A l’image de Martin Fourcade, des Français plutôt décevants aux championnats du monde de biathlon

sep article



FIL INFO – Les championnats du monde de biathlon se sont achevés ce dimanche 17 mars à Ostersund, en Suède, sur un bilan de quatre médailles, une d’argent et trois de bronze, pour l’équipe de France. Son chef de file Martin Fourcade, quintuple champion olympique, est passé à côté de ces Mondiaux, n’y décrochant aucune récompense pour la première fois depuis 2009.

 

 

La majo­rité des biath­lètes fran­çais ne gar­de­ront pas un sou­ve­nir impé­ris­sable des Mondiaux 2019. C’est un euphé­misme. Après dix jours de com­pé­ti­tion, ces cham­pion­nats du monde orga­ni­sés à Ostersund, en Suède, se sont refer­més ce dimanche 17 mars.

 

 

Antonin Guigonnat, médaillé d’argent surprise

 

Lors de la der­nière course, la mass start hommes (15 km), la délé­ga­tion tri­co­lore a tout de même fini sur une bonne note avec la médaille d’argent inat­ten­due du Haut-Savoyard Antonin Guigonnat. Les Bleus ter­minent avec quatre médailles, une en argent et trois de bronze. Ils se classent hui­tièmes au clas­se­ment des nations. À titre de com­pa­rai­son, ils en avaient décro­ché sept, dont une en or, et ter­miné deuxièmes à l’oc­ca­sion des pré­cé­dents Mondiaux à Hochfilzen, en Autriche, en 2017.

 

Justine Braisaz a décroché le bronze aux Mondiaux de biathlon à Ostersund. Simon Desthieux a pris la cinquième place sur le sprint et la sixième sur l'individuel. © LG

Justine Braisaz a décro­ché le bronze aux Mondiaux de biath­lon à Ostersund. Simon Desthieux a pris la cin­quième place sur le sprint et la sixième sur l’in­di­vi­duel. © LG

 

Outre Antonin Guigonnat, Quentin Fillon-Maillet, récom­pensé pour la pre­mière fois en indi­vi­duel avec deux troi­sièmes places, sur le sprint 10 km et la pour­suite 12,5 km, et Justine Braisaz, la biath­lète des Saisies, sur le podium de l’in­di­vi­duel 15 km, repartent de Suède avec le sou­rire.

 

La per­for­mance de Justine Braisaz a per­mis aux Françaises de sau­ver l’hon­neur dans une sai­son très com­pli­quée pour elles. Des dif­fi­cul­tés qui se sont confir­mées à l’oc­ca­sion de ces Mondiaux sué­dois.

 

 

Saison à oublier pour Fourcade

 

Mais la plus grande décep­tion dans le camp tri­co­lore est venue de Martin Fourcade, son chef de file. Quintuple cham­pion olym­pique, onze fois cham­pion du monde, il n’est pas par­venu à égayer sa sai­son à Ostersund.

 

Martin Fourcade a eu pour meilleur résultat en Suède une cinquième place alors qu'il avait éclaboussé de son talent les Jeux olympiques de PyeongChang en 2018. © DR

Martin Fourcade a eu pour meilleur résul­tat en Suède une cin­quième place alors qu’il avait écla­boussé de son talent les Jeux olym­piques de PyeongChang en 2018. © DR

En recherche de bonnes sen­sa­tions depuis quelques mois, le Catalan, ins­tallé dans le Vercors, espé­rait arri­ver en forme pour ces cham­pion­nats du monde. Pour se repo­ser et bien s’y pré­pa­rer, il avait choisi de faire l’im­passe sur les épreuves nord-amé­ri­caines de la Coupe du monde qui les pré­cé­daient. Las, le biath­lète est tombé malade et a dû inter­rompre quelques jours sa pré­pa­ra­tion.

 

En Suède, le meilleur résul­tat de Martin Fourcade a été une cin­quième place sur la pour­suite. Jamais depuis 2009, il n’é­tait reparti d’un cham­pion­nat du monde sans médaille autour du cou, lui qui en tota­lise vingt-cinq. Pour le plus grand biath­lète fran­çais de tous les temps, il fau­dra ana­ly­ser les rai­sons de cet échec et repar­tir de l’a­vant.

 

LG

 

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
1443 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.