Le partenariat scellé par la ville de Grenoble avec AG2R hérisse les oppositions de gauche. Qui dénoncent des contradictions et renoncements d'engagement.

Ville de Grenoble-AG2R : un pas en avant pour les per­sonnes âgées, un pas en arrière pour les engagements

Ville de Grenoble-AG2R : un pas en avant pour les per­sonnes âgées, un pas en arrière pour les engagements

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS - Vilipendé par les oppositions de gauche, le partenariat de la Ville de Grenoble et du centre communal d'action sociale avec AG2R a été voté le 18 juin. Objectif visé : favoriser l’accès aux droits des personnes âgées, via la mise en œuvre d'actions, comme la caravane des droits ou les ateliers aidants-aidés. Un pas en faveur des personnes âgées avec le risque pour la majorité rouge-verte-citoyenne de fouler du pied ses engagements de campagne…

 

 

photo d'archives © Séverine Cattiaux

Comme prévu, la Ville de Grenoble va mettre en œuvre aux côtés d'AG2R un dispositif d'action sociale à destination des personnes âgées. La convention de partenariat, qui avait hérissé les oppositions de gauche avant son examen par les élus, a été votée lundi 18 juin par un conseil municipal très divisé, sans les voix du Rassemblement de gauche et de progrès ni celles d'Ensemble à gauche.

 

Pendant trois ans, la Ville, le centre communal d'action sociale (CCAS)* et le groupe mutualiste AG2R s'associent pour mener à bien un ensemble d'actions afin de favoriser l’accès aux droits des personnes âgées. Le premier groupe de protection sociale français va donc verser 300 000 euros au total à la Ville de Grenoble (100 000 euros par an).

 

En échange, AG2R se verra communiquer tous les éléments de suivi de l’activité et d’évaluation, mais aussi toutes les informations concernant les travaux et l’activité du CCAS de Grenoble. Le nom et le logo de la Ville de Grenoble seront mis à disposition d’AG2R. Et vice-versa. Le soutien d’AG2R au projet sera mentionné sur tous les supports de la Ville, « évènements compris », précise la convention.

 

 

AG2R un cheval de Troie et la porte ouverte à la privatisation du social ?

 

Un échange de bons procédés pour la municipalité. Accusée par Anouche Agobian (Rassemblement de gauche et de progrès - société civile) de laisser entrer un « cheval de Troie prémices à la privatisation de certaines actions du CCAS » et de brader ses données, la Ville a bien tenté de rassurer. Mais sans véritablement convaincre les oppositions.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 69 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Lancement des 50 ans de la Villeneuve avec une grande fête de quartier les 24, 25 et 26 juin
Lancement des 50 ans de la Villeneuve avec une grande fête de quar­tier les 24, 25 et 26 juin

FLASH INFO – La Villeneuve de Grenoble fête ses 50 ans, du mois de juin 2022 au mois de juin 2023. Un anniversaire organisé par Lire plus

Réaction d'Eric Piolle à la décision du Conseil d'Etat sur le burkini. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Burkini à Grenoble : pour Éric Piolle, le Conseil d’État inter­dit la jupette mais valide le mono­kini et les maillots cou­vrants ajus­tés près du corps

FOCUS - Éric Piolle a réagi, ce mercredi 22 juin 2022, à l'ordonnance du Conseil d'État confirmant l'interdiction du port du burkini dans les piscines Lire plus

Le Grand collectif organise "Encore une fête" les 24 et 25 juin quartier de l'Abbaye à Grenoble
Le Grand col­lec­tif orga­nise « Encore une fête » les 24 et 25 juin quar­tier de l’Abbaye à Grenoble

FLASH INFO – Voici un an que le Grand collectif a élu domicile dans un immeuble du quartier Abbaye de Grenoble, place Charpin. Une installation Lire plus

L'observatoire isérois de la parité entre les femmes et les hommes se déclare "contre le burkini dans les piscines"
Burkini à Grenoble : les réac­tions pleuvent après la déci­sion du Conseil d’État confir­mant la sus­pen­sion par­tielle du nou­veau règle­ment des piscines

FOCUS - Le Conseil d'État a confirmé, ce mardi 21 juin 2022, la suspension de l'article 10 du nouveau règlement des piscines grenobloises autorisant le Lire plus

L'Association des femmes élues de l'Isère condamne les actions burkini de l'Alliance citoyenne à Grenoble
Grenoble : le Conseil d’État confirme la sus­pen­sion de l’au­to­ri­sa­tion du port du bur­kini dans les pis­cines et rejette l’ap­pel de la Ville

EN BREF - Une semaine après l'audience, le Conseil d'État a rendu sa décision ce mardi 21 juin 2022, confirmant la suspension de l'article 10 Lire plus

Fête de la musique: des festivités sur fond de sécheresse, avec restrictions préfectorales de rigueur
Fête de la musique : des fes­ti­vi­tés sur fond de séche­resse, avec res­tric­tions pré­fec­to­rales de rigueur

FLASH INFO – À Grenoble comme sur l'ensemble de l'Isère, la quarantième édition de la Fête de la musique, mardi 21 juin, se déroule sur Lire plus

Flash Info

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

|

22/06

17h25

|

|

22/06

12h17

|

|

22/06

11h24

|

|

22/06

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin