L’histoire d’une ville avi­lie par l’ap­pât du gain, très vite iden­ti­fié comme « capitalisme ».

Une lutte enflammée

Edna et sa sœur fan­tôme Pearl tentent de sau­ver la popu­la­tion, enrô­lée par la cupi­dité et le pou­voir. Sous nos yeux, se déroule alors une lutte enflam­mée dans une ville aux mains du « démon », avec une ques­tion en toile de fond : l’Homme est-il bon ou mauvais ?

Nina Soudre

DES RENCONTRES QUI ÉVOLUENT AVEC L’EUROPE

Créées après la chute du mur de Berlin, les Rencontres du jeune Théâtre euro­péen accueillent chaque année des troupes de jeunes pro­fes­sion­nels du théâtre venus de tout le conti­nent. Et par­fois de plus loin.

Lucifer and Miss Primrose - Théâtre de Verdure du Musée de Grenoble - 2 juillet © Nina Soudre - Placegrenet.fr

Lucifer and Miss Primrose – Théâtre de Verdure du Musée de Grenoble – 2 juillet © Nina Soudre – Placegrenet​.fr

Un voyage théâ­tral mais pas que puisque, tous les matins, les com­pa­gnies euro­péennes par­ti­cipent à des ate­liers inter­na­tio­naux. Et chaque après-midi, comé­diens et gre­no­blois peuvent éga­le­ment se ren­con­trer lors de cafés-débats aux quatre coins de la ville.

« Une occa­sion unique de voir ce que peut être une Europe de la culture, du théâtre, de la jeu­nesse », pré­cise Fernand Garnier, à l’origine des rencontres.

Au fil des années, le fes­ti­val, sub­ven­tionné en par­tie par l’Union euro­péenne, a presque fait le tour de l’Europe… Toutefois, le direc­teur recon­naît avoir des rela­tions pri­vi­lé­giées avec l’Europe du sud et de l’ouest.

Un clap de fin mêlant feu, jon­glage, magie

Lucifer and Miss Primrose - Théâtre de Verdure du Musée de Grenoble - 2 juillet © Nina Soudre - Placegrenet.fr

Lucifer and Miss Primrose – Théâtre de Verdure du Musée de Grenoble – 2 juillet © Nina Soudre – Placegrenet​.fr

Samedi 6 juillet, pour clô­tu­rer les ren­contres, les troupes déam­bu­le­ront gaie­ment dans Grenoble. Des per­for­mances mises en scène à par­tir d’un texte de Pedro Calderón : La vie est un songe. À 22 h 30, elles se don­ne­ront toutes ren­dez-vous au Théâtre de Verdure afin de pré­sen­ter un clap de fin mêlant feu, jon­glage, magie et bien d’autres sur­prises encore.

NS

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvelle édition du Mois des p'tits lecteurs dans les bibliothèques de Grenoble du 1er au 31 octobre 2023
Nouvelle édi­tion du Mois des p’tits lec­teurs dans les biblio­thèques de Grenoble

ÉVÉNEMENT - Comme chaque année, le Mois des p'tits lecteurs se déroule dans les bibliothèques de Grenoble depuis le dimanche 1er et jusqu'au mardi 31 Lire plus

Cinquième édition de la Nuit du droit sur le campus de Grenoble mercredi 4 octobre
Cinquième édi­tion de la Nuit du droit sur le cam­pus de Grenoble mer­credi 4 octobre 2023

ÉVÉNEMENT - Le rendez-vous a pour vocation de "mieux faire connaître le droit, ses principes, ses institutions et ses métiers au grand public". Mercredi 4 Lire plus

Le Musée de la Résistance réceptionne les archives familiales et personnelles de la résistante Rose Valland
Les archives fami­liales et per­son­nelles de la résis­tante Rose Valland désor­mais déte­nues par le Musée de la Résistance

FLASH INFO - C'est un "don exceptionnel" que le Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère a reçu à l'occasion d'une cérémonie Lire plus

'111 lieux à Grenoble à ne pas manquer' est le premier livre de Souhila Rahmi. Le compagnon idéal pour toutes sortes d'escapades dans la grande agglomération. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
111 lieux à Grenoble à ne pas man­quer : un guide pour redé­cou­vrir l’ag­glo sous un angle nouveau

EN BREF – Souhila Rahmi vit à Grenoble depuis douze ans. Cette ingénieure industrielle vient de publier un livre au titre explicite : 111 lieux Lire plus

À l'affiche du Théâtre en Rond le 22 mars 2024, Charly Astié (alias Poète-Poète) se présente comme un virtuose du lapsus. © Federica Peyronel
Sassenage : le Théâtre en Rond main­tient le cap et annonce une sai­son 2023 – 2024 pleine d’humour

FOCUS – À Sassenage, le Théâtre en Rond maintient le cap et compte toujours privilégier les spectacles d'humour. Michel Vendra, ancien adjoint à la Culture Lire plus

Jean-Luc assure que sa bande et lui n'ont jamais pensé à leur longévité. Ils ont lancé les Méli Mômes à l'époque où ils devenaient parents... et voient aujourd'hui débarquer une deuxième génération de spectateurs ! © Martin de Kerimel / Place Gre'net
Méli Mômes : vingt ans de concerts pour le jeune public et une moti­va­tion intacte du groupe fontainois

EN BREF – Combien d'enfants ont-ils déjà 'bougé leurs corps' sur la musique de Méli Mômes ? Impossible de le savoir. Une chose est sûre: Lire plus

Flash Info

|

04/10

20h08

|

|

04/10

17h02

|

|

04/10

15h32

|

|

03/10

19h04

|

|

02/10

18h05

|

|

02/10

11h46

|

|

02/10

9h28

|

|

01/10

16h06

|

|

01/10

15h50

|

|

30/09

13h36

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 60 : Grenoble Habitat, nou­vel épi­sode dans la guerre entre Ville et Métropole de Grenoble

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 59 : La gra­tuité des trans­ports… et une drôle d’an­nonce d’Éric Piolle

Culture| 111 lieux à Grenoble à ne pas man­quer : un guide pour redé­cou­vrir l’ag­glo sous un angle nouveau

Agenda

Je partage !