Les Roms habitant rue Antoine Polotti ont été expulsés de leur campement par les forces de l'ordre le 4 juillet au matin. Crédit photo : Samuel Ravier.

Visées par un incen­die, puis expul­sées d’un squat, des familles roms ont été relo­gées dans un gymnase

Visées par un incen­die, puis expul­sées d’un squat, des familles roms ont été relo­gées dans un gymnase

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS - Plusieurs familles de Roms qui avaient quitté le quartier Mistral suite à l'incendie criminel de leur campement ont été expulsées le 4 juillet du nouveau terrain qu'elles occupaient, rue Antoine Polotti. Avant d'être relogées dans le gymnase Alphonse Daudet au sein du quartier Malherbe.

 

 

Les Roms habitant rue Antoine Polotti ont été expulsés de leur campement par les forces de l'ordre le 4 juillet au matin. Crédit photo : Samuel Ravier.

Les Roms habitant rue Antoine Polotti ont été expulsés de leur campement par les forces de l'ordre le 4 juillet au matin. © Samuel Ravier - Placegrenet.fr

Après le 85 cours de la Libération, la rue Antoine Polotti. Visiblement, le début de juillet est propice aux expulsions.

 

Le 3 juillet au matin, la préfecture ordonnait en effet aux dernières familles encore présentes dans les préfabriqués du cours de la Libération de quitter les lieux. Au même moment, la Ville de Grenoble prenait un arrêté d'insalubrité avec injonction d'expulsion immédiate visant un squat de la rue Antoine Polotti, où habitaient depuis peu une cinquantaine de Roms.

 

Tous étaient arrivés là, dans cette rue étroite à proximité de l'autoroute et du cours Berriat, suite à un incendie. Le 9 juin, au beau milieu de la nuit, un groupe de jeunes gens avait en effet mis le feu au campement qu'ils occupaient dans le quartier Mistral. Les Roms, qui vivaient sur le site depuis deux ans, n'ont eu d'autre choix que de partir.

 

 

La sécurité des occupants en danger rue Polotti ?

 

La Ville de Grenoble a cependant considéré que le tènement privé sur lequel ils étaient désormais installés rue Antoine Polotti n'était pas une solution satisfaisante. En cause, la sécurité des personnes qui n'était pas assurée suite à un autre incendie ayant ravagé les lieux il y a quelques années. Principal danger redouté : un risque d'effondrement ou de chute de tuiles.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 74 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

SR

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

COUV Soutien scolaire de l'association "Ecole ici et maintenant" apporté aux enfants du campement des Alliés à Grenoble, pendant le déconfinement, mai 2020. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net
Le dif­fi­cile sou­tien sco­laire auprès des enfants dans les squats de l’agglomération grenobloise

  REPORTAGE - Depuis le déconfinement, les bénévoles de l'association L'École ici et maintenant retournent voir les enfants dans les squats et les campements de Lire plus

Évacuation du camp à Saint-Bruno : 30 deman­deurs d’a­sile relo­gés à Voreppe et 70 dans un gym­nase de Grenoble

  FIL INFO - Les personnes installées sous le pont entre Saint-Bruno et la gare ont été évacuées ce samedi 29 juin sur ordre de Lire plus

Plusieurs dizaines de personnes se sont mobilisées à proximité de la gare ce vendredi 28 juin au matin, cours Berriat, pour "exiger" une "immédiate mise à l'abri"
Des asso­cia­tions demandent une mise à l’a­bri des Roms qui campent près du quar­tier Saint-Bruno

  EN BREF - Plusieurs dizaines de personnes se sont mobilisées à proximité de la gare ce vendredi 28 juin au matin, cours Berriat, pour Lire plus

Le bidon­ville du ter­rain Courtade de Fontaine a été éva­cué et rasé ven­dredi 3 mai au matin

FIL INFO - Le terrain Courtade de Fontaine, lieu d'implantation d'un bidonville habité par une cinquantaine de Roms depuis plusieurs années, a finalement été évacué Lire plus

Près de quinze jours après leur expul­sion, les familles roms du 130 cours Berriat tou­jours sans loge­ments stables

FIL INFO – Près de quinze jours après leur expulsion, les familles avec enfants qui occupaient le 130 cours Berriat à Grenoble n'ont toujours pas Lire plus

Lettre ouverte aux pré­fets de la région et de l’Isère : « Des enfants ne devraient pas pou­voir être expul­sés de la sorte »

TRIBUNE LIBRE - L'association grenobloise École Ici et Maintenant ! qui œuvre pour l'insertion scolaire et sociale des enfants roms vient d'écrire une lettre ouverte Lire plus

Flash Info

|

08/08

19h10

|

|

08/08

12h16

|

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

|

04/08

17h00

|

|

04/08

12h07

|

Les plus lus

Environnement| Sécheresse : Éric Piolle pointe du doigt les « greens » de golf qui conti­nuent d’être arrosés

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin