Aménagement transitoire du "camp de base" et de "l'observatoire du temps présent" sur la grande esplanade, mercredi 19 juin 2019. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

La grande esplanade accueille un aménagement ludique, festif… et transitoire

La grande esplanade accueille un aménagement ludique, festif… et transitoire

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Ce jeudi 20 juin est inauguré, sur la grande esplanade, un nouvel espace préfigurant quelques-uns des futurs usages du site patrimonial. Au programme : mini-terrain de pétanque, promontoire ludique, mini-scène de spectacle et buvette… Les usagers auront huit mois pour en profiter. Les modules seront démontés en mars 2020, pour la foire aux rameaux.

 

 

Pendant huit mois, la grande esplanade de Grenoble expérimente un ensemble de modules préfigurant les usages du site dans sa version "sans voiture".Aménagement transitoire du "camp de base" et de "l'observatoire du temps présent" sur la grande esplanade, mercredi 19 juin 2019. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Aménagement tran­si­toire du « camp de base » et de « l’ob­ser­va­toire du temps pré­sent » sur la grande espla­nade, mer­credi 19 juin 2019. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Au sud de la grande espla­nade, à Grenoble, a pris place un amé­na­ge­ment aty­pique sur 2 000 m2. L’ensemble, dénommé « camp de base », se trouve à hau­teur de la « mai­son de pro­jet ».

 

Architecte comp­tant parmi les concep­teurs de l’a­mé­na­ge­ment, Luc Doin en décrit les prin­ci­paux élé­ments : « Autour du module totem bap­tisé “l’observatoire du temps pré­sent” (cf. enca­dré), s’arti­cule un ter­rain de pétanque. En bleu, c’est la scène, et la buvette est amé­na­gée dans le conte­ner ».

 

 

« Susciter de nouveaux usages »

 

Le pro­jet a été conçu par l’a­gence d’ar­chi­tec­ture LFA (Looking For Architecture) asso­ciée au Collectif Pourquoi Pas ?! Le duo a rem­porté, début 2019, l’appel d’offre lancé par la Ville et s’est appuyé sur le cahier des charges trans­mis pour éla­bo­rer le concept. « Nous n’avons pas eu le temps de faire de la concer­ta­tion, recon­naît Luc Doin. Il fal­lait aller vite. Mais l’idée est vrai­ment d’offrir un sup­port aux asso­cia­tions qui vou­draient s’en empa­rer », insiste-t-il.

 

Pendant huit mois, la grande esplanade de Grenoble expérimente un ensemble de modules préfigurant les usages du site dans sa version "sans voiture".. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Aménagement tran­si­toire du « camp de base », 19 juin 2019. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Vincent Fristot, adjoint à l’urbanisme de la Ville, explique le but recher­ché, à tra­vers cette ins­tal­la­tion ori­gi­nale : « Nous n’avons pas voulu un jeu stan­dard. Notre pré­oc­cu­pa­tion est de faire décou­vrir au public un point de vue du pay­sage. Nous sou­hai­tions aussi que les asso­cia­tions et les habi­tants puissent se sai­sir de cet amé­na­ge­ment. Nous vou­lons sur­tout sus­ci­ter de nou­veaux usages. »

 

Occupant et, de fait, condam­nant une par­tie du par­king, ces objets urbains ont voca­tion à pré­fi­gu­rer l’ambiance ludique, fes­tive de la future grande espla­nade, quand celle-ci sera ren­due aux piétons.

 

Coût de cet ensemble de modules pour la col­lec­ti­vité ? 210 000 euros hors taxes. Les ins­tal­la­tions seront démon­tées en mars pro­chain avant la foire aux rameaux. Puis, au prin­temps 2020, démar­re­ront les tra­vaux de requa­li­fi­ca­tion de la grande espla­nade. Désormais pro­priété de la Ville, ces struc­tures en grande par­tie démon­tables pour­ront éven­tuel­le­ment être réins­tal­lées ailleurs ou reve­nir dans le quar­tier à hori­zon 2021.

 

Séverine Cattiaux

 

 

OBSERVER LE TEMPS PRÉSENT ET PROFITER DES FESTIVITÉS

 

Visible de loin, « l’observatoire du temps pré­sent » est l’é­qui­pe­ment « totem » de l’a­mé­na­ge­ment. La struc­ture est com­po­sée d’un socle plu­tôt cir­cu­laire en bois, sur­monté d’une sorte de tri­angle qui culmine à 12 mètres de haut.

 

Aménagement transitoire du "camp de base" et "l'observatoire du temps présent" sur la grande esplanade, mercredi 19 juin 2019. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Aménagement tran­si­toire de « l’ob­ser­va­toire du temps pré­sent » sur la grande espla­nade, 19 juin 2019. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

« Nous avons tra­vaillé la notion de l’instant pré­sent, pré­cise Luc Doin, archi­tecte, avec l’idée de mettre en scène tous les ins­tru­ments qui le mesurent : l’heure, le vent, les rubans flot­tant… et les élé­ments qui per­mettent de se repé­rer, tant dans le temps que dans l’espace ». L’observatoire sert ainsi tant de pro­mon­toire pour contem­pler le pay­sage alen­tour que de « table d’orientation ».

 

Aménagement transitoire du "camp de base" et "l'observatoire du temps présent" sur la grande esplanade, mercredi 19 juin 2019. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

© Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Les prin­ci­paux sites remar­quables de la région gre­no­bloise figurent à la base du socle : la Bastille, la Porte de France, le Vercors, Belledonne. En même temps, la struc­ture fonc­tionne comme un cadran solaire.

 

Se pro­je­tant sur le sol, l’ombre du mat indique l’heure. Accroché au som­met de l’observatoire, un mobile métal­lique tinte avec le vent.

 

Les faces laté­rales de la struc­ture accueillent par ailleurs un « sola­rium », une paroi d’escalade, des des­centes en rap­pel, ain­sique des gra­dins invi­tant à s’as­seoir et à pro­fi­ter des spec­tacles à venir.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Lancement de la campagne de recensement 2022 de l'Insee en Auvergne-Rhône-Alpes
Lancement de la campagne de recensement 2022 de l’Insee en Auvergne-Rhône-Alpes

FLASH INFO — C'est parti pour la campagne de recensement 2022 de l'Insee. Depuis le 20 janvier et jusqu'au 19 février, et même le 26 Lire plus

Plan lumière: la Ville de Grenoble revendique 45 % d'économies d'énergie
Plan lumière : la Ville de Grenoble revendique 45 % d’économies d’énergie

FOCUS - À l'occasion du lancement de Grenoble Capitale verte européenne, l'élue Maud Tavel a dressé un bilan du Plan lumière initié en 2015. La Lire plus

Modernisation des parkings de la Métropole à l'instar du parking Lafayette, décembre 2019 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Un nouveau parking YesPark de 19 places ouvre avenue Paul-Cocat à Grenoble

FLASH INFO - La société YesPark vient d'ouvrir à la location mensuelle un nouveau parking avec 19 places pour voitures. Toutes sont disponibles au 1 Lire plus

L'équipe de Champiloop lors de la présentation du projet de champignonnière à Saint-Martin-d'Hères. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Champiloop va réhabiliter un parking pour installer une champignonnière bio à Saint-Martin-d’Hères

  REPORTAGE VIDÉO - L'entreprise d'agriculture urbaine Champiloop va transformer en champignonnière un parking souterrain de 1 000 m2 inutilisé, quartier Renaudie à Saint-Martin-d'Hères. Lauréate Lire plus

L’application de stationnement privé Zenpark poursuit son développement sur Grenoble

  FLASH INFO – Trois nouveaux parkings Zenpark s'intallent à Grenoble. Portant à onze le nombre de parkings privés proposés par l'application de stationnement sur Lire plus

Le coupé de ruban du Président de la métropole, Christophe Ferrari © Emilan Tutot - Place Gre'net
La Presqu’île de Grenoble accueille le pavillon de la mobilité, un parking multifonctionnel et “durable”

FOCUS - Inauguré le vendredi 1er juin, le parking Cambridge, aussi appelé par la Métropole "le pavillon de la mobilité", sera mis en service le Lire plus

Flash Info

|

26/01

12h09

|

|

26/01

0h05

|

|

25/01

18h00

|

|

25/01

16h54

|

|

25/01

11h45

|

|

24/01

19h00

|

|

24/01

14h56

|

|

24/01

12h09

|

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

Les plus lus

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Action de désobéissance civile de femmes en burkini à la piscine des Dauphine de Grenoble, vendredi 17 mai DR

Abonnement| Pétition pro-burqini : la majorité d’Eric Piolle refuse de s’engager… après un processus de médiation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin