La chasse autorisée l’été : en Haute-Savoie, la grogne monte après deux accidents mortels

sep article



FIL INFO – L’été dernier, le préfet de l’Isère a autorisé la chasse aux sangliers et aux cerfs Sika. En Haute-Savoie, la mesure, à l’encontre des sangliers et chevreuils, doit être reconduite dès le 1er juin. Mais la grogne monte après deux accidents qui ont frappé des sportifs ces trois dernières années. Une pétition a, en quinze jours, recueilli plus de 80 000 signatures.

 

 

Ouverture de la chasse dimanche. Le vendredi reste le seul jour non chassé en Isère mais la réflexion avance… doucement.

L’été der­nier, le pré­fet de l’Isère a auto­risé la chasse l’été. En Haute-Savoie, la mesure doit être recon­duite au 1er juin. Mais la grogne monte après deux acci­dents. DR

Sur la toile, l’a­lerte a fait mouche. En quinze jours, la péti­tion contre le pro­jet d’ar­rêté pré­fec­to­ral auto­ri­sant de tirer cet été san­gliers et che­vreuils de Haute-Savoie a recueilli plus de 83 000 signa­tures.

 

Objectif ? Faire d’une pierre deux coups. À savoir, enrayer les dégâts des san­gliers dans les cultures et des che­vreuils dans les forêts exploi­tées, mais aussi… répondre à un but édu­ca­tif et péda­go­gique.

 

La chasse auto­ri­sée l’été en Haute-Savoie ? La mesure n’est pas nou­velle. Depuis dix ans, les tirs sont auto­ri­sés en pleine sai­son tou­ris­tique, de manière par­ci­mo­nieuse et dans un objec­tif bien enca­dré. Rebelote cet été ?

 

 

Après deux accidents de chasse, la mesure passe mal

 

L’arrêté pré­fec­to­ral pré­voit d’au­to­ri­ser les tirs entre le 1er juin et le 7 sep­tembre, mais sous cer­taines condi­tions. Ainsi, la chasse ne pourra se pra­ti­quer qu’à des horaires par­ti­cu­liers. Soit du lever du jour jusqu’à 10 heures, puis après 19 heures jusqu’à la tom­bée de la nuit.

 

Il s’a­gira éga­le­ment d’une chasse à l’approche et à l’affût pour les che­vreuils comme les san­gliers. Pour ces der­niers, elle ne sera pos­sible qu’en cas de dégâts agri­coles impor­tants et après la vali­da­tion d’une cel­lule de crise, com­po­sée notam­ment d’un lieu­te­nant de lou­ve­te­rie, d’un repré­sen­tant de la fédé­ra­tion dépar­te­men­tale de chasse et des agri­cul­teurs impac­tés.

 

Chien de chasse @ FDCI

@ FDCI

Rien de bien révo­lu­tion­naire ? Sauf qu’a­près deux acci­dents de chasse tou­chant des spor­tifs dans ce dépar­te­ment, la mesure passe mal, auprès des asso­cia­tions de pro­tec­tion de la nature, des anti-chasse et du grand public. Et le ton monte sur la ques­tion du par­tage de l’es­pace.

 

L’arrêté pré­fec­to­ral, lui, a été sou­mis à consul­ta­tion publique. Laquelle vient de s’a­che­ver le 29 avril der­nier. Avec quel poten­tiel impact ? L’été der­nier, le dépar­te­ment de l’Isère avait connu sem­blable pro­cé­dure. Face aux dégâts occa­sion­nés sur les cultures, la chasse aux san­gliers et aux cerfs Sika avait été auto­ri­sée dès le 1er juillet, au nez et à la barbe du pro­ces­sus de consul­ta­tion citoyen puisque 95 % des avis expri­més s’op­po­saient à cette mesure.

 

PC

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
3231 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. c’est vrai­ment bete la savoie finira pas s’en rendre compte mais il sera trop tard j’ai annulé mes vacances en savoie j’y allais depuis 25 ans , mes amis idem, moins de tou­ristes moins d’argent a force c’est toute une sai­son de fou­tue, les hotels gites et autres orga­nismes de vacan­ciers feraient bie n d’y réflé­chir car à long terme ‚moins de tou­ristes c’est moins d’argent donc cer­taines fer­me­tures et licen­cie­ments des fois il faut voir plus loin que le bout de son nez

    sep article
  2. vous connais­sez la blague de « pan le trai­leur » ?
    c’est l’his­toire d’un tria­leur qui court dans la nature et pan le trai­leur !
    (marche avec VVTiste, ran­don­neur etc…)

    sep article