Nouveau collège Lucie-Aubrac de la Villeneuve : le Département dévoile le projet sélectionné

sep article
Changeons nos vieux poêles avec la Prime Air Bois Grenoble Alpes Métropole doublée à 1600 euros !

FIL INFO – Le Département de l’Isère dévoile le projet retenu pour le nouveau collège Lucie-Aubrac du quartier Villeneuve de Grenoble. C’est le cabinet Métis Architectes de Tullins qui a été sélectionné à l’unanimité. Avec la promesse d’un établissement mieux sécurisé et implanté au cœur du quartier, sans le dénaturer. Le collège doit ouvrir ses portes pour la rentrée 2021.

 

 

Les habitants du quartier de la Villeneuve à Grenoble connaissent désormais le projet retenu pour le nouveau collège Lucie-Aubrac, après la destruction de l’ancien établissement par un incendie en 2017. Le jury du concours de maîtrise d’œuvre a sélectionné à l’unanimité le projet présenté par Métis Architectes, basé à Tullins. Quatre projets étaient en lice, basés sur les attentes du Département de l’Isère ainsi que des habitants, consultés dans le cadre d’une enquête menée en 2018.

 

Visuels du projet du futur collège. Les polygones ont remplacé la forme de “soucoupe volante” de l'ancien établissement © Métis Architectes

Visuels du projet du futur collège. Les polygones ont remplacé la forme de “soucoupe volante” de l’ancien établissement. © Métis Architectes

 

Une grande majorité des résidents de la Villeneuve souhaitaient ainsi un collège de nouveau implanté dans le quartier. Ce sera bien le cas, avec un établissement qui « s’intègrera dans le paysage urbain sans dénaturer le quartier », écrit le Département. L’établissement ne sera toutefois pas construit sur le site même du précédent. Il se trouvera toujours le long de l’avenue La Bruyère, mais éloigné de la galerie Arlequin « pour ne pas fermer le quartier ».

 

 

Un site sécurisé et plus accessible aux secours

 

L’enquête montrait encore le désir d’un établissement sécurisé. Promesse tenue ? « Ce site sera protégé par une clôture supérieure à celle de l’ancien établissement, en protégeant donc mieux l’accès », indique encore le Département. Avant d’ajouter que des systèmes de vidéosurveillance seront installés dans l’établissement et aux abords. Et que le collège disposera d’un accès facilité pour les pompiers, via l’avenue La Bruyère.

 

Visuel du projet du futur collège Lucie-Aubrac © Métis Architectes

Visuel du projet du futur collège Lucie-Aubrac. © Métis Architectes

 

En matière d’équipements, le nouveau collège Lucie-Aubrac sera nanti d’un plateau sportif et d’une piste d’athlétisme, d’une salle de 100 mètres carrés pour les activités scolaires et extra-scolaires et d’une demi-pension. Sans oublier quatre logements de fonction « pour assurer une présence humaine permanente sur le site ». « Les choix architecturaux permettront une optimisation de la luminosité naturelle », promet enfin Métis Architectes.

 

La suite des opérations ? « L’esquisse et la notification du marché de maîtrise d’œuvre auront […] lieu en mars prochain », précise le Département. Entre avril 2019 et février 2020, se dérouleront les études de maîtrise d’œuvre et le choix des entreprises de construction. Puis les travaux proprement dits doivent débuter en mars 2020, sachant que l’ouverture du nouveau collège Lucie-Aubrac est prévue à la rentrée 2021.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
654 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Ouais enfin pardon, tout comme les « gens de la ville », on ne veut pas se replier sur nous mêmes pour trois sous, mais on veut pour notre quartier les mêmes services publics qu’ailleurs, dont un collège pour nos jeunes.
    Mais sinon, pourquoi ceux du centre ne prendraient pas le tram pour venir dans notre beau collège ?
    Lucie Aubrac était un bon collège de quartier, avec une bonne équipe enseignante, dans laquelle nos jeunes bossaient dans de bonnes conditions.
    Et pardon si cela va à l’encontre de tous les stéréotypes véhiculés par les habitants du nord de la ville, mais oui, il fait bon vivre à la Villeneuve.

    sep article
    • Quand j’étais gamin, je faisais 10 minutes de voiture, ou 30 minutes de car pour aller au collège. Et c’est bien connu, les Villeneuve n’ont aucun problème! C’est d’ailleurs pour cela que le quartier vient d’être classé en quartier de reconquête républicaine! Mais à part çà, il s’agirait de stéréotypes! Cordialement.

      sep article
  2. On parle sans cesse d’ouverture des quartiers et de lutte contre les ghettos, de mixité sociale… Et en même temps, que fait-on? On replie tout un quartier autour d’un collège… Comme si on ne pouvait pas faire 10 minutes de marche ou de tram pour se rendre ailleurs, comme pour la plupart des collègiens français! Mais peut-être que le résultat de la « consultation » des habitants de la Villeneuve arrangeait aussi la majorité départementale! Encore une occasion perdue…

    sep article