Huit dessinateurs de bande dessinée livrent leur vision de Venise et de Casanova à travers une exposition à découvrir au couvent Sainte-Cécile de Grenoble.Kim Jung Gi - Venise

« Venise sur les pas de Casanova » se dévoile au Couvent Sainte-Cécile

« Venise sur les pas de Casanova » se dévoile au Couvent Sainte-Cécile

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Huit des­si­na­teurs de bande des­si­née se sont employés à livrer leur vision de Venise et de Casanova. Qu’elles soient bar­dées de cli­chés ou plus ori­gi­nales, ces visions-là valent sur­tout par leur confron­ta­tion et le dia­logue qu’elles engagent avec les peintres du XVIIIe siècle. Les options for­melles de cha­cun, la manière dont se révèlent fina­le­ment leurs tem­pé­ra­ments gra­phiques res­pec­tifs font le charme de l’exposition « Venise sur les pas de Casanova, de la pein­ture du XVIIIe siècle à la bande des­si­née » pro­po­sée au Couvent Sainte-Cécile à Grenoble, siège des édi­tions Glénat, du 22 mars au 16 juin 2018.

Venise vue par le dessinateur Griffo

Venise vue par le des­si­na­teur Griffo – DR

« Venise a des nuances uniques et une lumière remar­quable, mais il y a un vrai pro­blème : la ville a déjà été énor­mé­ment repré­sen­tée, et tout le monde, sans excep­tion, en a une image », déclare Miles Hyman.

L’illustrateur amé­ri­cain, dont on peut voir quelques-unes des aqua­relles jusqu’au 16 juin 2018 au Couvent Sainte-Cécile à Grenoble, ne déni­gre­rait-il pas un tan­ti­net l’exposition « Venise sur les pas de Casanova, De la pein­ture du XVIIIe siècle à la bande des­si­née » ? Et avec elle, le pro­jet qui la précède ?

Expliquons-nous. À l’initiative du fonds Glénat pour le patri­moine et la créa­tion, huit des­si­na­teurs contem­po­rains – François Avril, Griffo, Miles Hyman, Kim Jung Gi, Tanino Liberatore, Loustal, Milo Manara et Zep – ont été invi­tés à se rendre dans la cité des Doges pour pla­cer leur pas dans ceux de Casanova. Là était à peu près leur seule contrainte.

Et l’un des inté­rêts pre­miers de l’exposition qui pré­sente le résul­tat de leur tra­vail réside prin­ci­pa­le­ment dans la manière dont les artistes ont joué avec la liberté qu’on leur avait accor­dée et avec l’image, sou­vent fan­tas­mée, que nous avons en effet tous de la ville.

De la veduta à la bande dessinée

Autre inté­rêt de l’exposition : mettre en dia­logue les œuvres du XVIIIe rele­vant de la veduta avec les aqua­relles, encres de Chine et autres fusains réa­li­sés par les huit des­si­na­teurs de BD évo­qués plus haut.

Venise par Bernardo Bellotto, XVIIIe

Venise par Bernardo Bellotto, XVIIIe

La veduta – ou védu­tisme, en fran­çais – est un genre pic­tu­ral qui cher­chait à rendre compte du pay­sage ou de l’architecture le plus fidè­le­ment pos­sible. Dans ces condi­tions, une ville comme Venise, avec ses ruelles étroites, ses canaux et son archi­tec­ture remar­quable, est deve­nue un sujet pri­vi­lé­gié. Quelques pièces des repré­sen­tants vir­tuoses du genre sont au Couvent Sainte-Cécile, dont celles de Canaletto ou de Francesco Guardi.

« Toutes les œuvres de cette expo­si­tion, qu’elles soient du XVIIIe ou d’aujourd’hui, ont un point com­mun : le souci de repré­sen­ter au plus juste la pers­pec­tive », constate le des­si­na­teur belge Griffo. De fait, peu importe son style gra­phique, chaque des­si­na­teur s’est sou­mis à la fameuse règle, comme si la ville rêvée ne pou­vait souf­frir que ne soit pas res­pec­tée la perspective.

Déchirer ou non la carte postale ?

Palazzo Ducale. Fusain sur papier couleur, 70 x 115 cm. Tanino Liberatore (né en 1953 - Italie-France)

Palazzo Ducale. Fusain sur papier cou­leur, 70 x 115 cm. Tanino Liberatore (né en 1953 – Italie-France)

Si les repré­sen­ta­tions de Venise et, par­fois, de Casanova y évo­luant, demeurent toutes assez clas­si­que­ment figu­ra­tives dans leur forme – nor­mal au vu des des­si­na­teurs choi­sis –, sur le fond, cer­taines montrent quelques audaces.

Une option était de res­ter engoncé dans les cli­chés atta­chés autant à la ville qu’au liber­tin mythique. Certains illus­tra­teurs s’y sont aban­don­nés sans complexe.

D’autres ont pris le parti de déchi­rer la carte pos­tale. C’est le cas de Tanino Liberatore qui s’est employé à « sub­ver­tir l’idée d’une Venise idyl­lique » pour reprendre ses termes. Lui veut mon­trer, notam­ment à gros traits de fusain, une « ville vio­lente et noire, avec des intrigues et des crimes, où la mala­die a décimé la popu­la­tion. » Là où cer­tains illus­tra­teurs nous montrent une Venise conve­nue au sein de laquelle Casanova pour­suit des dames aux robes et aux décol­le­tés bouf­fants, le des­si­na­teur ita­lien n’hésite pas à mon­trer une Venise futu­riste englou­tie par les eaux.

Adèle Duminy

Infos pra­tiques

Couvent Sainte-Cécile, 37 rue Servan à Grenoble
Tél. 04 76 88 75 75

Ouvert au public du lundi au ven­dredi de 9 heures à 12 h 30 et de 13 h 30 à 19 heures (18 heures, hors périodes d’exposition)

Visite gui­dée par l’office de tou­risme de Grenoble chaque pre­mier ven­dredi du mois
Tél. 04 76 42 41 41

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

AD

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Yannick Leider expose 24 de ses tableaux au Centre de Gérontologie du CHU de Grenoble. © Sarah Krakovitch - Place Gre'net
Exposition haute en cou­leur de l’ar­tiste franco-polo­nais Yannick Leider au Centre de géron­to­lo­gie du Chuga

  EN BREF - Yannick Leider, peintre et céramiste de renom, expose actuellement vingt-quatre tableaux au Centre de gérontologie du CHU Grenoble Alpes, où il Lire plus

Edmond Baudoin à Grenoble en mars 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net
Edmond Baudoin, artiste en rési­dence à Grenoble, des­sine les Grenoblois : « Quand je fais un por­trait, je l’offre »

  TROIS QUESTIONS À... Edmond Baudoin, auteur et dessinateur de bandes dessinées en résidence à Grenoble. Depuis décembre, l'artiste va à la rencontre des Grenoblois Lire plus

Derrière la montagne, la face cachée du tableau au Couvent Sainte-Cécile ©Jean-Marc Blache pour le Fonds Glénat
« Derrière la mon­tagne, la face cachée du tableau », une expo­si­tion ori­gi­nale du Fonds Glénat

FOCUS - Pour le cinquantième anniversaire de la célèbre maison d'édition, le Fonds Glénat propose une exposition originale, « Derrière la montagne, la face cachée du tableau Lire plus

Elisabeth Lamour, peintre d'icônes. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net
Élisabeth Lamour, peintre d’i­cônes “en quête de beauté et de paix”

PORTFOLIO PHOTO - Peintre d'icônes depuis 1989, Élisabeth Lamour nous a ouvert les portes de son atelier, à Champ-sur-Drac, afin de partager sa passion pour Lire plus

Bourses jeunes talents de la Fondation Glénat : les dépôts de pro­jets se concluent en février 2017

« À vos plumes et couleurs ! » La Fondation Glénat rappelle aux artistes en herbe qu'ils ont jusqu'au 15 février 2017 pour déposer leur candidature afin de Lire plus

Le Sommet des dieux (tome 1) Jirô Taniguchi Éditions Kana, 2000 Illustration originale de couverture Le sommet des dieux © Jirô Taniguchi 2000 / BCF - Tokyo
Montagne dans la BD : la nou­velle expo du musée de l’ancien Évêché ne manque pas de relief

FOCUS – Comme leurs homologues nationaux, les musées grenoblois se mettent à la page en s’inclinant devant le 9e art. Le musée de la résistance Lire plus

Flash Info

|

27/06

15h07

|

|

27/06

11h44

|

|

27/06

11h06

|

|

27/06

10h59

|

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin