Périmètre trop restreint, contrôles impossibles… les difficiles premiers pas de la zone à circulation restreinte

sep article



FOCUS – La zone basses émissions de l’agglomération grenobloise sera en 2019 l’une des zones à circulation restreinte les plus larges de France. Mais circonscrite à la seule rive droite du Drac, sans que les interdictions de circulation des véhicules de livraison les plus polluants puissent s’appliquer à l’A480, sans moyens pour l’heure pour contrôler ces interdictions, le dispositif paraît bien limité.

 

 

Une livraison à Grenoble. © Léa Raymond - placegrenet.fr

Une livrai­son à Grenoble. © Léa Raymond – placegrenet.fr

Depuis un peu plus d’un an, Grenoble expé­ri­mente sa zone à cir­cu­la­tion res­treinte. Une zone dite aussi « basses émis­sions », cir­cons­crite au centre-ville élargi, où les véhi­cules de livrai­son consi­dé­rés comme les plus pol­luants, car­bu­rant au die­sel, sont ban­nis de la cir­cu­la­tion. Mais alors que le dis­po­si­tif pré­voit de s’é­lar­gir à neuf com­munes alen­tours dès 2019, ça se bous­cu­le­rait presque au por­tillon.

 

Rive gauche du Drac, d’autres cognent déjà à la porte. Et pour cause… Veurey, Sassenage, Fontaine, Seyssins, Seyssinet-Pariset et Noyarey, ras­sem­blées au sein du syn­di­cat inter­com­mu­nal de la rive gauche du Drac, n’ont mani­fes­te­ment pas été conviées à rejoindre le dis­po­si­tif. Et l’ont fait savoir en se fen­dant d’un cour­rier com­mun à l’a­dresse du pré­sident de la Métropole.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
3381 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Ping : DIÉSEL EN 2019 : POUR CIRCULER UN GYMKHANA ENTRE les RÉGLEMENTATIONS – Grenoble Le Changement !

  2. Par ailleurs rien dans la loi per­met d’in­ter­dire les véhi­cules die­sel !
    Ce que la loi per­met c’est de limi­ter leur cir­cu­la­tion (plage horaire) et d’in­ter­dire les plus pol­luants.
    On répète par ailleurs que cette obses­sion du Diesel est par­fai­te­ment absurde car les normes d’é­mis­sion Euro 6 2c sont les mêmes pour le die­sel et l’es­sence, exac­te­ment les mêmes et que les PM émise par les moteurs à essence étant plus fines que celles du die­sel, elles sont plus nocives pour la santé.

    Bref on est dans le grand n’im­porte quoi une fois de plus.

    sep article
  3. Comment, la zone à basse émis­sion serait-elle de l’en­fu­mage !
    Nous le disons depuis le début. Les ZCR fonc­tionnent en Europe du Nord parce que per­sonne ne vit en centre ville !
    Pas le cas en France…

    sep article