Élargissement de l’A480 : un premier recours déposé, un second déjà en vue

sep article

FOCUS – Dans leur recours contre le projet porté par Area de réaménager l’A480 dans la traversée de Grenoble, quatre habitants de l’agglomération dénoncent les irrégularités de la procédure et le tour de passe-passe pour faire avaler la pilule de l’élargissement. Et s’apprêtent, aussitôt le deuxième arrêté préfectoral signé, à entamer une seconde action en justice pour bloquer le démarrage des travaux.

 

 

A480 est bouchée à plusieurs heures de la journée.

L’A480 dans la traversée de Grenoble. © Manuel Pavard

Fin septembre, quatre Grenoblois ont déposé un premier recours pour faire annuler la déclaration d’utilité publique signée par le préfet de l’Isère le 23 juillet, préalable au projet de réaménagement de l’A480.

 

Dans quelques jours, dès que le représentant de l’État aura pris son second arrêté – au titre de l’autorisation environnementale cette fois – ils remettront le couvert. Et déposeront, toujours devant le tribunal administratif, un second recours en référé-suspension. Une procédure d’urgence en vue d’empêcher le démarrage des travaux.

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
1770 visites | 4 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 4
  1. Municipalité #Piolle et #Métropole de Grenoble qui ont fait semblant d’être d’accord avec ce projet auraient pu requérir directement plutôt que de se planquer derrière ces requérants? Et ça donne des leçons, les magouilleurs c’est les autres. Mais bon, je dois me tromper à propos de ces si « gentils » et « honnêtes  » bisounours.

    sep article
    • Pourquoi ce ne serait pas aux habitants eux-mêmes à prendre leur destin en main et à aller au tribunal ? Faut-il toujours tout attendre des « bisounours » qui nous gouvernent ?

      sep article
  2. Jean Jonot (et pas comme Jean Giono) 😉

    sep article
    • PC

      10/12/2018
      15:56

      Effectivement ! C’est corrigé, avec toutes nos excuses. Rien à voir effectivement avec l’auteur de Le Grand Troupeau… 😀

      sep article