Aménagement transitoire du "camp de base" et de "l'observatoire du temps présent" sur la grande esplanade, mercredi 19 juin 2019. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

La grande espla­nade accueille un amé­na­ge­ment ludique, fes­tif… et transitoire

La grande espla­nade accueille un amé­na­ge­ment ludique, fes­tif… et transitoire

EN BREF – Ce jeudi 20 juin est inau­guré, sur la grande espla­nade, un nou­vel espace pré­fi­gu­rant quelques-uns des futurs usages du site patri­mo­nial. Au pro­gramme : mini-ter­rain de pétanque, pro­mon­toire ludique, mini-scène de spec­tacle et buvette… Les usa­gers auront huit mois pour en pro­fi­ter. Les modules seront démon­tés en mars 2020, pour la foire aux rameaux.

Pendant huit mois, la grande esplanade de Grenoble expérimente un ensemble de modules préfigurant les usages du site dans sa version "sans voiture".Aménagement transitoire du "camp de base" et de "l'observatoire du temps présent" sur la grande esplanade, mercredi 19 juin 2019. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Aménagement tran­si­toire du « camp de base » et de « l’ob­ser­va­toire du temps pré­sent » sur la grande espla­nade, mer­credi 19 juin 2019. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Au sud de la grande espla­nade, à Grenoble, a pris place un amé­na­ge­ment aty­pique sur 2 000 m2. L’ensemble, dénommé « camp de base », se trouve à hau­teur de la « mai­son de pro­jet ».

Architecte comp­tant parmi les concep­teurs de l’a­mé­na­ge­ment, Luc Doin en décrit les prin­ci­paux élé­ments : « Autour du module totem bap­tisé “l’observatoire du temps pré­sent” (cf. enca­dré), s’arti­cule un ter­rain de pétanque. En bleu, c’est la scène, et la buvette est amé­na­gée dans le conte­ner ».

« Susciter de nou­veaux usages »

Le pro­jet a été conçu par l’a­gence d’ar­chi­tec­ture LFA (Looking For Architecture) asso­ciée au Collectif Pourquoi Pas ?! Le duo a rem­porté, début 2019, l’appel d’offre lancé par la Ville et s’est appuyé sur le cahier des charges trans­mis pour éla­bo­rer le concept. « Nous n’avons pas eu le temps de faire de la concer­ta­tion, recon­naît Luc Doin. Il fal­lait aller vite. Mais l’idée est vrai­ment d’offrir un sup­port aux asso­cia­tions qui vou­draient s’en empa­rer », insiste-t-il.

Pendant huit mois, la grande esplanade de Grenoble expérimente un ensemble de modules préfigurant les usages du site dans sa version "sans voiture".. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Aménagement tran­si­toire du « camp de base », 19 juin 2019. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Vincent Fristot, adjoint à l’urbanisme de la Ville, explique le but recher­ché, à tra­vers cette ins­tal­la­tion ori­gi­nale : « Nous n’avons pas voulu un jeu stan­dard. Notre pré­oc­cu­pa­tion est de faire décou­vrir au public un point de vue du pay­sage. Nous sou­hai­tions aussi que les asso­cia­tions et les habi­tants puissent se sai­sir de cet amé­na­ge­ment. Nous vou­lons sur­tout sus­ci­ter de nou­veaux usages. »

Occupant et, de fait, condam­nant une par­tie du par­king, ces objets urbains ont voca­tion à pré­fi­gu­rer l’ambiance ludique, fes­tive de la future grande espla­nade, quand celle-ci sera ren­due aux piétons.

Coût de cet ensemble de modules pour la col­lec­ti­vité ? 210 000 euros hors taxes. Les ins­tal­la­tions seront démon­tées en mars pro­chain avant la foire aux rameaux. Puis, au prin­temps 2020, démar­re­ront les tra­vaux de requa­li­fi­ca­tion de la grande espla­nade. Désormais pro­priété de la Ville, ces struc­tures en grande par­tie démon­tables pour­ront éven­tuel­le­ment être réins­tal­lées ailleurs ou reve­nir dans le quar­tier à hori­zon 2021.

Séverine Cattiaux

OBSERVER LE TEMPS PRÉSENT ET PROFITER DES FESTIVITÉS

Visible de loin, « l’observatoire du temps pré­sent » est l’é­qui­pe­ment « totem » de l’a­mé­na­ge­ment. La struc­ture est com­po­sée d’un socle plu­tôt cir­cu­laire en bois, sur­monté d’une sorte de tri­angle qui culmine à 12 mètres de haut.

Aménagement transitoire du "camp de base" et "l'observatoire du temps présent" sur la grande esplanade, mercredi 19 juin 2019. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Aménagement tran­si­toire de « l’ob­ser­va­toire du temps pré­sent » sur la grande espla­nade, 19 juin 2019. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

« Nous avons tra­vaillé la notion de l’instant pré­sent, pré­cise Luc Doin, archi­tecte, avec l’idée de mettre en scène tous les ins­tru­ments qui le mesurent : l’heure, le vent, les rubans flot­tant… et les élé­ments qui per­mettent de se repé­rer, tant dans le temps que dans l’espace ». L’observatoire sert ainsi tant de pro­mon­toire pour contem­pler le pay­sage alen­tour que de « table d’orientation ».

Aménagement transitoire du "camp de base" et "l'observatoire du temps présent" sur la grande esplanade, mercredi 19 juin 2019. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

© Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Les prin­ci­paux sites remar­quables de la région gre­no­bloise figurent à la base du socle : la Bastille, la Porte de France, le Vercors, Belledonne. En même temps, la struc­ture fonc­tionne comme un cadran solaire.

Se pro­je­tant sur le sol, l’ombre du mat indique l’heure. Accroché au som­met de l’observatoire, un mobile métal­lique tinte avec le vent.

Les faces laté­rales de la struc­ture accueillent par ailleurs un « sola­rium », une paroi d’escalade, des des­centes en rap­pel, ain­sique des gra­dins invi­tant à s’as­seoir et à pro­fi­ter des spec­tacles à venir.

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvel accident mortel entre cycliste et automobiliste à Grenoble dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 août
Un jeune homme de 18 ans blessé à la jambe par arme à feu près d’un arrêt de tram­way à Fontaine

FLASH INFO - Un jeune homme a été pris pour cible dans la soirée du 3 février 2023, près d'un arrêt de tramway à Fontaine. Lire plus

L'entrée principale de Sciences PO Grenoble bloquée par des étudiants pour dénoncer le projet de réforme des retraites. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réforme des retraites : qua­trième jour de blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat étu­diant de droite Uni réagit

EN BREF - Depuis le mardi 31 janvier 2023, des étudiants de Sciences Po Grenoble appuyés par plusieurs syndicats bloquent l'entrée de leur établissement pour Lire plus

Quelles réalités derrière la tentative de squat avortée à Grenoble dimanche 22 août?
Grenoble : une jeune femme griè­ve­ment bles­sée de 19 coups de cou­teau, son com­pa­gnon mis en exa­men et écroué

EN BREF - Une jeune femme de 22 ans a été découverte gravement blessée après avoir reçu 19 coups de couteau, mercredi 1er février 2023, Lire plus

Bilan de la concer­ta­tion volon­taire ZFE : des habi­tants sou­vent mal infor­més, scep­tiques et peu convaincus

FOCUS - À cinq mois de la mise en place, le 1er juillet 2023, de la Zone à faibles émissions (ZFE) pour les voitures de Lire plus

Incendie d'Échirolles: après l'accueil au gymnase La Butte, les résidents évacués sont relogés à l'auberge de jeunesse
Incendie à Échirolles : après l’ac­cueil en gym­nase, les rési­dents éva­cués sont relo­gés à l’au­berge de jeunesse

FLASH INFO - Quelles suites de l'incendie à Échirolles, survenu dans un parking souterrain  jeudi 2 février 2023? Le sinistre a entraîné l'évacuation de plus Lire plus

Important incendie dans un parking souterrain à Échirolles jeudi 2 février, avec 150 résidents évacués
Important incen­die dans un par­king sou­ter­rain à Échirolles, avec 150 rési­dents évacués

FOCUS - Un important incendie s'est déclaré à Échirolles au matin du jeudi 2 février, dans un parking souterrain en-dessous d'un restaurant Quick et d'une Lire plus

Flash Info

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Agenda

Je partage !