En attendant, le budget 2017 de L. Wauquiez devrait être validé par le vote du compte administratif. Budget 2017 qui fait l'objet d'un recours...

Les élus PS de la Région dénoncent la hausse des frais d’inscription des étrangers… et bientôt des Français ?

Les élus PS de la Région dénoncent la hausse des frais d’inscription des étrangers… et bientôt des Français ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Jean-François Debat et Alain Buissière, membres du groupe d’opposition Socialiste et démocrate à la Région Auvergne-Rhône-Alpes, ont défendu un vœu condamnant les hausses de frais d’inscription annoncées pour les étudiants étrangers. Ils redoutent une généralisation, en prenant pour exemple les intentions de Grenoble INP.

 

 

« Nous ne pou­vons pas nous résoudre à ce que la France pro­clame au monde entier que l’ac­cès à l’u­ni­ver­sité fran­çaise ne dépende plus du mérite, mais d’une condi­tion préa­lable. » Ainsi s’ex­priment Jean-François Debat et Alain Bussière, conseillers régio­naux Auvergne-Rhône-Alpes du groupe Socialiste et démo­crate. Les deux élus d’op­po­si­tion ont défendu, lors de la der­nière assem­blée régio­nale, un vœu condam­nant la hausse des frais d’ins­crip­tion pour les étrangers.

 

Les élus du groupe Socialiste et démocrate de la Région déposent un vœu condamnant la hausse des frais d'inscription pour les étudiants étrangers.Le président de l'université Patrick Lévy face aux syndicalistes étudiants et Gilets jaunes s'opposant à la hausse des frais d’inscription pour les étrangers. © Solidaire étudiants

Le pré­sident de l’u­ni­ver­sité Patrick Lévy face aux syn­di­ca­listes étu­diants et Gilets jaunes s’op­po­sant à la hausse des frais d’inscription pour les étran­gers. © Solidaire étudiants

 

Adoptée dans le cadre du plan gou­ver­ne­men­tal Bienvenue en France, la hausse repré­sente pour les étu­diants « extracom­mu­nau­taires », soit non euro­péens, des mul­ti­pli­ca­tions par dix, voire par quinze, des frais d’ins­crip­tion*. Une mesure dénon­cée par les syn­di­cats étu­diants autant que par les pré­si­dents d’u­ni­ver­sité. Dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise, les Gilets jaunes ont éga­le­ment rejoint le mou­ve­ment de contes­ta­tion du plan gou­ver­ne­men­tal, de même qu’Éric Piolle, maire de Grenoble.

 

 

Demain, des hausses pour tous les étudiants ?

 

Pour le groupe Socialiste et démo­crate, la hausse « revient clai­re­ment à dis­cri­mi­ner les étu­diants extracom­mu­nau­taires issus des pays en déve­lop­pe­ment ». Une « démarche inac­cep­table » qui, selon les élus d’op­po­si­tion, va nuire à l’at­trac­ti­vité des uni­ver­si­tés de la région. Exemple ? Les ins­crip­tions à Lyon 2 seraient en baisse de 30 à 40 % par rap­port à 2018. Alors même que la faculté a annoncé qu’elle n’ap­pli­que­rait pas la hausse vou­lue par le gouvernement.

 

Assemblée plénière du conseil régional © Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes

Assemblée plé­nière du conseil régio­nal. © Conseil régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes

 

Mais les conseillers régio­naux voient sur­tout dans la mesure un « bal­lon d’es­sai » en atten­dant une géné­ra­li­sa­tion des hausses. Et n’ou­blient pas d’é­vo­quer le cas de Grenoble INP, qui recon­nais­sait der­niè­re­ment auprès de France Bleu étu­dier la pos­si­bi­lité d’aug­men­ter les frais d’ins­crip­tion des six écoles d’in­gé­nieurs sous sa tutelle. L’estimation avan­cée ? Un étu­diant non-bour­sier s’ac­quit­tant actuel­le­ment de 600 euros pour­rait être amené… à en débour­ser 2 500.

 

FM

 

 

* De 170 euros en licence, 243 euros en mas­ter et 380 euros en doc­to­rat, les frais d’ins­crip­tion pas­se­raient à 2 770 euros en licence et 3 770 euros en mas­ter et doctorat.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La campagne pour la succession de Laurent Wauquiez à la tête de la Région Auvergne Rhône-Alpes est lancée. Les écologistes ouvrent le ban.
La subvention de la Région à SOS Chrétiens d’Orient prévue pour être votée, puis re-retirée…

  FIL INFO - Retirée à quelques minutes du vote en juin dernier, la subvention de 22 000 euros de la Région Auvergne Rhône-Alpes à l'association SOS Lire plus

Fabienne Grébert a été désignée chef de file des écologistes pour tenter de succéder à Laurent Wauquiez à la tête de la région Auvergne Rhône-Alpes - DR
Régionales en Auvergne Rhône-Alpes : les écologistes ouvrent le ban avec Fabienne Grebert et sèment la pagaille à gauche

  FOCUS - Fabienne Grebert est la première candidate officiellement déclarée pour tenter de succéder à Laurent Wauquiez à la tête de la région Auvergne Lire plus

La Région expérimente VigiTER, système de vidéosurveillance en temps réel dans les trains TER
Fermetures de guichets : l’opposition socialiste accuse Laurent Wauquiez de plier devant la SNCF en dépit du moratoire

  FIL INFO — Un moratoire qui n'en est pas un ? À travers la voix de son président Jean-François Debat, le groupe d'opposition Socialiste Lire plus

Opération masques de Laurent Wauquiez : “où est passé l’argent ?” demande un conseiller régional

  FLASH INFO – Y a-t-il des non-dits dans l’opération masques de Laurent Wauquiez ? Dans un communiqué publié ce vendredi 7 juillet, Jean-François Debat, Lire plus

Flash Info

|

25/06

10h00

|

|

24/06

17h15

|

|

24/06

10h09

|

|

23/06

11h06

|

|

23/06

7h33

|

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin