La République en marche a mis en place un comité de projet métropolitain, bras armé pour préparer les élections municipales et métropolitaines de 2020.De gauche à droite : Pierre Anger, Jean-Pierre Arrtoyo, Aline Blanc-Tailleur, Catherine Kamowski, Olivier Véran, Émilie Chalas et Philippe Chevalier. © Joël Kermabon - Place Gre'net

La République en Marche Isère fourbit ses armes pour conquérir Grenoble et sa métropole

La République en Marche Isère fourbit ses armes pour conquérir Grenoble et sa métropole

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – La République en Marche affûte ses arguments en prévision des élections municipales et métropolitaines de 2020. Son bras armé pour la conquête de la Métropole ? Un comité de projet soutenu par les cinq parlementaires isérois, chargé de lancer des groupes de travail, de la formation et une Grande marche locale. L’objectif ? Proposer une « alternative ambitieuse et réaliste aux citoyens de la Métropole grenobloise ».

 

 

De gauche à droite : Olivier Véran, Pierre Anger, Philippe Chevalier, Aline Blanc-Tailleur, Jean-Pierre Arroyo, Catherine Kamowski et Émilie Chalas. © Joël Kermabon - Place Gre'net

De gauche à droite : Olivier Véran, Pierre Anger, Philippe Chevalier, Aline Blanc-Tailleur, Jean-Pierre Arroyo, Catherine Kamowski et Émilie Chalas. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Aujourd’hui, nous ne sommes pas là pour vous par­ler de têtes de listes, de per­sonnes… Nous sommes là pour une pre­mière étape, pour expo­ser la méthode avec laquelle nous allons tra­vailler », com­mence par expli­quer Jean-Pierre Arroyo, le réfé­rent en Isère de La République en marche (LREM).

 

Ceux qui étaient venus ce ven­dredi 6 juillet à la confé­rence de presse – orga­ni­sée par les ani­ma­teurs* du « comité de pro­jet métro­po­li­tain » – sur les objec­tifs et la vision de LREM en Isère en vue des élec­tions muni­ci­pales et métro­po­li­taines de 2020 en seront donc pour leurs frais. Motus et bouche cou­sue, aucune per­son­na­lité ne fera demain les gros titres de la presse, pas de can­di­da­tures décla­rées. En tout cas, pas encore et de sur­croît pas avant les élec­tions euro­péennes de 2019. De fait, dans le groupe, aucune tête connue ne dépasse. « Le but, ce n’est pas d’être connu mais de tra­vailler sur des pro­jets ! », insiste un des membres du comité.

 

Quant à la méthode dont il est ques­tion, ne bou­gez pas, sur­tout on ne change rien ! Ce qui a déjà fonc­tionné fonc­tion­nera encore et tou­jours, le réfé­rent dépar­te­men­tal en est per­suadé. Si on ne change pas une équipe qui gagne, on ne voit pas pour­quoi on n’ap­pli­que­rait pas à l’é­che­lon local métro­po­li­tain la recette de « la Grande marche » qui a déjà per­mis de rem­por­ter l’é­lec­tion pré­si­den­tielle et les élec­tions légis­la­tives de 2017.

 

 

Former les citoyens à la complexité de la Métropole

 

L’objectif de ce comité ? « Proposer une alter­na­tive ambi­tieuse et réa­liste aux citoyens de la Métropole gre­no­bloise » repo­sant, ni plus, ni moins sur le trip­tyque groupes de tra­vail thé­ma­tiques – for­ma­tion des par­ti­ci­pants – consul­ta­tion citoyenne. Avec, dans le col­li­ma­teur pour ce qui concerne la ville-centre, Éric Piolle mais aussi Alain Carignon.

Continuez la lecture

Il vous reste 70 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Une pétition en ligne s’oppose à la fermeture des blocs de l’hôpital Sud

  FLASH INFO - La CGT continue de se mobiliser craignant que la restructuration des différentes entités du CHU de Grenoble Alpes n'aboutisse, in fine, Lire plus

Précarité étudiante : le maire de Grenoble Éric Piolle interpelle le gouvernement

  FOCUS - Face à la détresse des étudiants, le maire de Grenoble a décidé d'interpeller le gouvernement. Éric Piolle a envoyé un courrier, mardi Lire plus

Olivier Véran, ministre des solidarités, en visite à l’épicerie Episol bénéficiaire du plan France relance

  FOCUS – Le Ministre des solidarités et de la santé a visité, samedi 22 mai, l'épicerie Episol située dans le quartier Capuche à Grenoble. Lire plus

L’hôpital Sud à Echirolles menacé ? Les paramédicaux en appellent à Olivier Véran

  FLASH INFO - Le personnel paramédical de l'hôpital Sud à Echirolles s'inquiète pour l'avenir de l'établissement. Dans une lettre ouverte adressée le 7 mai Lire plus

Flash Info

|

16/06

15h50

|

|

16/06

15h20

|

|

16/06

11h47

|

|

15/06

22h48

|

|

15/06

17h34

|

|

15/06

16h20

|

|

15/06

15h00

|

|

15/06

12h15

|

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

Les plus lus

Économie| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin