Logement social : les bailleurs Actis et Grenoble Habitat en route pour la fusion d’ici 2021

sep article

Notre indépendance c

FOCUS – Les bailleurs sociaux Actis et Grenoble Habitat, respectivement liés à Grenoble-Alpes Métropole et à la Ville de Grenoble, ne feront bientôt plus qu’un. Si la fusion était dans les tuyaux depuis 2014, les récentes orientations du gouvernement amènent les acteurs territoriaux à accélérer le processus, en fixant 2021 comme date butoir.

 

 

Le pro­jet était dans les tuyaux depuis 2014 mais connaît une phase d’ac­cé­lé­ra­tion face aux orien­ta­tions du gou­ver­ne­ment : Grenoble-Alpes Métropole et la Ville de Grenoble annoncent la fusion pro­chaine de leurs orga­nismes de bailleurs sociaux res­pec­tifs, Actis et Grenoble Habitat. Objectif ? Que le rap­pro­che­ment soit effec­tif avant le 1er jan­vier 2021, date à laquelle la loi sur le loge­ment Élan (Évolution du loge­ment et amé­na­ge­ment numé­rique), doit entrer en appli­ca­tion.

 

Présentation de la fusion Actis - Grenoble Habitat, de gauche à droite : Christophe Ferrari, Éric Piolle, Maryvonne Boileau © Florent Mathieu - Place Gre'net

Présentation de la fusion Actis – Grenoble Habitat, de gauche à droite : Christophe Ferrari, Éric Piolle, Maryvonne Boileau © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Encore à l’é­tat de pro­jet, la loi Élan pré­voit en effet la mas­si­fi­ca­tion des ventes de loge­ments sociaux. Avec le risque, évoquent les acteurs métro­po­li­tains, de voir des “super­struc­tures” natio­nales s’emparer du parc immo­bi­lier social et se livrer à une ges­tion pure­ment comp­table. Loin de la « ges­tion urbaine de proxi­mité » avec les loca­taires ou les unions de quar­tier que vante le maire de Grenoble et pré­sident d’Actis Éric Piolle.

 

 

Un « tsunami sur les bailleurs sociaux »

 

Le risque serait d’au­tant plus grand que la Loi de finances 2017, com­por­tant une baisse des APL et une hausse de la TVA sur le loge­ment social, contri­bue à fra­gi­li­ser les struc­tures. « C’est un tsu­nami sur les bailleurs sociaux, sans que per­sonne en parle beau­coup ! » déplore Christine Garnier, vice-pré­si­dente de la Métro en charge de l’Habitat et du Logement.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
3569 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.