Opposé à la construction d'un immeuble de plus d'une vingtaine de mètres de hauteur, le collectif Île Verte a remis sa pétition à la Ville de Grenoble.Un immeuble de neuf étages, deux fois plus haut que les autres ? C'est le projet contre lequel des habitants de l'Île verte à Grenoble lancent une pétition.

Le collectif Île Verte dépose sa pétition à la mairie de Grenoble, contre la construction d’un nouvel immeuble et le PLUI de la Métro

Le collectif Île Verte dépose sa pétition à la mairie de Grenoble, contre la construction d’un nouvel immeuble et le PLUI de la Métro

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO — Les membres du collectif Île Verte, opposé à la construction d’un nouvel immeuble au sein du quartier grenoblois, ont déposé une pétition à l’Hôtel de Ville de Grenoble le mardi 6 novembre. Une pétition dans laquelle sont également dénoncées les orientations du Plan local d’urbanisme intercommunal, en passe d’être adopté par le conseil métropolitain

 

 

Nouvelle étape dans la lutte du quar­tier Île Verte de Grenoble contre la construc­tion d’un nou­vel immeuble, au croi­se­ment de la rue Lachmann et du quai Jongkind. Le col­lec­tif Île Verte, consti­tué pour por­ter la parole des oppo­sants au pro­jet, s’est rendu à l’Hôtel de Ville de Grenoble le mardi 6 novembre pour remettre les quelque 800 signa­tures recueillies par leur péti­tion, en ligne et en ver­sion papier.

 

Le premier projet déposé de construction d'un immeuble sur une parcelle resserrée au coeur du quartier Île Verte © Collectif Île verte

Premier pro­jet déposé de construc­tion d’un immeuble sur une par­celle au cœur du quar­tier Île Verte © Collectif Île verte

 

Sur une par­celle de ter­rain très res­ser­rée est en effet envi­sa­gée la créa­tion d’une immeuble d’une ving­taine de mètres de hau­teur. De quoi sen­si­ble­ment modi­fier la phy­sio­no­mie du quar­tier, autant que la vue des voi­sins et des rive­rains sur les mon­tagnes. Une révi­sion à la baisse de la hau­teur de l’im­meuble n’a­vait par ailleurs pas suffi à apai­ser la colère du quar­tier, qui s’é­tait notam­ment expri­mée face aux por­teurs du pro­jet lors d’une réunion publique hou­leuse le 26 juin dernier.

 

 

Une absence de concertation ?

 

Depuis, le pre­mier pro­jet de construc­tion déposé auprès de la muni­ci­pa­lité gre­no­bloise a été retiré, rem­placé par un autre dont les rive­rains ne connaissent pas le détail. De quoi aga­cer d’au­tant plus l’un des membres du col­lec­tif, qui sou­haite gar­der l’a­no­ny­mat. « On n’est pas dans la concer­ta­tion citoyenne : la péti­tion cir­cule depuis un moment, les élus et le ser­vice d’ur­ba­nisme sont au cou­rant, mais un deuxième per­mis est déposé dont on ne connaît pas la teneur ! », constate-t-il.

 

L'architecte Laurent Gaillard (au centre) avait présenté le projet d'immeuble au cours d'une réunion publique pour le moins houleuse © Florent Mathieu - Place Gre'net

L’architecte Laurent Gaillard (au centre) avait déjà pré­senté le pro­jet d’im­meuble au cours d’une réunion publique pour le moins hou­leuse. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Aucun doute pour le col­lec­tif, dans tous les cas : le pro­jet consti­tue une « aber­ra­tion » pour le quar­tier de l’Île Verte. Une aber­ra­tion qui pour­rait deve­nir la norme ? C’est ce que redoute le col­lec­tif face aux inten­tions du Plan local d’ur­ba­nisme inter­com­mu­nal (PLUI) que doit adop­ter la Métro au mois de décembre. De nou­velles règles auto­ri­se­raient, dans ce cadre, des construc­tions le long de l’Isère, sans dis­tinc­tion de zones, pou­vant atteindre les 26 mètres de hauteur.

 

 

Une « densification douce » de l’Île Verte

 

Le livret com­mu­nal consa­cré à Grenoble au sein du PLUI insiste cepen­dant sur la néces­sité de « ren­for­cer la pré­sence du végé­tal dans la ville et de favo­ri­ser les conti­nui­tés vertes », autant que sur la pré­ser­va­tion des « zones d’habitat pavillon­naires dans la ville centre ». À ce titre, le quar­tier Île Verte est clai­re­ment iden­ti­fié comme un site très végé­ta­lisé, ce qui n’empêche pas la Métro d’y pré­voir une « den­si­fi­ca­tion douce ».

 

Au croisement de la rue Lachmann et du quai Jongkind. Demain, un immeuble de plus d'une vingtaine de mètres ? © Florent Mathieu - Place Gre'net

Au croi­se­ment de la rue Lachmann et du quai Jongkind. Demain, un immeuble de plus d’une ving­taine de mètres ? © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

De quoi inquié­ter le col­lec­tif Île Verte, qui appelle la Métro à revoir sa copie en esti­mant que le nou­veau PLUI est une invi­ta­tion à conce­voir des pro­jets comme celui qu’il com­bat. « Nous déplo­rons ce déca­lage entre les dis­cours d’ap­proche et les réa­li­tés bien dif­fé­rentes des annonces. On trouve des vœux pieux, mais on se retrouve avec un immeuble en dur et en béton ! », conclut avec dépit le membre du collectif.

 

FM

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Mois décolonial: face à la polémique qui perdure, les organisateurs dénoncent des "attaques réactionnaires graves"
Mois décolonial : face à la polémique qui perdure, les organisateurs dénoncent des « attaques réactionnaires graves »

  FOCUS - Les réactions se succèdent au sujet du Mois décolonial de Grenoble. Ceci malgré le désengagement marqué de la Ville de Grenoble, de Lire plus

La place de l’école élémentaire Anthoard à Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net
L’UQ Berriat accuse la Ville de Grenoble de refuser d’entendre le point de vue des riverains

  FLASH INFO — Un refus d'entendre le point de vue des habitants? C'est ce dont l'Union de quartier Berriat-Saint-Bruno-Europole accuse la Ville de Grenoble. Lire plus

Le Collectif pour la gratuité des transports en commun interpelle la Métropole de Grenoble
Le Collectif pour la gratuité des transports dénonce à son tour les dividendes versés aux actionnaires de GEG

  FLASH INFO — "Comment va-t-on expliquer aux personnes que via leur facture d'électricité elles subventionnent en fait les transports?". Telle est la question que Lire plus

La Ville et la Métropole de Grenoble reconduisent leur soutien à TéléGrenoble : la petite télé locale percevra plus de 1,2M€ sur trois ans.
La Ville et la Métro de Grenoble renouvellent leur soutien à TéléGrenoble : 1,2 million d’euros sur trois ans

FLASH INFO - La Ville comme la Métropole de Grenoble ont renouvelé leur convention d'objectifs et de moyens passée avec TéléGrenoble. Pour l'année 2021, la Lire plus

Flash Info

|

19/06

18h19

|

|

18/06

17h03

|

|

18/06

12h01

|

|

18/06

11h06

|

|

17/06

17h13

|

|

17/06

15h50

|

|

16/06

15h50

|

|

16/06

15h20

|

|

16/06

11h47

|

Les plus lus

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Économie| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

marche des libertés à Grenoble contre les idées d'extrême droite

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin