Des tramways toute la nuit de la Saint-Sylvestre : une première dans l’agglomération grenobloise

sep article
2,50 € par mois pour prendre le bus et le tram : et si c

EN BREF – Le Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) de l’agglomération grenobloise prévoit de faire circuler des tramways durant toute la nuit du 31 décembre. L’autorité de transports endosse ainsi un rôle de « capitaine de soirée » en permettant aux fêtards de ne pas prendre le volant.

 

 

Le Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) a annoncé la circulation des tramways toute la nuit du 31 décembre 2018 sur l'ensemble de son réseau. Philippe Chervy, directeur général de la Semitag et Yann Mongaburu, président du SMTC. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Philippe Chervy, directeur général de la Sémitag, et Yann Mongaburu, président du SMTC. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Depuis quelques semaines nous avons renforcé à la fois l’offre de transports et la dynamique dans l’accès au cœur de la Métropole, explique Yann Mongaburu, président du SMTC. Mais cette fois-ci nous allons encore un peu plus loin. » L’autorité de transports s’apprête en effet à réserver aux métropolitains « une première expérimentation sur son réseau » en pleine période de fêtes.

 

Quid de ce « cadeau », comme le qualifie Yann Mongaburu ? Ni plus ni moins que la circulation exceptionnelle de tramways sur l’ensemble des lignes de l’agglomération. Et ce durant toute la nuit du réveillon de la Saint-Sylvestre.

 

 

Un tramway toutes les heures entre 1 heure et 5 h 30

 

« C’est la première fois que nous testons cette mesure qui permettra aux usagers de mieux s’organiser [en utilisant] le tramway pour rentrer chez eux », souligne le président du SMTC. Un tramway circulera ainsi toutes les heures entre 1 heure du matin et 5 h 30 sur les différentes lignes. Quant aux correspondances entre les lignes A et C, elles seront assurées à la station Chavant.

 

L'affiche qui sera placardée dans les arrêts de tramway et 300 faces de véhicules. © SMTC

L’affiche qui sera placardée dans les arrêts de tramway et 300 faces de véhicules. © SMTC

Sur la partie centrale du réseau, un tramway circulera en outre toutes les demi-heures, notamment entre les stations Gares et Hubert Dubedout – Maison du tourisme.

 

Histoire que les usagers soient au courant de ces horaires exceptionnels, une affiche sera placardée dans tous les arrêts de tramways, ainsi que sur plus de 300 faces de véhicules. Sans oublier, bien sûr, le site web de la Tag et l’envoi d’une newsletter.

 

 

La Tag « capitaine de soirée »

 

« Par définition, [le Réveillon] est une soirée de fête qui peut être quelque peu alcoolisée », souligne Philippe Chervy, directeur général de la Société d’économie mixte des transports de l’agglomération grenobloise (Sémitag).

 

La Tag et le SMTC assurent donc en quelque sorte un rôle de « capitaines de soirée ». « Avec cette offre, nous pouvons éviter à certains de reprendre le volant. C’est aussi un élément de sécurité des personnes qui nous semble important », enchaîne Yann Mongaburu.

 

Le Syndicat mixte des transports en commun (SMTC) a annoncé la circulation des tramways toute la nuit du 31 décembre 2018 sur l'ensemble de son réseau.© Joël Kermabon - Place Gre'net

Contrôleurs de la Sémitag. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Une soirée de réjouissances durant laquelle peut également se poser le problème de la sécurité dans les rames. « Nous avons eu des réunions avec la police pour que cette offre de transports soit prise en compte. De notre côté, nous avons prévu la présence de contrôleurs toute la nuit. Non pas pour le contrôle stricto sensu, mais plutôt pour l’encadrement », précise le directeur général.

 

« Il ne faut jamais oublier que quand un réseau circule, des hommes et des femmes font le choix d’être au service du public dans un moment où chacun fait la fête, rappelle Yann Mongaburu. Il faut y penser et les remercier pour cette première fois où ils vont exercer leur métier toute la nuit. »

 

Joël Kermabon

 

commentez lire les commentaires
2621 visites | 4 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 4
  1. on aimerait un bilan, une fois l’effet  » com » passé , est ce que cela vous ( Place Gre’) parait possible ? je suis perso prête à reconnaître que je me fourvoie, en le dénigrant, si le service a rempli sa mission auprès d’une nombre important de grenoblois … juste, il me semble aussi que l’on ne prend parfois pas la mesure de ce qu’est Grenoble et sa  » métropole » de moins de 450 000 âmes …

    sep article
  2. Et Sa Haute Bienveillance compte sans doute que le petit peuple lui en soit reconnaissant ? comment, diantre, en effet, ne pas céder devant tant de largesse ; et voilà qu’en un coup un seul les petits marquis de l’acabit de cet élu révèlent ce qu’est pour eux le service public : le fait du Prince ( un cadeau dit-il ! ), sur des heures sup ( défiscalisées sans doute), l’exception plutôt que la règle , là où l’interêt général exigerait continuité … et gratuité !!! … il nous a été donné de constater en cette fin d’année le désarroi des contrôleurs, débordés par des opérations de com : quand les bus sont gratuits pour servir les commerçants, mais pas les trams, les tickets SMS mais pas les autres. C’est en bradant de la sorte l’idée même du service public qu’on en creuse la tombe.

    sep article
  3. Ping : [Place Gre’Net] Des tramways toute la nuit de la Saint-Sylvestre : une première dans l’agglomération grenobloise – Rassemblement Citoyen Solidaire Ecologiste (RCSE) à Grenoble-Alpes Métropole

  4. Et donc d’énormes problèmes de sécurité

    sep article