Conférence d’Alain Soral à Grenoble : l’avocat de l’idéologue adresse une lettre ouverte à Éric Piolle

sep article

Festival oenologique et musical Le Millésime à Grenoble du 5 au 20 octobre 2019

FIL INFO – L’avocat d’Alain Soral se fend d’une « lettre ouverte » adressée à Éric Piolle, maire de Grenoble. En cause ? Les propos de son adjoint Emmanuel Carroz, pour qui la venue du polémiste est « incompatible avec l’esprit de Grenoble ». Une lettre au ton résolument posé, ce qui est nettement moins le cas des commentaires des internautes acquis à la cause “soralienne”.

 

 

« La mission d’un maire […] est de maintenir l’ordre public, en particulier de faire en sorte que la liberté d’expression soit préservée », rappelle Damien Viguier, l’avocat d’Alain Soral, dans une lettre ouverte adressée au maire de Grenoble Éric Piolle. Publiée sur le site “soralien” Égalité & réconciliation (E&R), celle-ci fait suite à la réaction d’Emmanuel Carroz face aux venues annoncées de Dieudonné*, puis d’Alain Soral sur Grenoble.

 

Emmanuel Carroz face à la caméra du Dauphiné Libéré pour dénoncer les venues de Dieudonné et d'Alain Soral à Grenoble.

Emmanuel Carroz face à la caméra du Dauphiné Libéré pour dénoncer les venues de Dieudonné et d’Alain Soral à Grenoble.

 

Dans une vidéo mise en ligne par Le Dauphiné Libéré, l’adjoint à l’Égalité des Droits de la Ville juge les deux rendez-vous « totalement incompatibles avec l’esprit de Grenoble ». « Je suis très en colère de savoir que ces deux individus, avec leur parole de haine, qu’ils veulent banaliser par de belles phrases ou par de l’humour, viennent sur Grenoble », déclare ainsi Emmanuel Carroz. Une « attitude » que l’avocat de l’idéologue controversé juge « inquiétante ».

 

 

« Grenoble, la poubelle des Alpes »

 

Face à ces propos jugés « irresponsables », Damien Viguier demande donc au maire de Grenoble d’indiquer s’il est, ou non, en accord avec son adjoint. Et, si ce n’est pas le cas, de l’informer « des mesures d’apaisement » qu’il compte prendre pour empêcher des « troubles dirigés » contre la conférence d’Alain Soral et de Youssef Hindi. Une conférence prévue le 23 mars, dans un lieu encore tenu secret.

 

Enfin, dans un étrange post-scriptum, l’avocat conclut en indiquant qu’ « Alain Soral est d’origine grenobloise et Youssef Hindi franco-marocain ». Une assertion qui laisse perplexe, puisque le polémiste est natif de la commune savoyarde d’Aix-les-Bains.

 

Il a certes fait un bref passage à Grenoble puis Annemasse (Haute-Savoie) entre 1973 et 1976, mais a vécu la majeure partie de sa vie en région parisienne, selon les indications biographiques disponibles.

 

Si le ton de l’avocat Damien Viguier se veut posé, ce n’est pas le cas des commentaires qui accompagnent sa lettre. « Grenoble, la poubelle des Alpes », « ville de bobos pathétique », « ville LGBT à éviter », « ville franc maçonne au delà de toutes espérances »…

 

Sans oublier des propos injurieux, et parfois particulièrement vulgaires,  à l’égard d’Emmanuel Carroz. Propos qui, non modérés malgré la charte du site qui dit refuser les insultes, n’ont visiblement rien d’« irresponsable » aux yeux d’E&R.

 

 

Une « offensive fasciste », selon RLF Isère

 

Annoncée le 12 mars, la tenue d’une conférence du « grenoblois d’origine » Alain Soral dans la capitale des Alpes a suscité un rejet immédiat du monde associatif et de certains élus. Si la Licra Dauphiné a été la première à réagir, les antifas de Vigilances Isère antifascisme ont rapidement fait valoir leur hostilité à cette venue. Tout comme le conseiller municipal d’opposition de Grenoble Matthieu Chamussy, ou encore la députée de l’Isère Émilie Chalas.

 

Alain Soral et son fameux t-shirt siglé « goy ».

Alain Soral et son fameux t-shirt siglé « goy ».

 

Dernière réaction en date : celle de RLF Isère (Réseau de lutte contre le fascisme), anciennement Ras l’front. Pour qui la présence d’Alain Soral à Grenoble s’inscrit dans le cadre d’une « offensive fasciste », sur fond de tags racistes à Vienne et à Grenoble. Mais aussi d’une stratégie de “conquète”. « Dans le Nord-Isère, dans le pays voironnais, dans l’agglomération de Grenoble, les soraliens s’implantent progressivement », affirme ainsi RLF.

 

FM

 

 

* Dieudonné a donné (très discrètement) un spectacle à Grenoble le vendredi 15 mars.

 

commentez lire les commentaires
6860 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. Ping : France: Alain Soral condamné pour négationnisme à un an de prison ferme | IAPL Monitoring Committee on Attacks on Lawyers

  2. Bonjour,
    La municipalité de Grenoble préfère plutôt zemmour, Finkielkraut , bhl et autres. Eh bien bravo ! Aux prochaines élections municipales les républicains et les démocrates se souviendront.
    Fermez le ban.
    .

    sep article
    • Je pense que la municipalité grenobloise n’apprécie ni les uns (dieudonné et les soraliens, quoiqu’on a vu qu’ils ne prenaient pas leur distances avec certains de leur soutiens faisant ostensiblement le geste de la quenelle), ni les autres (zemmour, finkielkraut, bhl). Personnellement je suis assez d’accord avec la pensée de Finkielkraut; faut-il préciser que ce dernier, ainsi que BHL (dont je n’apprécie pas la pensée) n’ont jamais été condamnés pour incitation à la haine, racisme, antisémitisme, contrairement à dieudo et consorts… Et c’est quoi, votre pensée binaire: pourquoi devoir choisir entre seulement 2 alternatives? Et c’est qui, « les autres »: tous ceux que vous rangeriez dans une catégorie selon leur confession supposée en raison de leur patronyme? Moi je préfère classer les gens selon leurs idées, pas étaler des noms et les jeter en pâture. On a vu ce que ça a donné avec la récente agression de Finkielkraut. Perso je range les personnes que vous citez dans la catégorie des « démocrates ».

      sep article
  3. Merci tout d’abord à Place Gre Net’ et à F. Mathieu de continuer à nous informer. Vos précisions au sujet des commentaires sous la lettre de l’avocat D Viguier sont instructives. D’ailleurs, cet avocat est assez particulier, c’est un avocat militant, un « soralien ». Il s’est spécialisé dans la défense des militants d’extrême droite ,par ex Christophé Chagnon, qui avait été élu sous l’étiquette FN à Echirolles, condamné pour avoir participé à une tentative d’incendie d’une mosquée à la Tour-du-Pin.
    Il était aussi l’avocat de Franck Sinisi, élusur la liste FN à Fontaine, (et depuis, passé chez Civitas, ces « fascistes -catho » dont l’un des principaux dirigeants est le tristement fameux et fasciste fièrement revendiqué Alexandre Gabriac) , qui avait proposé que la Ville « récupère les dents en or des Roms » pour améliorer ses finances. Au procès Sinisi, Damien Viguier n’était pas vraiment « mesuré » : l’avocat s’en était pris à « votre démocratie pourrie », représentée d’après lui par les antiracistes, mais aussi par la presse et même par les magistrats.=>https://www.isere-antifascisme.org/fontaine-isere-l-elu-fn-sinisi-qui-proposait-de-recuperer-les-dents-en-or-des-roms-devant-les-juges-decryptage-du-neofascisme
    En réalité, ce qui gêne surtout Soral et ses compères, et cet avocat assez spécial, c’est que leur escroquerie politique soit dénoncée pour ce qu’elle cache, cette imposture à laquelle ils font adhérer des esprits embrouillés : une vague et prétendue posture « anti- système » qui n’est que la volonté de relancer une sorte de nazisme moderne. Pour s’en convaincre, il suffit de savoir que Soral fait la promo de sa ré-édition de « Mein Kampf »…

    NB = Vous avez inseré un lien pour le site officiel de RLF Isère (Réseau de lutte contre le fascisme. Celui-ci est rarement mis à jour. Ce qui n’est pas le cas de ce site très ami de RLF 38, Vigilances Isere Antifascisme. Les lecteurs pourront y trouver le communiqué de RLF au sujet de la venue de Soral, ainsi que de bons compléments d’infos, dans ce nouvel article =>>https://www.isere-antifascisme.org/non-le-leader-neonazi-alain-soral-n-est-pas-le-bienvenu-a-grenoble-communique-rlf-isere-et-d-autres-infos-1

    sep article
  4. Emmanuel Carroz a entièrement raison. Soral est un appel vivant à la haine, rien que son t-shirt « Goy » prouve son antisémitisme.
    L’avocat ne sait donc pas que l’appel à la haine est interdit par la loi ? Bah, il aura essayé et il a perdu 😉

    sep article