Collège Aimé-Césaire : nouvelle action de blocage des parents d’élèves mercredi 20 mars

sep article



FIL INFO – Les parents d’élève du collège Aimé-Césaire de Grenoble organisaient une nouvelle opération de blocage de l’établissement mercredi 20 mars entre 8 et 10 heures. Objectif ? Redire leur opposition aux baisses de dotation horaires prévues pour la rentrée 2019 – 2020, qui mèneraient à la suppression de deux postes d’enseignants.

 

 

Le col­lège Aimé-Césaire de Grenoble ne désarme pas. Après plu­sieurs mobi­li­sa­tions au mois de février, l’é­ta­blis­se­ment était de nou­veau blo­qué le mer­credi 20 mars de 8 heures à 10 heures du matin. Un mou­ve­ment une nou­velle fois mené par la Fédération des conseils de parents d’é­lèves (FCPE), à laquelle cha­cun était invité à par­ti­ci­per « pour défendre les condi­tions d’ap­pren­tis­sage [des] enfants ».

 

Les parents d'élèves du collège Aimé-Césaire de Grenoble ont de nouveau bloqué l'établissement mercredi 20 mars contre les baisses de dotation horaires.Blocage de l'établissement le 15 février © Joël Kermabon - Place Gre'net

Blocage de l’é­ta­blis­se­ment le 15 février. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Les motifs de colère ne changent pas. L’établissement s’est vu noti­fier une baisse de dota­tions horaires de trente heures pour la ren­trée 2019 – 2020. Une baisse qui, mathé­ma­ti­que­ment, conduit à la dis­pa­ri­tion de deux postes d’en­sei­gnants, alors que les effec­tifs d’é­lèves conti­nuent d’aug­men­ter. Mais, mal­gré la mobi­li­sa­tion du per­son­nel comme des parents et le sou­tien de la Ville de Grenoble, la situa­tion demeure inchan­gée.

 

 

Une mobilisation inchangée

 

Reçue par le rec­to­rat de Grenoble le 13 février, la pré­si­dente du conseil local FCPE Lucie Giroud s’é­ton­nait déjà de l’ar­gu­men­taire de l’a­ca­dé­mie, pour qui les moyens alloués sont en rap­port avec les besoins du col­lège. « Cela ne cor­res­pond pas aux besoins du quar­tier. Des heures en plus seraient bien­ve­nues pour des classes moins char­gées et pou­voir aider les élèves dans les matières impor­tantes », jugeait-elle.

 

Collège Aimé-Césaire : les parents d'élèves ont bloqué l'établissement mercredi 20 mars. © Joël Kermabon - Place Gre'net

La mixité sociale au cœur des pré­oc­cu­pa­tions des parents d’é­lèves. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Le dis­cours reste aujourd’­hui le même, tout comme le mode d’ac­tion. Les parents d’é­lèves du col­lège Aimé-Césaire comptent bien conti­nuer à faire entendre leur voix en pour­sui­vant la mobi­li­sa­tion et en inter­pel­lant les élus. Et se sont fédé­rés en col­lec­tif, avec créa­tion d’un groupe Facebook (privé) pour se tenir infor­més et mieux orga­ni­ser les pro­chaines actions contre la déci­sion du rec­to­rat.

 

FM

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
1303 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.