Le directeur du Festival Berlioz est chargé de la célébration des 150 ans de la mort du compositeur

sep article

FIL INFO – Le ministère de la Culture a confié au directeur du Festival Berlioz Bruno Messina la tâche de préparer les célébrations du cent-cinquantième anniversaire de la mort d’Hector Berlioz. Objectif : travailler de concert avec les institutions musicales pour établir une programme complet, accessible à tous les publics.

 

 

« Personne n’eut à l’art un dévoue­ment plus absolu et ne lui sacri­fia si com­plè­te­ment sa vie », écri­vait Théophile Gautier à pro­pos de son ami Hector Berlioz dans son émou­vante Histoire du Romantisme.

 

Bruno Messina @ Festival Berlioz

Bruno Messina @ Festival Berlioz

Une vie « sacri­fiée » à l’art qui sera pro­chai­ne­ment célé­brée, à l’oc­ca­sion du cent-cin­quan­tième anni­ver­saire de la mort du com­po­si­teur, dont la célé­bra­tion a été confiée au direc­teur du Festival Berlioz Bruno Messina.

 

C’est en effet le 8 mars 1869 que l’au­teur de la Symphonie fan­tas­tique, né 66 ans plus tôt à la Côte-Saint-André, s’é­tei­gnait à Paris.

 

Dans un com­mu­ni­qué, le minis­tère de la Culture note que « de nom­breuses ins­ti­tu­tions musi­cales en France et dans le monde se pré­parent à hono­rer [sa] mémoire ».

 

La déci­sion du minis­tère de confier cette célé­bra­tion à Bruno Messina, éga­le­ment direc­teur de l’Agence isé­roise de dif­fu­sion artis­tique (Aida) appa­raît donc assez natu­relle.

 

 

Une prise en compte de tous les publics

 

Les objec­tifs de Bruno Messina ? Le “patron” du Festival Berlioz « pro­po­sera et met­tra en œuvre les temps forts sur les plans artis­tique, scien­ti­fique, édu­ca­tif et cultu­rel », indique le com­mu­ni­qué. Un pro­gramme qui se dérou­lera en par­te­na­riat avec les ins­ti­tu­tions musi­cales. Et sera porté par un Comité Berlioz qui par­ti­ci­pera à l’é­la­bo­ra­tion des outils de com­mu­ni­ca­tion avec pour ambi­tion de tou­cher tous les publics.

 

Hector Berlioz. DR

Hector Berlioz. DR

 

Fondé en 1994, le Festival Berlioz est dirigé depuis dix ans par Bruno Messina, qui a « su don­ner à cette mani­fes­ta­tion un remar­quable essor et une audience inter­na­tio­nale au ser­vice de la pos­té­rité et de l’œuvre du com­po­si­teur », se féli­cite encore le minis­tère. L’édition 2018 se dérou­lera du 18 août au 2 sep­tembre à la Côte-Saint-André, mar­quée par une repré­sen­ta­tion du Requiem de Berlioz, mais aussi d’œuvres de Gounod, de Monteverdi ou de Camille Saint-Saëns.

 

FM

 

 

commentez lire les commentaires
1778 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.