Mis à jour, le plan Climat de la Métropole de Grenoble prévoit de lutter et d'atténuer les effets du changement climatique. La consultation est ouverte.

Pollution à l’ozone : le bassin grenoblois est placé en alerte de niveau 1

Pollution à l’ozone : le bassin grenoblois est placé en alerte de niveau 1

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – Le bassin grenoblois est placé en niveau d’alerte N1 de pollution atmosphérique à l’ozone depuis ce jeudi 26 juillet à 17 heures. Une alerte qui entraîne une vigilance accrue pour les personnes sensibles, ainsi qu’un certain nombre de restrictions en matière de vitesse sur les axes routiers et d’activités agricoles ou industrielles.

 

 

Comme sou­vent sur Grenoble et l’Isère, les fortes cha­leurs s’ac­com­pagnent de pol­lu­tion atmo­sphé­rique. Depuis ce jeudi 26 juillet à 17 heures, le bas­sin gre­no­blois est ainsi placé par la Préfecture de l’Isère en alerte de niveau N1, comme l’a été plus tôt le bas­sin Lyonnais Nord Isère. En cause : un épi­sode de pol­lu­tion à l’o­zone prévu par Atmo Auvergne Rhône-Alpes.

 

Le bassin grenoblois est placé en niveau d'alerte N1 de pollution à l'ozone, entraînant des baisses de vitesse et des restrictions d'activité.Nuage de pollution sur Grenoble. Patricia Cerinsek - Place Gre'net

Nuage de pol­lu­tion sur Grenoble © Patricia Cerinsek – Place Gre’net

 

Les per­sonnes sen­sibles et vul­né­rables doivent ainsi res­pec­ter cer­taines recom­man­da­tions : s’é­loi­gner des grands axes rou­tiers aux heures de pointe, éloi­gner les enfants de la pol­lu­tion auto­mo­bile, limi­ter les sor­ties dans l’a­près-midi et limi­ter les acti­vi­tés phy­siques et spor­tives intenses en plein air. En cas de symp­tômes ou d’in­quié­tudes, il est conseillé de prendre conseil auprès de son méde­cin ou pharmacien.

 

 

Baisses de vitesse sur les axes routiers

 

L’alerte de niveau N1 entraîne éga­le­ment un cer­tain nombre de res­tric­tions visant à réduire les sources d’é­mis­sions pol­luantes. Ces mesures ont dû être mises en œuvre dès 17 heures, à l’ex­cep­tion de celles en lien avec le sec­teur des trans­ports devant prendre effet le ven­dredi 27 juillet à par­tir de 5 heures du matin.

 

En matière de cir­cu­la­tion, une baisse de la vitesse de 20 km/h est en vigueur pour tous les véhi­cules à moteur, sur tous les axes rou­tiers où la vitesse maxi­male est habi­tuel­le­ment supé­rieure ou égale à 90 km/h. La vitesse maxi­male est donc limi­tée à 70 km/h sur les ter­ri­toires de la Métro, du Grésivaudan et du Pays voironnais.

 

Le bassin grenoblois est placé en niveau d'alerte N1 de pollution à l'ozone, entraînant des baisses de vitesse et des restrictions d'activité.La vitesse est réduite à 70 km/h sur les axes routiers © Léa Raymond - Place Gre'net

La vitesse est réduite à 70 km/h sur les axes rou­tiers. © Léa Raymond – Place Gre’net

 

Pour le réseau auto­rou­tier situé dans le bas­sin d’air gre­no­blois, la vitesse maxi­male est, là encore, abais­sée à 70 km/h. À savoir sur l’A41-Sud entre le péage de Crolles et la com­mune de Meylan (rond-point de la Carronnerie), et l’A48, l’A480 et l’A51 entre les péages de Voreppe et de Vif (péage du Crozet). Les com­pé­ti­tions méca­niques sont, quant à elles, interdites.

 

 

Restrictions pour les particuliers

 

Dans le sec­teur rési­den­tiel, l’u­ti­li­sa­tion des bar­be­cues à com­bus­tible solide est inter­dite, et la pré­fec­ture demande à ce que les tra­vaux d’en­tre­tien avec des outils non élec­triques, ou avec des pro­duits à base de sol­vants orga­niques, soient repor­tés. La mesure s’ap­plique autant aux espaces verts et jar­dins publics qu’aux lieux pri­vés. À noter : les feux d’ar­ti­fice sont éga­le­ment rigou­reu­se­ment inter­dits dans la zone concer­née par l’a­lerte de pol­lu­tion à l’ozone.

 

Les exploi­tants agri­coles sont, pour leur part, priés d’en­fouir tout fer­ti­li­sant orga­nique épandu en même temps que le chan­tier d’é­pan­dage. « Un chan­tier d’épandage ne pou­vant satis­faire à cette condi­tion est reporté à la fin de l’épisode de pol­lu­tion », pré­cise la pré­fec­ture de l’Isère.

 

 

Le secteur industriel appelé à modérer ses émissions

 

Sans sur­prise, les mesures les plus res­tric­tives concernent le sec­teur indus­triel. « Les exploi­tants pro­cèdent à une sen­si­bi­li­sa­tion du per­son­nel et observent une vigi­lance accrue sur le fonc­tion­ne­ment des ins­tal­la­tions (para­mètres de fonc­tion­ne­ment, sta­bi­li­sa­tion des charges, bon fonc­tion­ne­ment des sys­tèmes de trai­te­ment, etc.) et sur l’application des bonnes pra­tiques », exigent ainsi les ser­vices préfectoraux.

 

Ozone - Le secteur industriel est lui aussi sujet à de nombreuses restrictions. DR

Le sec­teur indus­triel est lui aussi sujet à de nom­breuses res­tric­tions. DR

 

Les uni­tés de pro­duc­tion équi­pées de sys­tèmes de dépol­lu­tion ren­for­cés doivent les acti­ver durant toute la durée de l’é­pi­sode de pol­lu­tion. Les éta­blis­se­ments émet­teurs de par­ti­cules fines doivent, quant à eux, repor­ter leurs opé­ra­tions à la fin de l’é­pi­sode en absence de dis­po­si­tif de trai­te­ment, et « mettre en œuvre toute mesure appro­priée pour réduire ses émis­sions ».

 

L’utilisation de groupes élec­tro­gènes n’est auto­ri­sée que pour satis­faire l’a­li­men­ta­tion élec­trique d’in­té­rêts essen­tiels, et les éta­blis­se­ments équi­pés d’ins­tal­la­tion de com­bus­tion doivent uti­li­ser le com­bus­tible le moins émis­sif. L’usage des engins de manu­ten­tion ther­mique doit par ailleurs être limité. Enfin, dans le sec­teur du BTP,  les acti­vi­tés sur des chan­tiers géné­ra­trices de pous­sière doivent être réduites et com­pen­sées par des mesures effi­caces comme l’ar­ro­sage du site.

 

FM

 

 

Fin du niveau d’a­lerte N1 (mise à jour du samedi 28 juillet à 16 heures)

 

Compte tenu des pré­vi­sions et ana­lyses émises par Atmo Auvergne Rhône-Alpes concer­nant la qua­lité de l’air ambiant sur le bas­sin d’air gre­no­blois, il est mis fin aux mesures d’urgence du niveau d’alerte N1 activé en rai­son d’un épi­sode de pol­lu­tion atmo­sphé­rique de type esti­val (Ozone – O3) com­mencé le 26 juillet 2018.

 

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

A Grenoble, le nouvel indice de la qualité de l'air fait exploser le nombre de jours pollués. Et ? Rien. Car la règlementation n'a pas changé.
Pollution de l’air aux particules fines : le bassin grenoblois placé en vigilance jaune, le Nord-Isère en vigilance orange

FLASH INFO - Un nouvel épisode de pollution de l'air aux particules fines touche le département de l'Isère. La procédure préfectorale d'information-recommandation a ainsi été Lire plus

Le virus de l'influenza aviaire a été détecté sur un cygne sauvage, retrouvé mort sur la commune de Brangues, dans le nord-Isère. © Pixabay
Un cas de grippe aviaire détecté sur un cygne sauvage à Brangues, dans le Nord-Isère

FLASH INFO - Un cas de grippe aviaire - appelée influenza aviaire chez les oiseaux - a été détecté sur un cygne sauvage retrouvé mort Lire plus

Contrôle policier nocturne. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Nuit de la Saint-Sylvestre : la préfecture de l’Isère met en place un dispositif pour limiter les accidents et les troubles à l’ordre public

FLASH INFO - À l'occasion du réveillon de la Saint-Sylvestre ce 31 décembre 2021, la préfecture de l'Isère met en place des mesures destinées à Lire plus

Isère : le port du masque obligatoire dans les centres-villes. Grenoble mardi 17 mars avant confinement masques coronavirus covid-19 © Florent Mathieu - Place Gre'net
Face à la dégradation de la situation sanitaire, le préfet de l’Isère étend l’obligation du port du masque aux centres-villes

FLASH INFO - Face à la situation sanitaire de plus en plus dégradée dans le département, le préfet de l'Isère a décidé, ce 30 décembre Lire plus

Au cours des exercices de sécurité, la compagnie de sapeurs-pompiers volontaires interne à l'entreprise est mobilisée, mais aussi des renforts extérieurs. © Raphaëlle Denis - Place Gre'net
Les pompiers du Sdis de l’Isère ont maîtrisé une fuite d’acide chlorhydrique survenue dans l’entreprise Satma PPC à Goncelin

FLASH INFO - Ce mardi 28 décembre 2021, les pompiers du Service départemental d'incendie et de secours de l'Isère (Sdis 38) sont intervenus pour juguler Lire plus

Pollution aux particules fines PM10 : la procédure d’information – recommandation activée sur le bassin grenoblois

FLASH INFO – En raison de la survenue d'un épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10[mfn]Ces particules de 10 microns d’épaisseur sont d'origine Lire plus

Flash Info

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

|

20/01

10h02

|

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin