Rassemblement contre les fer­me­tures des bureaux de Poste, quar­tier Championnet à Grenoble le 21 avril

Rassemblement contre les fer­me­tures des bureaux de Poste, quar­tier Championnet à Grenoble le 21 avril

FIL INFO – Face aux fer­me­tures annon­cées des bureaux de Poste Championnet et Grand’Place, le col­lec­tif J’aime ma poste à Grenoble appelle à un ras­sem­ble­ment des usa­gers, com­mer­çants, per­son­nels et élus, le samedi 21 avril à 10 heures 30 devant le bureau de Poste du quar­tier Championnet.

Le col­lec­tif J’aime ma Poste à Grenoble n’a pas l’in­ten­tion de res­ter sans réagir face à l’an­nonce de fer­me­ture des bureaux de poste gre­no­blois Grand’Place et Championnet, res­pec­ti­ve­ment les 29 mai et 4 juin 2018. Les mili­tants appellent ainsi à un « ras­sem­ble­ment des usa­gers, des com­mer­çants, des élus et des per­son­nels » samedi 21 avril à 10 heures 30 devant la Poste Championnet.

Les bureaux Championnet et Grand’Place condamnés

« La messe est dite : La Poste se sou­cie du ser­vice public comme de sa pre­mière che­mise », juge le col­lec­tif dans un com­mu­ni­qué. Le cas du bureau de poste Championnet le choque d’au­tant plus que la Poste n’a, à ce jour, trouvé aucun com­merce pour assu­rer un point relais. Un « coup de force » à ses yeux. « Les usa­gers, notam­ment les per­sonnes âgées, (…) devront se dépla­cer à Chavant », décrit le collectif.

Distribution de tracts devant la Poste Championnet mercredi du collectif J'aime ma Poste à Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

Distribution de tracts devant la Poste Championnet mer­credi du col­lec­tif J’aime ma Poste à Grenoble © Florent Mathieu – Place Gre’net

Dans le cas de Grand’Place, le scep­ti­cisme est de mise face aux rai­sons de sécu­rité invo­quées pour fer­mer le bureau. Un « pré­texte », estiment les oppo­sants aux fer­me­tures, « péna­li­sant des cen­taines d’usagers venant notam­ment de Grenoble et d’Échirolles ». Quant au voca­bu­laire employé par la Poste, il hérisse le poil des mili­tants : « La Poste a mis une affiche disant que le bureau de Grand Place était “trans­féré” à Lionel-Terray. C’est faux ! Il ferme pure­ment et sim­ple­ment ».

Le gou­ver­ne­ment jugé « complice »

La stra­té­gie géné­rale de la Poste est, elle aussi, lar­ge­ment contes­tée. Dans son com­mu­ni­qué, le col­lec­tif J’aime ma Poste à Grenoble dénonce ainsi des emplois « pré­ca­ri­sés » et un métier de fac­teur devenu « dur et éprou­vant ». Quant au gou­ver­ne­ment, il est jugé « com­plice » de la situa­tion : « On voit bien en ce moment l’in­té­rêt qu’il porte aux ser­vices publics, à la SNCF, dans les hôpi­taux », écrit encore le collectif.

Le bureau de poste Championnet, à Grenoble. © Léa Raymond - placegrenet.fr

Le bureau de poste Championnet, à Grenoble. © Léa Raymond – pla​ce​gre​net​.fr

Autant de mes­sages qu’il entend faire pas­ser, une nou­velle fois, le samedi 21 avril, en comp­tant sur la pré­sence d’é­lus locaux, et notam­ment des pre­miers signa­taires de son appel contre la fer­me­ture. Parmi les­quels le séna­teur de l’Isère Guillaume Gontard, les maires de Saint-Martin-d’Hères et d’Échirolles David Queiros et Renzo Sulli, ou les conseillers muni­ci­paux de Grenoble Pascal Clouaire ou Maryvonne Boileau.

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tribune libre du collectif Stop Métrocâble: "Cette séquence du métrocâble n'a que trop duré. Il est urgent de la clore."
Tribune libre du col­lec­tif Stop Métrocâble : « Cette séquence du métro­câble n’a que trop duré. Il est urgent de la clore. »

TRIBUNE LIBRE - Alors que des "acteurs économiques grenoblois" ont publié une tribune dans Le Dauphiné libéré pour soutenir le projet de Métrocâble malgré l'avis Lire plus

Législatives 2024 : 6 900 à 8 500 per­sonnes ont défilé à Grenoble pour « la mani­fes­ta­tion uni­taire contre l’ex­trême droite »

REPORTAGE - Entre 6 900 et 8 500 personnes (selon la police ou les syndicats) ont défilé dans les rues de Grenoble, samedi 15 juin 2024, Lire plus

Viol en réunion d’une étu­diante à Bordeaux : le pro­cès aux assises des cinq ex-rug­by­men du FCG sera-t-il reporté ?

FOCUS - Cinq anciens joueurs du FCG doivent comparaître à partir de lundi 17 juin 2024 devant la cour d'assises de la Gironde, sept ans Lire plus

Été sur les quais, Été Oh ! Parc, la Ville de Grenoble déploie sa programmation d'animations estivales
Été sur les quais, Été Oh ! Parc, 14 juillet… Le retour des ani­ma­tions esti­vales à Grenoble

ÉVÉNEMENT - La Ville de Grenoble a préparé comme à l'accoutumé des animations estivales, qu'il s'agisse de l'Été sur les quais dès le samedi 15 Lire plus

Aux Bouffes pon­toises : le fes­ti­val gas­tro­no­mique de retour à Pont-de-Claix avec l’Allemagne en invité d’honneur

ÉVÈNEMENT - Pont-de-Claix accueille la deuxième édition du festival gastronomique international Aux Bouffes pontoises, samedi 15 juin 2024, de 16 heures à 22 h 30, sur Lire plus

Législatives 2024 : mani­fes­ta­tion uni­taire et inter­syn­di­cale « contre l’ex­trême droite » samedi 15 juin à Grenoble

EN BREF - À deux semaines du premier tour des législatives anticipées, des manifestations "contre l'extrême droite" sont prévues partout en France, samedi 15 juin Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !