Après un premier incendie volontaire durant les émeutes de mars 2019, le bâtiment d'Artis au coeur du quartier Mistral a de nouveau brûlé le 19 juin 2019.

La pépinière d’entreprises Artis du quartier Mistral de Grenoble de nouveau victime d’un incendie volontaire

La pépinière d’entreprises Artis du quartier Mistral de Grenoble de nouveau victime d’un incendie volontaire

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO — La pépinière d’entreprises Artis, au coeur du quartier Mistral de Grenoble, a de nouveau été ciblée par des incendiaires le mercredi 19 juin au matin. Durant les émeutes qui ont secoué le quartier au mois de mars dernier, le bâtiment avait déjà été pris pour cible, et est encore à l’heure actuelle en cours de reconstruction.

 

 

De l’a­char­ne­ment ? Déjà pris pour cible durant les émeutes du quar­tier Mistral au mois de mars 2019, la « pépi­nière d’en­tre­prises » Artis (pour Artisanat et inno­va­tion sociale) a de nou­veau été la proie des flammes mer­credi 19 juin vers 9 heures du matin. Un « violent incen­die », décrit le Dauphiné libéré, qui a détruit 200 mètres car­rés de la toi­ture mais n’a heu­reu­se­ment pas fait de vic­times. Encore en cours de recons­truc­tion, le local est en effet actuel­le­ment vide.

 

 

Un nouvel incendie probablement volontaire

 

La thèse de l’in­cen­die volon­taire a immé­dia­te­ment été pri­vi­lé­giée, des témoins affir­mant avoir vu deux jeunes hommes s’en­fuir du bâti­ment peu après le départ des flammes. Une inter­pel­la­tion a d’ailleurs eu lieu dès le jeudi matin (voir enca­dré), rap­porte encore le Dauphiné libéré. Reste à connaître les rai­sons d’une nou­velle ten­ta­tive de des­truc­tion par le feu du bâti­ment d’Artis. Peut-être cer­tains y voient-ils le sym­bole d’un pos­sible renou­vel­le­ment, ce qui déran­ge­rait l’im­por­tant tra­fic de stu­pé­fiants pré­sent dans le secteur.

 

Le bâtiment Artis avant les incendies. DR

Le bâti­ment Artis avant les incen­dies. DR

 

Le quar­tier Mistral avait été la proie de plu­sieurs nuits d’é­chauf­fou­rées au début du mois de mars, suite à la mort de deux jeunes, tués dans un acci­dent de la cir­cu­la­tion alors qu’ils étaient pris en chasse par la police natio­nale. La pépi­nière d’en­tre­prises Artis n’a­vait alors pas été la seule vic­time des flammes : l’Institut de for­ma­tion sani­taire et sociale (IRFSS) Saint-Martin de la Croix-Rouge avait, lui aussi, vu son rez-de-chaus­sée détruit par un incen­die volon­taire.

 

FM

Deux mineurs de 14 et 15 ans interpellés

 

Les deux mineurs de 14 et 15 ans soup­çon­nés d’être les auteurs de l’in­cen­die ont été inter­pel­lés aux alen­tours de 6 heures du matin à leurs domi­ciles le jeudi 20 juin. Ils seront pré­sen­tés dès le ven­dredi 21 devant un juge des enfants pour mise en exa­men du chef de « dégra­da­tions volon­taires de biens publics en réunion par incen­die », indique une source judi­ciaire. [enca­dré ajouté le 20 juin à 20h50]

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

L'hôtel d'activités Artis du quartier Mistral à Grenoble doit rouvrir ses portes au mois de mars 2022
L’hôtel d’activités Artis du quartier Mistral à Grenoble doit rouvrir ses portes en mars 2022

EN BREF - Endommagé par deux incendies successifs en mars puis juin 2019, l'hôtel d'activités Artis de Grenoble est en fin de rénovation. Réouverture prévue Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : grève au collège Aimé-Césaire pour plus de moyens humains face à l’augmentation des effectifs

FIL INFO - Les enseignants du collège Aimé-Césaire, situé au cœur des quartiers Mistral et des Eaux-Claires à Grenoble, étaient en grève ce lundi 13 Lire plus

Après sa mise en scène de dealers armés à Mistral, Corbak Hood condamné pour usage de stupéfiants
Après sa mise en scène de dealers armés à Mistral, Corbak Hood condamné pour usage de stupéfiants

FLASH INFO — La mise en scène en août 2020 avait choqué, puis provoqué une démonstration de force en retour de la part de la Lire plus

Des sachets d’herbe à l’effigie d’Éric Dupond-Moretti : le deal à Grenoble entre humour, marketing… et violences

FOCUS - Alors que les policiers grenoblois ont découvert des sachets d'herbe à l'effigie du ministre de la Justice, le procureur de la République note Lire plus

A Grenoble, le risque de ghettoïsation des quartiers Sud %%page%% %%sep%% %%sitename%%
Violences urbaines, trafics… À Grenoble, après l’échec des politiques publiques, le risque de ghettoïsation

ENQUÊTE (3|3) - Depuis trente ans, les politiques publiques ont échoué à sortir les quartiers Sud à Grenoble de leur isolement. Alors que violences urbaines Lire plus

Grenoble : l'impossible éradication du trafic de stupéfiant
Pour le procureur de Grenoble, « on n’éradiquera jamais le trafic de stupéfiants, on peut juste le rendre supportable »

ENTRETIEN - En poste à Grenoble depuis janvier 2019, le procureur de la République Éric Vaillant a fait de la lutte contre le trafic de Lire plus

Flash Info

|

24/01

19h00

|

|

24/01

14h56

|

|

24/01

12h09

|

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

|

20/01

10h02

|

Les plus lus

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Action de désobéissance civile de femmes en burkini à la piscine des Dauphine de Grenoble, vendredi 17 mai DR

Abonnement| Pétition pro-burqini : la majorité d’Eric Piolle refuse de s’engager… après un processus de médiation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin