Les restrictions de circulation se durcissent dans l'agglomération. Premiers concernés, les véhicules de livraison. Mais Grenoble pousse à la roue.

Grenoble pousse le die­sel sur une voie de garage et res­treint ses accès… mais l’État freine encore

Grenoble pousse le die­sel sur une voie de garage et res­treint ses accès… mais l’État freine encore

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE - Depuis 2017, Grenoble interdit l'accès à son centre aux véhicules de livraison de marchandises les plus polluants. En 2019, ce périmètre sera étendu à neuf communes, à plus de véhicules aussi, faisant de Grenoble la zone à circulation restreinte la plus large de France. Objectif : bouter le diesel et les véhicules les plus âgés hors des murs d'ici 2030. Le dispositif est ambitieux mais pas encore complètement partagé. Et en matière de lisibilité, difficile de ne pas se perdre en chemin...

 

⇒ 1916 mots (11-15 min)

 

Une personne tient une nouvelle pastille Crit'air catégorie 4 devant un véhicule diesel polluant. © Montage : Paul Turenne - placegrenet.fr

© Montage : Paul Turenne - placegrenet.fr

Grenoble met le pied sur l'accélérateur. Après avoir renforcé son dispositif de restrictions de circulation lors des pics de pollution à l'aide des vignettes Crit'air en l'étendant à tout le département, la capitale du Dauphiné continue de s'attaquer aux véhicules les plus polluants.

 

Objectif : bouter le diesel hors de la cuvette à l'horizon 2030. Premiers à mettre en pratique cette politique ? Les livreurs. Depuis janvier 2017, Grenoble a en effet mis en place une zone à circulation restreinte (ZCR) sur le centre-ville élargi. L'idée n'est pas nouvelle, la concertation remonte même à 2011.

 

Avec Paris, la capitale du Dauphiné a été la première à réglementer l'accès de son centre pour l'interdire aux poids lourds et véhicules utilitaires les plus polluants chargés d'acheminer leurs marchandises à bon port. Et ce pic de pollution ou pas.

 

 

Grenoble, future plus large zone basses émissions marchandises de France

 

Les plus âgés carburant au diesel ont été les premiers bannis. Depuis un an, les véhicules non classés, c'est-à-dire sans vignette, ne peuvent en théorie plus passer, et sont priés de laisser leurs marchandises dans l'un des deux centres de distribution urbaine prévus à cet effet. Ils ne sont pas nombreux, à peine 2 % du parc.

 

C'est peu, de l'ordre du symbolique même, mais le dispositif est enclenché. Dès 2019, il va être étendu. Le périmètre interdit à la circulation ne comprendra plus uniquement le centre élargi de Grenoble mais englobera neuf communes sans compter le domaine universitaire.

 

Sur Échirolles, Eybens, Grenoble, La Tronche, Poisat, Le Pont-de-Claix, Saint-Égrève, Saint-Martin-d'Hères et Saint-Martin-le-Vinoux, les véhicules considérés comme les plus polluants seront progressivement écartés de la circulation.

 

La zone à circulation restreinte élargie son périmètre à neuf communes plus le domaine universitaire dès 2019 et interdit son accès aux véhicules de livraison les plus polluants.

La zone à circulation restreinte élargit son périmètre à neuf communes plus le domaine universitaire dès 2019 et interdit son accès aux véhicules de livraison les plus polluants.

 

En 2019, l'interdiction concernera les véhicules dotés de la pastille Crit'air 5 *. Soit 6 % du parc.  En 2020, ce sera au tour des Crit'air 4. 16 % du parc. En 2022, les Crit'air 3 se rajouteront à la liste, englobant à la fois les diesels mais aussi les plus âgés des véhicules essence. On arrive à 40 % de la flotte de véhicules de livraison.

 

En 2025, les diesels seront tous bannis, ne laissant sur les routes que les essence – et encore les plus récents – les véhicules gaz, hybrides, électriques et hydrogène.

 

 

Un système progressif pour permettre aux entreprises d'investir et de s'adapter

 

« L'objectif d'ici 2030 est de libérer le territoire du diesel y compris les véhicules des particuliers, rajoute Yann Mongaburu, le président du syndicat mixte des transports en commune de l'agglomération grenobloise. La première étape, ce sont les poids lourds et les véhicules utilitaires. C'est un élément d'amorçage, un premier pas qui en appellera d'autres ».

 

Grenoble restreint un peu plus ses accès aux véhicules de livraison diesel les plus polluants, en élargissant son périmètre à huit communes. Une livraison à Grenoble. © Léa Raymond - placegrenet.fr

Livraison à Grenoble. © Léa Raymond - placegrenet.fr

Le système se veut progressif pour permettre aux entreprises d'investir et de s'adapter. C'était un préalable pour les représentants du monde économique, et notamment la chambre de commerce et d'industrie et la chambre des métiers présents autour de la table. Avec la mise en place d'un dispositif d'aides local cumulable aux aides nationales*.

 

« Réduire la part du diesel, on n'y coupera pas. Mais c'est en élargissant le périmètre de la zone interdite que l'on fera diminuer la pollution », souligne Jean-Paul Bassaler, qui a suivi le dossier à la CCI de Grenoble.

 

Pour l'heure, le périmètre se heurte à la frontière que trace le Drac. Rive gauche, pas une commune n'a pour l'heure adhéré au dispositif. A Sassenage, le maire se dit pourtant intéressé. « Mais on n'a pas été consulté », répond Christian Coigné. A Fontaine, le sujet n'a été abordé ni en conseil municipal ni en commission**.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 63 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les restrictions de circulation se durcissent dans l'agglomération. Premiers concernés, les véhicules de livraison. Mais Grenoble pousse à la roue.
L’agglomération gre­no­bloise veut accé­lé­rer les res­tric­tions de cir­cu­la­tion mais zappe une par­tie du territoire

FOCUS - Au 1er janvier 2019, la circulation sera interdite aux véhicules de livraison les plus polluants sur dix communes de l'agglomération autour de Grenoble Lire plus

Les deux élus de Grenoble et le président du syndicat mixte des transports en commun réclament plus de moyens financiers et réglementaires.
Pollution de l’air : le maire de Grenoble et le pré­sident de la Métropole appellent à un « sur­saut de l’État »

FIL INFO - Alors que la Commission européenne vient d'annoncer sa décision de déferrer la France devant la Cour de justice de l'Union européenne, du Lire plus

Les restrictions de circulation se durcissent dans l'agglomération. Premiers concernés, les véhicules de livraison. Mais Grenoble pousse à la roue.
Périmètre trop res­treint, contrôles impos­sibles… les dif­fi­ciles pre­miers pas de la zone à cir­cu­la­tion restreinte

FOCUS - La zone basses émissions de l'agglomération grenobloise sera en 2019 l'une des zones à circulation restreinte les plus larges de France. Mais circonscrite Lire plus

Le public a un mois pour donner son avis sur l'élargissement de la zone à circulation restreinte autour de Grenoble. Visés : les véhicules de livraison.
Coup de pouce de la Métro aux véhi­cules de livrai­son moins pol­luants… de son territoire

Pour bouter le diesel hors du centre-ville de Grenoble, la Métro a mis en place début 2017 une zone à circulation restreinte interdisant la circulation Lire plus

En plus de l'allongement de la durée des concessions, les sociétés autoroutières ont obtenu une hausse des tarifs. Et non le gel...
La pas­tille Crit’air (enfin) offi­ciel­le­ment obli­ga­toire le 1er juillet

La pastille Crit'air sera obligatoire à compter du 1er juillet. Cette vignette catégorise les véhicules du moins au plus polluant en fonction de leur motorisation mais Lire plus

Le public a un mois pour donner son avis sur l'élargissement de la zone à circulation restreinte autour de Grenoble. Visés : les véhicules de livraison.
Le centre-ville élargi de Grenoble inter­dit aux véhi­cules de livrai­sons les plus polluants

Annoncée depuis le mois de juin, la nouvelle réglementation à destination des véhicules de livraisons de marchandises les plus polluants est opérationnelle depuis le 1er Lire plus

Flash Info

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

|

22/06

17h25

|

|

22/06

12h17

|

|

22/06

11h24

|

|

22/06

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin