Forum « Construisons à gauche » : le Parti socialiste isérois veut incarner une « alternative »

sep article

FOCUS – La section grenobloise du Parti socialiste, en partenariat avec la Fédération socialiste de l’Isère, organise le samedi 1er décembre un forum consacré à la lutte contre les inégalités sociales. Objectif ? Donner la parole aux acteurs de terrain pour alimenter le projet des socialistes, bien décidés à renaître de leurs cendres après les défaites électorales et les départs successifs.

 

 

Construire à gauche… ou reconstruire le Parti socialiste ? En organisant le samedi 1er décembre un forum baptisé « Construisons à gauche », la section socialiste de Grenoble entend reprendre ses marques au sein de la gauche. Un forum organisé en partenariat avec la Fédération socialiste de l’Isère, alors que la formation a récemment enregistré le départ d’élus comme le président de la Métro Christophe Ferrari… ou celui de l’ensemble de ses Jeunes, désormais Génération.s.

 

De gauche à droite : Hélène Vincent, Gisèle Pérez, Maxence Alloto, Christophe Bouvier, Jean-Loup Macé, Amandine Germain © Florent Mathieu - Place Gre'net

De gauche à droite : Hélène Vincent, Gisèle Pérez, Maxence Alloto, Christophe Bouvier, Jean-Loup Macé, Amandine Germain. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Objet du forum ? La lutte contre les inégalités sociales, soit « l’ADN socialiste », selon Maxence Alloto. Le co-secrétaire de la section grenobloise décrit le rendez-vous comme une occasion de « permettre aux acteurs associatifs, dans tous les secteurs, de pouvoir se rencontrer, échanger et produire du fond ». Et cela dans le but « d’alimenter » le projet politique des socialistes grenoblois, en faisant appel aux militants comme aux sympathisants.

 

 

La lutte contre les inégalités au cœur du forum

 

Organisée dans les locaux de l‘Institut d’urbanisme et de géographie alpine loués pour l’occasion, la journée se divise en deux temps : des ateliers le matin, sur la démocratisation culturelle, la santé, l’avenir des jeunes ou encore les inégalités territoriales. Puis deux conférences-débats l’après-midi : l’une assurée par le directeur de l’Observatoire des inégalités Louis Maurin, la seconde par l’ancienne secrétaire d’État chargée de la Lutte contre l’exclusion Ségolène Neuville.

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
740 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.