Le nombre de loups en France devrait dépasser le chiffre de cinq cents. Et donc le seuil de viabilité de l'espèce que s'était fixé le gouvernement.

Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble annule un arrêté pré­fec­to­ral de 2016 auto­ri­sant l’a­bat­tage de loups

Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble annule un arrêté pré­fec­to­ral de 2016 auto­ri­sant l’a­bat­tage de loups

FIL INFO – Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble a rendu sa déci­sion : atta­qué par trois asso­cia­tions de défense des ani­maux, un arrêté pré­fec­to­ral d’au­to­ri­sa­tion d’a­bat­tage de loups en date du 19 août 2016 a été annulé, au motif qu’au­cun tir de défense n’a­vait été effec­tué au préalable.

Nouvel épi­sode dans la bataille entre pro et anti-loups. Au moment où la pré­fec­ture de l’Isère dres­sait le bilan de la pré­sence et des attaques de loups en Isère pour l’an­née 2017, le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble ren­voyait le pré­fet dans les cordes en annu­lant un arrêté d’au­to­ri­sa­tion d’a­bat­tage en date du 19 août 2016.

Valable six mois, l’ar­rêté concer­nait les com­munes de Château-Bernard, Chichilianne, Clelles, Gresse-en-Vercors, Lalley, Le Percy, Saint-Andéol, Saint-Guillaume et Saint-Maurice-en-Trièves. Motif de l’an­nu­la­tion ? L’arrêté a été pris sans que des tirs de défense préa­lable aient été effectués.

Trois associations ont obtenu l'annulation par le tribunal administratif de Grenoble d'un arrêté préfectoral de 2016 autorisant l'abattage de loups.Loup d'Europe. DR

Loup d’Europe. DR

« Il ne res­sort pas des pièces du dos­sier […] que les éle­vages dis­po­sant d’une auto­ri­sa­tion de pra­ti­quer des tirs de défense ont effec­ti­ve­ment réa­lisé de tels tirs avant que ne soit édicté l’arrêté atta­qué », écrit ainsi le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif dans sa déci­sion. Or, pour­suit-il, l’ar­rêté minis­té­riel du 30 juin 2015 fixe des cadres pré­cis : « Des mesures de pré­lè­ve­ment ne peuvent inter­ve­nir que dans le cas où, après la mise en œuvre de tirs de défense, les pré­da­tions du loup ont per­sisté. »

L’État ver­sera 1 200 euros aux asso­cia­tions requérantes

Trois asso­cia­tions avaient porté l’ar­rêté incri­miné devant la jus­tice : l’Association pour la pro­tec­tion des ani­maux sau­vages (Aspas), One voice et Ferus. Sur son site, l’Aspas rap­pelle d’ailleurs qu’en 2016 le juge des réfé­rés saisi en urgence avait refusé de sus­pendre ce qu’elle appelle un « per­mis de tuer ». Trois loups ont fina­le­ment été abat­tus, dont deux lou­ve­teaux, indiquent encore les défen­seurs de la faune sauvage.

Deux louveteaux abattus à Chichilianne en septembre 2016. DR

Deux lou­ve­teaux abat­tus à Chichilianne en sep­tembre 2016. DR

Outre l’an­nu­la­tion de l’ar­rêté, le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble condamne encore l’État à ver­ser la somme glo­bale de 1 200 euros aux trois asso­cia­tions requé­rantes. Des asso­cia­tions qui ne comptent pas en res­ter là : « L’Aspas, Ferus et One Voice deman­de­ront répa­ra­tion du pré­ju­dice éco­lo­gique subi », pré­viennent-elles. Tout en récla­mant la fin des tirs de loups, ainsi que la sup­pres­sion des indem­ni­sa­tions « ver­sées aux éle­veurs qui ne pro­tègent pas leurs bêtes ».

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Métropole de Grenoble accueille la dixième édition des Journées nationales Territoires et Biodéchets
La Métropole de Grenoble accueille la dixième édi­tion des Journées natio­nales Territoires et biodéchets

FLASH INFO - La Métropole de Grenoble accueille la dixième édition des Journées nationales Territoires et biodéchets, mardi 11 et mercredi 12 juin 2024. Organisé Lire plus

La Métropole de Grenoble signe le lancement du projet d'unité de méthanisation de Murianette
La Métropole de Grenoble signe le lan­ce­ment du pro­jet d’u­nité de métha­ni­sa­tion de Murianette

FLASH INFO - Christophe Ferrari, président de la Métropole de Grenoble, et Thomas Chauveau, représentant d'un groupement d'entreprises1Vinci Construction Grands Projets, Spie Batignolles Sud, HZI, Lire plus

De gauche à droite : Phiippe Dubois, président de la FNE Isère, Anne Auclair-Rabinovitch, présidente du tribunal judiciaire de Grenoble et Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net
Des stages de sen­si­bi­li­sa­tion assu­rés par France nature envi­ron­ne­ment impo­sés aux auteurs d’at­teintes à la nature

FOCUS - Dans le cadre des affaires d'atteintes à l'environnement, une convention de partenariat a été signée, mardi 4 juin 2024, entre l'association France nature Lire plus

Les associations d'aide aux étrangers dénoncent les nouvelles conditions d'accueil à la préfecture de l'Isère
Les asso­cia­tions d’aide aux étran­gers dénoncent les nou­velles condi­tions d’ac­cueil à la pré­fec­ture de l’Isère

FOCUS - Un collectif d'associations s'est adressé au préfet de l'Isère à travers une lettre ouverte pour dénoncer les nouvelles conditions d'accès dématérialisées aux services Lire plus

Les Nuits des forêts déploient une programmation culturelle autour de la "têtentairologie" les 7 et 8 juin à Clelles
Les Nuits des forêts à Clelles avec une pro­gram­ma­tion cultu­relle autour de la « têtentairologie »

ÉVÉNEMENT - Dans le cadre de la cinquième édition du festival national des Nuit des forêts, la Ville de Clelles accueille une programmation culturelle les Lire plus

La Ville de Grenoble présente ses "stratégies" pour l'environnement... sans éviter l'ironie de son opposition
Grenoble : les « stra­té­gies » de la Ville pour l’en­vi­ron­ne­ment sus­citent l’i­ro­nie de l’opposition

FOCUS - La Ville de Grenoble a présenté deux délibérations consacrées à ses stratégies en matière de végétalisation et de protection de la biodiversité lors Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !