Les bulles de Grenoble à l’ar­rêt jus­qu’au 2 février pour cause de tra­vaux de maintenance

Les bulles de Grenoble à l’ar­rêt jus­qu’au 2 février pour cause de tra­vaux de maintenance

FIL INFO – Le télé­phé­rique de Grenoble reliant les quais de l’Isère à la Bastille sera à l’ar­rêt durant quatre semaines, du 7 jan­vier au 1er février 2019. La Régie Grenoble-Bastille pro­cède en effet à ses tra­vaux de main­te­nance et contrôles annuels. De lourdes opé­ra­tions menées par les mêmes pres­ta­taires que l’an dernier.

Les Grenoblois y sont habi­tués, les visi­teurs de pas­sage un peu moins : les fameuses bulles de Grenoble res­te­ront “à quai” durant la fer­me­ture annuelle du télé­phé­rique menant à la Bastille. Du lundi 7 jan­vier jus­qu’au ven­dredi 1er février inclus, la Régie Grenoble-Bastille et ses par­te­naires pro­cé­de­ront ainsi aux tra­vaux de main­te­nance annuels sur la remon­tée mécanique.

Les bulles de Grenoble ont fêté leurs 40 ans en 2016. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les bulles de Grenoble ont fêté leurs 40 ans en 2016. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Dans le détail, les quatre semaines de tra­vaux seront notam­ment consa­crées au contrôle magné­to­gra­phique du câble trac­teur, datant de 2003. « Pour ce faire, il nous fau­dra débrayer de ce câble les huit cabines », explique la Régie du télé­phé­rique. Un câble d’une lon­gueur de 1 405 mètres et d’un dia­mètre de 33 mil­li­mètres, qui forme une boucle assu­rant la mon­tée et la des­cente des bulles de Grenoble.

Des contrôles de la bonne tenue du système

Autres opé­ra­tions en pré­vi­sion : le contrôle annuel en magné­to­sco­pie de la pou­lie motrice, celui des struc­tures métal­liques « en gare basse, haute et au pylône inter­mé­diaire », ou encore celui des câbles por­teurs en ligne et en sta­tion supé­rieure. « Les mêmes exa­mens seront effec­tués sur les câbles de ten­sion de ces câbles por­teurs ainsi qu’aux deux élingues de sécu­ri­sa­tion de ceux-ci », pré­cise Grenoble-Bastille.

Plus de bulles dans le ciel grenoblois durant quatre semaines © Chloé Ponset - Place Gre'net

Plus de bulles dans le ciel gre­no­blois durant quatre semaines. © Chloé Ponset – Place Gre’net

Ce n’est pas tout : l’é­change des câbles de ten­sion por­teurs est éga­le­ment au pro­gramme. Des câbles d’une lon­gueur de 10 mètres qui relient les câbles por­teurs aux contre­poids, pesant cha­cun… 46 tonnes. Leurs axes prin­ci­paux d’at­tache seront ainsi échan­gés, tan­dis que le sys­tème méca­nique sera entiè­re­ment sondé en magné­to­sco­pie pour avoir l’as­su­rance de sa bonne santé.

Coût des tra­vaux 2019 : 60 000 euros hors taxes

Restent les tra­vaux cou­rants de main­te­nance, tels l’é­change des rou­le­ments de l’arbre rapide et des sept cour­roies prin­ci­pales, ainsi que la révi­sion du moteur ther­mique de secours. Ce der­nier, « un Ford 6 cylindres 300 Inch/cube », équi­pait cer­taines Ford Mustang des années 60, rap­pelle au pas­sage Grenoble-Bastille.

En 2017, frappé par la foudre, le téléphérique de Grenoble avait été frappé par la foudre. © Joël Kermabon - Place Gre'net

En 2017, le télé­phé­rique de Grenoble avait été frappé par la foudre. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Les socié­tés impli­quées n’ont pas changé depuis l’an­née der­nière : le cabi­net Éric basé à Seyssinet-Pariset assure tou­jours la maî­trise d’œuvre, tan­dis que la société Halec, loca­li­sée à Crolles, est en charge des contrôles magné­to­gra­phiques et magné­to­sco­piques. L’Apave, his­to­ri­que­ment asso­cia­tion des pro­prié­taires d’appareils à vapeur, pro­cède de son côté aux contrôles et aux essais des ins­tal­la­tions élec­triques. Coût total des tra­vaux pour cette année 2019 ? 60 000 euros hors taxes.

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouveau rassemblement devant le rectorat de Grenoble contre la baisse des moyens du collège Lucie-Aubrac... et d'autres établissements
Nouveau ras­sem­ble­ment à Grenoble contre la baisse des moyens du col­lège Lucie-Aubrac… et d’autres établissements

FOCUS - Alors que le collège Lucie-Aubrac continue de se battre contre la baisse annoncée de ses moyens à la rentrée de septembre 2023, d'autres Lire plus

Un débat d'orientation budgétaire 2023 de Grenoble houleux sur fond d'opposition à la hausse de la taxe foncière
Un débat d’o­rien­ta­tion bud­gé­taire 2023 de Grenoble hou­leux sur fond d’op­po­si­tion à la hausse de la taxe foncière

FOCUS - Les échanges ont été longs autour de la hausse annoncée de la taxe foncière à Grenoble, à l'occasion du débat d'orientation budgétaire durant Lire plus

Quelles réalités derrière la tentative de squat avortée à Grenoble dimanche 22 août?
Grenoble : une jeune femme griè­ve­ment bles­sée de plu­sieurs coups de cou­teau, son com­pa­gnon interpellé

FLASH INFO - Une jeune femme de 22 ans a été découverte gravement blessée après avoir reçu plusieurs coups de couteau, ce mercredi 1er février Lire plus

La Région Auvergne-Rhône-Alpes finance l'achat de 400 véhicules à hydrogène pour les professionnels
La Région Auvergne-Rhône-Alpes finance l’a­chat de 400 véhi­cules à hydro­gène pour les professionnels

FLASH INFO - La Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce "financer l'acquisition de 400 véhicules légers à hydrogène pour les professionnels". Un cofinancement en réalité, puisque ce sont Lire plus

La SATT grenobloise Linksium co-pilote de deux consortiums industriels dans le cadre du programme France 2030
La Satt gre­no­bloise Linksium co-pilote de deux consor­tiums indus­triels dans le cadre du pro­gramme France 2030

FLASH INFO - Double consortium pour la "société d’accélération du transfert de technologies" Linksium. La Satt Grenoble-Alpes, société privée qui accompagne la création de start-ups Lire plus

Disparition de Marie-Françoise Proust-Baudry, présidente de l'Observatoire isérois de la parité entre les femmes et les hommes
Disparition de Marie-Françoise Proust-Baudry, pré­si­dente de l’Observatoire isé­rois de la parité entre les femmes et les hommes

FLASH INFO - L'Observatoire isérois de la parité entre les femmes et les hommes (OIP) pleure sa présidente. Marie-Françoise Proust-Baudry s'est en effet éteinte à Lire plus

Flash Info

|

01/02

17h34

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

|

30/01

17h46

|

|

30/01

17h10

|

|

30/01

12h18

|

|

28/01

17h12

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !