Marylise Lebranchu, ministre PS à la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique de 2012 à 2014 DR

Élections métro­po­li­taines : passe d’armes à Grenoble sur le suf­frage uni­ver­sel direct

Élections métro­po­li­taines : passe d’armes à Grenoble sur le suf­frage uni­ver­sel direct

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Pour sa deuxième contro­verse sur le thème du suf­frage uni­ver­sel direct dans les métro­poles, le Conseil de déve­lop­pe­ment de Grenoble-Alpes Métropole a notam­ment reçu Marylise Lebranchu. Déplorant l’inertie du gou­ver­ne­ment LREM sur cette ques­tion dans les métro­poles, l’ancienne ministre PS à la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique se montre très inquiète pour la démo­cra­tie locale.

Deuxième controverse organisée par le C2D sur le suffrage universel direct aux élections dans les métropoles, en partenariat avec l'IEP Grenoble, avec Marylise Lebranchu © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Deuxième contro­verse orga­ni­sée par le C2D sur le suf­frage uni­ver­sel direct aux élec­tions dans les métro­poles, en par­te­na­riat avec l’IEP Grenoble, avec Marylise Lebranchu © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Y aura-t-il du suf­frage uni­ver­sel direct (Sud) demain dans les métro­poles ? La deuxième contro­verse sur ce thème se tenait ce jeudi 31 mai à l’i­ni­tia­tive du conseil de déve­lop­pe­ment (C2D) de Grenoble-Alpes Métropole, en par­te­na­riat avec Sciences poli­tiques Grenoble.

Devant une assem­blée de 120 par­ti­ci­pants, Marie-Christine Simiand, l’une des che­villes ouvrières de ces contro­verses, n’a pas boudé son plai­sir d’accueillir à la tri­bune Marylise Lebranchu, qui fut ministre à la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique de 2012 à 2014. Avaient éga­le­ment répondu à l’appel deux autres par­ti­sans du Sud dans les métro­poles : Olivier Landel, direc­teur géné­ral de France Urbaine, ainsi que Claudy Lebreton, ancien pré­sident de l’Assemblée des dépar­te­ments de France de 2004 à 2015.

« La démo­cra­tie locale est en panne et c’est là qu’il y a urgence de réformer »

L’ex-ministre Marylise Lebranchu a pu consta­ter de l’in­té­rieur les recu­lades de l’État sur le thème du suf­frage uni­ver­sel direct dans les métro­poles. Celle-ci connaît bien le ser­pent de mer pour avoir défendu en 2012 ce mode de scru­tin pour l’é­lec­tion des repré­sen­tants dans les éta­blis­se­ments publics de coopé­ra­tion inter­com­mu­nale (EPCI).

Marylise Lebranchu, ministre PS à la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique de 2012 à 2014 DR

Marylise Lebranchu, ministre PS à la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique de 2012 à 2014. DR

« Ce qui m’a pous­sée à tra­vailler sur ces ques­tions, c’est l’ab­sen­téisme aux élec­tions, y com­pris pour les élec­tions locales », explique l’ex-ministre.

Son pro­jet avait rapi­de­ment été cloué au pilori, le Sénat s’y étant opposé ainsi que les asso­cia­tions d’élus. Le gou­ver­ne­ment socia­liste avait alors décidé d’ins­tau­rer le mode de vote par flé­chage pour les élec­tions de 2014, dans les métro­poles. Ce mode élec­tif consiste, comme son nom l’indique, à flé­cher des conseillers métro­po­li­tains à l’occasion des élec­tions municipales.

« Ce serait une erreur de ne pas mon­ter une marche sup­plé­men­taire, et de ne pas se poser la ques­tion du lien entre les métro­poles et les citoyens […] a averti ce jeudi 31 mai, l’ex-ministre s’ex­pri­mant à la tri­bune. Il faut prendre en compte la démo­gra­phie des ter­ri­toires et la démo­cra­tie. »

Devant l’inaction du gou­ver­ne­ment LREM sur cette ques­tion, l’ancienne ministre n’y est pas allée par quatre che­mins : « Je suis franche : sup­pri­mer des dépu­tés [la réforme des ins­ti­tu­tions en cours, ndlr] c’est faire plai­sir à la popu­la­tion. Il n’y avait pas d’urgence à réfor­mer le Parlement. C’est la démo­cra­tie locale qui est en panne et c’est là qu’il y a urgence ».

Pour le parti LREM, la cam­pagne métro­po­li­taine a démarré

Présente dans la salle, Aline Blanc-Tailleur, membre du parti La République en marche, ex-conseillère délé­guée à l’é­va­lua­tion des poli­tiques publiques Ville de Grenoble et Communauté d’ag­glo­mé­ra­tion Grenoble-Alpes Métropole, a pris la parole.

Public lors de la deuxième controverse organisée par le C2D sur le suffrage universel direct aux élections dans les métropoles. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Public lors de la deuxième contro­verse orga­ni­sée par le C2D sur le suf­frage uni­ver­sel direct aux élec­tions dans les métro­poles. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

« Ça [la mise en place du scru­tin uni­ver­sel direct pour 2020, ndlr], va être com­pli­qué pour cette fois-ci, mais c’est aussi aux élus de jouer le jeu et à pro­po­ser un pro­jet métro­po­li­tain. C’est dans cette optique qu’on tra­vaille à La République en marche. Et on part de très loin. La plu­part des conseils muni­ci­paux, et même de grandes villes, n’abordent qua­si­ment jamais les déci­sions prises par la métro­pole… »

Et de tour­ner son regard en direc­tion de la Ville de Grenoble. Pour LREM, la cam­pagne des élec­tions métro­po­li­taines mais aussi des muni­ci­pales, semble en tout cas, avoir démarré.

SC

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Yannick Neuder, proche de Laurent Wauquiez aux mul­tiples man­dats, est le seul député LR de l’Isère

FOCUS – Déjà candidat (malheureux) en 2017, Yannick Neuder a remporté son duel face au RN Alexandre Moulin-Comte sur la septième circonscription de l'Isère au Lire plus

Burkini à Grenoble : Laurent Wauquiez sus­pend tou­jours les sub­ven­tions de la Région à la Ville, mal­gré la déci­sion du Conseil d’État

FIL INFO - Laurent Wauquiez a réagi à la décision du Conseil d'État qui a confirmé, ce mardi 21 juin 2022, la suspension de l'article Lire plus

L'observatoire isérois de la parité entre les femmes et les hommes se déclare "contre le burkini dans les piscines"
Burkini à Grenoble : les réac­tions pleuvent après la déci­sion du Conseil d’État confir­mant la sus­pen­sion par­tielle du nou­veau règle­ment des piscines

FOCUS - Le Conseil d'État a confirmé, ce mardi 21 juin 2022, la suspension de l'article 10 du nouveau règlement des piscines grenobloises autorisant le Lire plus

L'Association des femmes élues de l'Isère condamne les actions burkini de l'Alliance citoyenne à Grenoble
Grenoble : le Conseil d’État confirme la sus­pen­sion de l’au­to­ri­sa­tion du port du bur­kini dans les pis­cines et rejette l’ap­pel de la Ville

EN BREF - Une semaine après l'audience, le Conseil d'État a rendu sa décision ce mardi 21 juin 2022, confirmant la suspension de l'article 10 Lire plus

L'écologiste Cyrielle Chatelain (Nupes) a été élue, dimanche 19 juin 2022, députée de la 2e circonscription de l'Isère avec 52,13% des voix, contre 47,87% au député sortant Jean-Charles Colas-Roy (Ensemble). © Page Facebook de Cyrielle Chatelain (capture d'écran)
Cyrielle Chatelain (EELV/Nupes), un nou­veau visage qui per­met à la gauche de récu­pé­rer un bas­tion his­to­rique en Isère

FOCUS - Tombeuse ce dimanche 19 juin 2022 du député sortant Jean-Charles Colas-Roy (Ensemble), avec 52,13 % des voix, l'écologiste Cyrielle Chatelain (Nupes) est la Lire plus

Alexis Jolly, conseiller municipal du Rassemblement national à Échirolles. © Tim Buisson – Place Gre’net
Alexis Jolly, 31 ans, devient le pre­mier député Rassemblement natio­nal de l’Isère

FOCUS - Il est l'une des surprises du second tour des législatives en Isère: Alexis Jolly, délégué départemental du Rassemblement national 38, devient le premier Lire plus

Flash Info

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

|

22/06

17h25

|

|

22/06

12h17

|

|

22/06

11h24

|

|

22/06

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin