Sur la table d’orientation sommitale. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Visite exceptionnelle de la tour Perret de Grenoble avant la réouverture au public prévue en 2022

Visite exceptionnelle de la tour Perret de Grenoble avant la réouverture au public prévue en 2022

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE VIDÉO – La Ville de Grenoble a invité une délégation du Fonds régional d’art contemporain à visiter la tour Perret, ce vendredi 29 mars. L’occasion de lui emboîter le pas pour gravir les 560 marches menant à la table d’orientation sommitale. Quant au public, il lui faudra attendre 2022 avant de contempler le panorama depuis « la tour qui regarde les montagnes ».

 

 

La délégation du Fond régional d'art contemporain au pied de la tour. © Joël Kermabon - Place Gre'net

La délé­ga­tion du Fonds régio­nal d’art contem­po­rain au pied de la tour. © Joël Kermabon – Place Gre’net

La Ville de Grenoble a orga­nisé, ce ven­dredi 29 mars, une visite de la tour Perret pour une délé­ga­tion du Fonds régio­nal d’art contem­po­rain (Frac*) de la région Centre-Val de Loire.

 

L’objectif de cette visite ? S’informer sur la réha­bi­li­ta­tion et la valo­ri­sa­tion du pre­mier édi­fice construit en béton armé. De quoi mieux connaître « la tour qui regarde les mon­tagnes », une construc­tion emblé­ma­tique du patri­moine grenoblois.

 

La vieille dame de 95 ans est par ailleurs le der­nier ves­tige de l’Exposition inter­na­tio­nale de la houille blanche et du tou­risme de 1925. Édifiée en 1924 par Auguste et Gustave Perret, deux frères archi­tectes, la tour est clas­sée aux monu­ments his­to­riques depuis 1998.

 

 

Une plateforme sommitale à 60 mètres au terme d’une montée de 560 marches

 

Après une pre­mière res­tau­ra­tion en 1952, la tour a subi les affres du temps. Un vrai tra­vail de sape. La cor­ro­sion a ainsi pro­gres­si­ve­ment rongé l’ar­ma­ture métal­lique de l’é­di­fice, fai­sant écla­ter le béton sur maintes des sur­faces de la tour.

 

C’est ce qu’a constaté la délé­ga­tion du Frac lors de cette visite dont nous avons emboîté le pas. Une ascen­sion de quelque 560 marches, sou­vent très étroites, menant à la pla­te­forme som­mi­tale, 60 mètres plus haut. La récom­pense de cet effort ? Un ver­ti­gi­neux pano­rama se déployant sur 360 degrés, où le regard se pose sur la ville et les mas­sifs qui l’entourent.

 

 

 

Une réouverture au public prévue en 2022

 

Le pro­jet de res­tau­ra­tion de la tour Perret a long­temps fait figure d’Arlésienne. Ne serait-ce qu’à tra­vers les polé­miques qui ont agité le man­dat de Michel Destot, notam­ment en 2013. Il a été défi­ni­ti­ve­ment enté­riné par le conseil muni­ci­pal de Grenoble en novembre 2016.

 

Les tra­vaux de réha­bi­li­ta­tion long­temps espé­rés vont ainsi fina­le­ment pou­voir débu­ter en 2020, avec une réou­ver­ture au public pré­vue pour 2022. La Ville de Grenoble a d’ailleurs dési­gné en jan­vier der­nier François Botton, archi­tecte en chef des monu­ments his­to­riques, pour assu­rer la maî­trise d’œuvre de la res­tau­ra­tion de la tour.

 

La Ville de Grenoble a invité une délégation du Fonds régional d'art contemporain d'Orléans à visiter la tour Perret le 29 mars. Nous en avons profité.Une vue à 360 ° sur la ville et les massifs environnants. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Une vue à 360 ° sur la ville et les mas­sifs envi­ron­nants. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

« La res­tau­ra­tion de cet édi­fice pour­suit la poli­tique de valo­ri­sa­tion du patri­moine, alors que la Ville a récem­ment obtenu le label Ville d’art et d’histoire », indique le maga­zine muni­ci­pal. L’objectif est aussi de conser­ver un patri­moine « qui appa­raît comme un élé­ment iden­ti­taire », pré­cise la Ville. Pour autant, assure-t-elle, « s’il reste encore à ima­gi­ner dif­fé­rents usages pos­sibles à cet édi­fice, il pourra cer­tai­ne­ment être le lieu d’événements et d’animations variés. »

 

 

Grenoble : un modèle en matière de transition écologique ?

 

La visite de la tour Perret n’é­tait pas la seule rai­son du pas­sage à Grenoble de la délé­ga­tion du Frac. Il s’a­gis­sait aussi pour elle de pro­fi­ter de cette visite pour « décou­vrir les nou­veaux espaces publics et appré­cier les expé­riences d’in­tro­duc­tion de la nature dans la ville ».

 

Sur la table d’orientation sommitale dela Tour Perret. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Sur la table d’orientation som­mi­tale. © Joël Kermabon

« Nous sommes inté­res­sés par la ques­tion du deve­nir des villes et, plus lar­ge­ment, de celui de la pla­nète, explique Jean-Jacques Sill, de l’as­so­cia­tion Les Amis du Frac et membre de la délégation.

 

Nous sommes  confron­tés à des défis de toutes sortes que nous connais­sons tous qui s’im­posent aux villes et aux ter­ri­toires ».

 

 

Pourquoi Grenoble ? « Les ini­tia­tives qui sont prises ici et l’im­por­tance des pro­grammes en faveur de la tran­si­tion éco­lo­gique pour­raient ser­vir de modèle à d’autres villes », se plaît à pen­ser Jean-Jacques Sill.

 

Joël Kermabon

 

 

* Le Fonds régio­nal d’art contem­po­rain est une ins­ti­tu­tion créée en 1982 par Jack Lang. Spécialisé dans la rela­tion art contem­po­rain et archi­tec­ture, le Frac s’ap­puie sur un réseau de 23 asso­cia­tions régionales.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Des travaux en urgence dès le mercredi 3 mars pour consolider le sommet de la Tour Perret
Des travaux en urgence dès le mercredi 3 mars pour consolider le sommet de la Tour Perret

  FLASH INFO — Non, la Tour Perret du parc Paul-Mistral de Grenoble ne risque pas de s'effondrer, rassure la Ville de Grenoble. En décembre Lire plus

Des travaux en urgence dès le mercredi 3 mars pour consolider le sommet de la Tour Perret
Tour Perret : la Ville de Grenoble inquiète pour la stabilité de l’édifice a sécurisé ses abords immédiats

  FLASH INFO -  Le service d'astreinte de la Ville de Grenoble a délimité un périmètre de sécurité d'un rayon de 50 mètres aux abords Lire plus

Nathan Paulin lors de sa traversée depuis la mairie de Grenoble jusqu'à la tour Perret. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : le funambule Nathan Paulin s’est promené à 46 mètres de haut entre la mairie et la tour Perret

  REPORTAGE VIDÉO - Le Centre chorégraphique national de Grenoble proposait, ce mardi 7 juillet à 18 heures, une performance concoctée par son codirecteur, Rachid Lire plus

Grenoble : quand le candidat Piolle parle “embellissement”, Alain Carignon répond… “propreté »

  FOCUS - L'un parle d'embellissement et de rénovation, l'autre de nettoyage et de propreté… Les candidats Éric Piolle et Alain Carignon déploient leurs programmes Lire plus

Des travaux en urgence dès le mercredi 3 mars pour consolider le sommet de la Tour Perret
Un drone va survoler la tour Perret mardi 3 septembre pour la modéliser en 3D

  FIL INFO — Rapace d'un nouveau genre, un drone tournoiera autour de la Tour Perret de Grenoble mardi 3 septembre de 10 heures à Lire plus

Nature et culture au programme cet été avec l’office de tourisme de Grenoble-Alpes Métropole

  FOCUS - Balades, théâtre, musique… L’office de tourisme Grenoble-Alpes Métropole propose un programme riche et varié pour la saison estivale 2019, avec le retour Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

|

22/09

10h50

|

|

22/09

10h12

|

|

22/09

9h49

|

|

21/09

19h03

|

|

21/09

18h32

|

L'Oeil de Perotto - La défaite d'Eric Piolle à la primaire écologiste, vue par Marc Perotto sur Place Gre'net

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin