La tarification solidaire imaginée par la ville de Grenoble pour le stationnement résident est illégal a jugé la cour administrative d'appel de Lyon.

Stationnement : la justice confirme l’illégalité de la tarification solidaire mise en place par la Ville de Grenoble

Stationnement : la justice confirme l’illégalité de la tarification solidaire mise en place par la Ville de Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – La tarification solidaire imaginée par la Ville de Grenoble pour le stationnement résident est illégale. La cour administrative d’appel de Lyon vient de confirmer le jugement rendu en première instance par le tribunal administratif de Grenoble, donnant raison à une conseillère municipale socialiste qui avait porté le dossier devant la justice. La municipalité écologiste qui juge son dispositif « innovant » et « social » au grand dam de son opposition espère, elle, porter la question au niveau national.

 

 

Stationnement parcmètre horodateur zone verte © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

© Séverine Cattiaux – Place Gre’net

La cour admi­nis­tra­tive d’ap­pel de Lyon a, dans une déci­sion ren­due le 4 avril, confirmé l’illé­ga­lité du sys­tème de tari­fi­ca­tion soli­daire  mis en œuvre par la Ville de Grenoble pour le sta­tion­ne­ment résident.

 

La muni­ci­pa­lité éco­lo­giste avait en effet décidé, au 1er juillet 2016, d’aug­men­ter et modu­ler les tarifs men­suels de sta­tion­ne­ment sur la voi­rie en fonc­tion du quo­tient fami­lial. De 12 euros par mois, le ticket résident men­suel était ainsi passé à un tarif oscil­lant entre 10 et 30 euros, fonc­tion des reve­nus et de la com­po­si­tion de la famille.

 

Une déci­sion que le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble, saisi par la conseillère muni­ci­pale d’op­po­si­tion Marie-Josée Salat (Rassemblement de gauche et de pro­grès), avait jugée illé­gale en février 2017. Le juge avait ainsi estimé que le dis­po­si­tif de tari­fi­ca­tion soli­daire était « une tari­fi­ca­tion dis­cri­mi­na­toire mécon­nais­sant […] le prin­cipe d’égalité des usa­gers ». Une déci­sion sur laquelle la Ville de Grenoble avait fait appel.

 

 

« Aucune raison d’intérêt général » pour la cour administrative d’appel

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 77 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCaptcha et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Charte de l'habitat: la Ville de Grenoble demande aux Grenoblois leurs idées "pour mieux habiter la ville"
Charte de l’habitat : la Ville de Grenoble demande aux Grenoblois leurs idées « pour mieux habiter la ville »

FLASH INFO — Recueillir les attentes et les idées des Grenoblois "pour mieux habiter la ville". Tel est l'objectif d'un questionnaire lancé par la Ville Lire plus

Les capteurs de CO2 fonctionnent avec un système de voyants lumineux vert, orange et rouge indiquant à quel moment il convient d'aérer la pièce. © Girts Ragelis / Shutterstock
Covid-19 : capteurs de CO2 et purificateurs d’air arrivent en ordre dispersé dans les établissements scolaires isérois

DÉCRYPTAGE - Jean-Michel Blanquer a de nouveau appelé, dimanche 2 janvier 2022, à accélérer le déploiement des capteurs de CO2 dans les établissements scolaires, pour Lire plus

Grève des agents de la Propreté urbaine de Grenoble et blocage de la déchetterie Jacquard
Grève des agents de la Propreté urbaine de Grenoble et blocage de la déchetterie Jacquard

FIL INFO - Début d'année mouvementé à la déchetterie Jacquard de Grenoble. Pour protester contre les conditions de mise en œuvre des 1607 heures annuelles, Lire plus

Vitalité du centre-ville de Grenoble: le groupe Société Civile adresse à la Ville ses "contre-propositions"
Vitalité du centre-ville de Grenoble : le groupe Société civile adresse à la Ville ses « contre-propositions »

FIL INFO - Alors que le maire de Grenoble Éric Piolle et son adjoint Maxence Alloto viennent de présenter leurs quinze propositions pour redonner de Lire plus

Dernière ligne droite pour les inscriptions à la nouvelle édition d'Émergences à Grenoble
Dernière ligne droite pour les inscriptions à la nouvelle édition d’Émergences à Grenoble

FLASH INFO — Il reste encore quelques jours, et plus précisément jusqu'au vendredi 7 janvier, pour déposer son inscription à la neuvième édition d'Émergences. Un Lire plus

Tribune libre | « Enquête mobilités 2010 – 2020 : alors, on en tire les enseignements ? »

TRIBUNE LIBRE - Suite aux premiers résultats de l’enquête mobilités de l’agglomération grenobloise, Grenoble à Cœur signe une tribune. Le collectif, qui regroupe des riverains Lire plus

Flash Info

|

26/01

0h05

|

|

25/01

18h00

|

|

25/01

16h54

|

|

25/01

11h45

|

|

24/01

19h00

|

|

24/01

14h56

|

|

24/01

12h09

|

|

23/01

23h39

|

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

Les plus lus

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Action de désobéissance civile de femmes en burkini à la piscine des Dauphine de Grenoble, vendredi 17 mai DR

Abonnement| Pétition pro-burqini : la majorité d’Eric Piolle refuse de s’engager… après un processus de médiation

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin