Futur quartier Esplanade : la grande esplanade totalement libérée des voitures

sep article



EN BREF – Le plan d’aménagement provisoire du futur quartier de l’Esplanade sera dévoilé ce soir aux habitants, à 19 heures, à la Maison du tourisme. Les élus révèleront les grandes lignes de la composition de ce morceau d’entrée de Ville longtemps délaissé. De gros changements en perspective…

 

 

 

Vincent Fristot, adjoint à l'urbanisme de Grenoble présente le projet d'aménagement de l'Esplanade, soumis à la concertation de juin à octobre 2017. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Vincent Fristot, adjoint à l’ur­ba­nisme de Grenoble, pré­sente le pro­jet d’a­mé­na­ge­ment de l’Esplanade, sou­mis à la concer­ta­tion de juin à octobre 2017. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

La Ville vient de rete­nir un cer­tain nombre d’op­tions pour le futur quar­tier de l’Esplanade, qu’elle dévoile ce 19 juin aux habi­tants.

 

Ces conclu­sions font suite à la pré­sen­ta­tion des trois scé­na­rios pour la requa­li­fi­ca­tion du quar­tier de l’Esplanade fin 2016, puis à la syn­thèse de la concer­ta­tion des habi­tants et enfin à des arbi­trages internes.

 

 

Les rive­rains et habi­tants ont tou­te­fois jus­qu’à octobre pro­chain pour don­ner leur avis, inflé­chir, modé­rer ou faire évo­luer ces grandes options…

 

 

 

La piétonnisation de la grande esplanade en marche 

 

 

Élément-clé de ce plan d’a­mé­na­ge­ment pro­vi­soire : la pié­ton­ni­sa­tion com­plète de la grande espla­nade. Y alter­ne­ront des espaces miné­ra­li­sés et des pelouses, en vue de dif­fé­rents usages.

 

esplanadeparkingcreditseverinecattiaux

Esplanade occu­pée par les voi­tures. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

La foire est donc com­pa­tible avec les espaces verts ? Affirmatif, répond le ser­vice urba­nisme de la Ville. En atten­dant la dis­pa­ri­tion com­plète des quelque 400 voi­tures garées quo­ti­dien­ne­ment sur l’Esplanade et la mise en place d’autres solu­tions de sta­tion­ne­ments éga­le­ment pré­vues, mais en cours de défi­ni­tion, un par­king pro­vi­soire d’une cen­taine de places sera ins­tallé du côté du bou­lo­drome. Puis il dis­pa­raî­tra.

 

 

 

Création du parc des Berges

 

 

La Ville pro­jette éga­le­ment l’i­dée de créer un nou­veau parc inon­dable sur les berges, de 2 hec­tares, « pour tous les habi­tants ».

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
3746 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. Eviter la béto­ni­sa­tion ? On croit rêver. Et alors que Grenoble est innac­ces­sible depuis le nou­veau plan de cir­cu­la­tion et ees cen­taines de places sup­pri­mées, la muni­ci­pa­lité va sup­pri­mer ce par­king relais qu’est l’es­pla­nade ? C’est à pleu­rer cette incom­pé­tence!!!

    sep article
  2. Et la muni­ci­pa­lité conti­nue a s’ap­pro­prier le tra­vail des autres et à se foutre de la figure des gre­no­blois. L’esplanade n’a jamais été délaissé puisque qu« un pro­jet était prévu avant 2014!!!!

    M. Fristot : dans le pro­jet que vous avez annulé en 2014 la « Grande espla­nade » était com­plé­te­ment libé­rée des voi­tures puis­qu’il pré­voyait en son centre un parc urbain de 1,2 hec­tares!!!!

    C’est donc exac­te­ment la même chose, en moins bien, plus petit et avec au bas mots 6 ans de retard.
    Par ailleurs, l’ur­ba­nisme ce n’est pas vous M. Fristot, c’est la Métro donc vous ne rete­nez rien du tout…

    On nous prends vrai­ment pour des c…

    sep article
    • ce n’est pas vous, M. GAM avec vos sem­blables qui vou­liez éle­ver une énorme tour d’ha­bi­ta­tion en plein milieu de l’es­pla­nade ? vous aviez demandé ce qu’en pen­sait les habi­tants ? 1200 loge­ments pré­vus ? Comme ce par­ti­ci­pant au concours
      http://www.christiandeportzamparc.com/fr/projects/grenoble-esplanade/
      c’é­tait vrai­ment trop pour ce petit bout de ter­rain.
      Alors, il valait mieux reprendre le pro­jet et pré­voir avec les habi­tants et futurs habi­tants quelque chose qui tienne la route. S’il com­mence plus tard, ce ne sont pas des années per­dues, le temps de réflexion est impor­tant pour évi­ter la béto­ni­sa­tion.

      sep article
      • « en moins bien et plus petit ». Tant de mau­vaise foi chez vous, M. GAM.
        Ce pro­jet n’a rien à voir avec le pré­cé­dent. Les formes et hau­teurs des construc­tions ne sont pas les mêmes, le parc et les cir­cu­la­tions non plus.
        Avant de cri­ti­quer, peut-être devriez vous vous prendre quelques cours d’ur­ba­nisme élé­men­taires. Vous seriez alors en mesure de dis­tin­guer les dif­fé­rences entre les 2 pro­jets, et notam­ment la dif­fé­rence entre des « fronts bâtis » et des « tours ».

        sep article