A l’image de Martin Fourcade, des Français plutôt décevants aux championnats du monde de biathlon

sep article
48 € par an pour louer un vélo : et si c

FIL INFO – Les championnats du monde de biathlon se sont achevés ce dimanche 17 mars à Ostersund, en Suède, sur un bilan de quatre médailles, une d’argent et trois de bronze, pour l’équipe de France. Son chef de file Martin Fourcade, quintuple champion olympique, est passé à côté de ces Mondiaux, n’y décrochant aucune récompense pour la première fois depuis 2009.

 

 

La majorité des biathlètes français ne garderont pas un souvenir impérissable des Mondiaux 2019. C’est un euphémisme. Après dix jours de compétition, ces championnats du monde organisés à Ostersund, en Suède, se sont refermés ce dimanche 17 mars.

 

 

Antonin Guigonnat, médaillé d’argent surprise

 

Lors de la dernière course, la mass start hommes (15 km), la délégation tricolore a tout de même fini sur une bonne note avec la médaille d’argent inattendue du Haut-Savoyard Antonin Guigonnat. Les Bleus terminent avec quatre médailles, une en argent et trois de bronze. Ils se classent huitièmes au classement des nations. À titre de comparaison, ils en avaient décroché sept, dont une en or, et terminé deuxièmes à l’occasion des précédents Mondiaux à Hochfilzen, en Autriche, en 2017.

 

Justine Braisaz a décroché le bronze aux Mondiaux de biathlon à Ostersund. Simon Desthieux a pris la cinquième place sur le sprint et la sixième sur l'individuel. © LG

Justine Braisaz a décroché le bronze aux Mondiaux de biathlon à Ostersund. Simon Desthieux a pris la cinquième place sur le sprint et la sixième sur l’individuel. © LG

 

Outre Antonin Guigonnat, Quentin Fillon-Maillet, récompensé pour la première fois en individuel avec deux troisièmes places, sur le sprint 10 km et la poursuite 12,5 km, et Justine Braisaz, la biathlète des Saisies, sur le podium de l’individuel 15 km, repartent de Suède avec le sourire.

 

La performance de Justine Braisaz a permis aux Françaises de sauver l’honneur dans une saison très compliquée pour elles. Des difficultés qui se sont confirmées à l’occasion de ces Mondiaux suédois.

 

 

Saison à oublier pour Fourcade

 

Mais la plus grande déception dans le camp tricolore est venue de Martin Fourcade, son chef de file. Quintuple champion olympique, onze fois champion du monde, il n’est pas parvenu à égayer sa saison à Ostersund.

 

Martin Fourcade a eu pour meilleur résultat en Suède une cinquième place alors qu'il avait éclaboussé de son talent les Jeux olympiques de PyeongChang en 2018. © DR

Martin Fourcade a eu pour meilleur résultat en Suède une cinquième place alors qu’il avait éclaboussé de son talent les Jeux olympiques de PyeongChang en 2018. © DR

En recherche de bonnes sensations depuis quelques mois, le Catalan, installé dans le Vercors, espérait arriver en forme pour ces championnats du monde. Pour se reposer et bien s’y préparer, il avait choisi de faire l’impasse sur les épreuves nord-américaines de la Coupe du monde qui les précédaient. Las, le biathlète est tombé malade et a dû interrompre quelques jours sa préparation.

 

En Suède, le meilleur résultat de Martin Fourcade a été une cinquième place sur la poursuite. Jamais depuis 2009, il n’était reparti d’un championnat du monde sans médaille autour du cou, lui qui en totalise vingt-cinq. Pour le plus grand biathlète français de tous les temps, il faudra analyser les raisons de cet échec et repartir de l’avant.

 

LG

 

commentez lire les commentaires
833 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.