Fermeture partielle de la gare de Lus-la-Croix-Haute : des usagers s’invitent chez SNCF Réseau

Fermeture partielle de la gare de Lus-la-Croix-Haute : des usagers s’invitent chez SNCF Réseau

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Le Collectif de l’étoile ferroviaire de Veynes s’est invité dans les locaux de SNCF Réseau de Chambéry, ce jeudi 1er mars. Les militants entendaient faire entendre leur colère après l’annonce d’une fermeture partielle du croisement en gare de Lus-la-Croix-Haute, prévue pour le 10 mars. 

 

 

« Nous, ce qu’on vou­drait vrai­ment savoir, c’est pour­quoi vous tenez tant à fer­mer Lus. » Telle est la ques­tion que les membres du Collectif de l’é­toile fer­ro­viaire de Veynes sont allés poser direc­te­ment à la direc­tion de la cir­cu­la­tion de la SNCF, ce jeudi 1er mars à Chambéry. Motif de leur colère : la fer­me­ture par­tielle du croi­se­ment en gare de Lus-la-Croix-Haute, annon­cée pour le samedi 10 mars.

 

Après l'annonce d'une fermeture partielle de la gare de Lus-la-Croix-Haute, le Collectif de l'étoile ferroviaire de Veynes investit la SNCF Réseau.Le Collectif de l'étoile ferroviaire de Veynes dans les locaux de SNCF Réseau jeudi 1er mars à Chambéry. © Seau

Le Collectif de l’é­toile fer­ro­viaire de Veynes dans les locaux de SNCF Réseau, jeudi 1er mars à Chambéry. © Seau

 

Faute de pou­voir obte­nir un ren­dez-vous avec le direc­teur ter­ri­to­rial de SNCF Réseau, le col­lec­tif s’est donc invité, ban­de­role à l’ap­pui, dans les locaux cham­bé­riens de la société pour faire pas­ser son mes­sage. Un mes­sage teinté d’i­ro­nie, face notam­ment aux déné­ga­tions de la SNCF qui affir­mait, écrit le Collectif, qu’au­cune déci­sion n’é­tait prise… jus­qu’à ce qu’elle soit fina­le­ment ren­due publique, au grand dam des usagers.

 

 

6 000 voyageurs par an utilisent la gare

 

« Sans que per­sonne n’en ait été informé au préa­lable, on apprend que le hall de la gare de Lus sera fermé jusqu’à nou­vel ordre lorsque l’agent ne sera pas pré­sent, soit le plus clair du temps », écrivent les « usa­gères et usa­gers pas encore usa­gés ». Une déci­sion qui passe mal, alors que les ten­sions per­durent autour de la ligne Grenoble-Gap, et par­ti­cu­liè­re­ment son tron­çon menacé Clelles-Lus-la-Croix-haute.

 

« Pour rap­pel, c’est au bas mot, plus de 6 000 voya­geurs qui uti­lisent cette petite gare située à 1 000 mètres d’altitude, tous les ans », a expli­qué le Collectif. Qui pré­cise encore, pho­to­gra­phies de trains bon­dés à l’ap­pui, que la ligne Grenoble-Gap trans­porte 1 000 voya­geurs par jour. Pour ceux qui uti­lisent la gare de Lus, une fer­me­ture signi­fie­rait ainsi « attendre des trains en retard sans aucune infor­ma­tion […] dans une congère, sur le quai de la gare avec un gros vent du Nord ».

 

 

La SNCF invoque de son côté une « ges­tion rigou­reuse », mais l’ar­gu­ment est lar­ge­ment contesté. « Les che­mi­nots nous disent qu’en fait, avec les coûts de per­son­nels déta­chés, de réou­ver­ture et toute l’organisation com­pli­quée que va impli­quer l’ouverture par­tielle du croi­se­ment, vous n’allez rien gagner du tout », écrivent-ils. Tout en s’a­mu­sant du fait que la direc­tion ne semble guère appré­cier ce dia­logue entre che­mi­nots et voyageurs…

 

FM

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Suppression du passage à niveau de Brignoud : le Département lance une consultation publique

  FIL INFO — Du 4 au 29 novembre 2019, le Conseil départemental de l'Isère et SNCF Réseau organisent une consultation publique autour de l'aménagement Lire plus

Trains régionaux : mésentente cordiale entre Région et SNCF selon la Chambre régionale des comptes

  FOCUS - La Chambre régionale des comptes a rendu public son rapport sur les transports express régionaux en Auvergne-Rhône-Alpes. Un texte de 80 pages Lire plus

Des usagers des TER Auvergne-Rhône-Alpes dénoncent une « désorganisation » de la SNCF et demandent un remboursement à 100 % des abonnements.
La SNCF renouvelle les voies entre Lyon et La-Tour-du-Pin, avec un impact limité sur le trafic

FIL INFO – La SNCF Réseau procède au renouvellement de 13 kilomètres de voie entre Lyon et La-Tour-du-Pin. Un chantier de 25 millions d'euros programmé jusqu'au 12 octobre Lire plus

Des usagers accusent la SNCF de profiter de la grève pour fermer la ligne Grenoble-Gap

FIL INFO – Le Collectif de l'Étoile ferroviaire de Veynes accuse la SNCF d'utiliser la grève perlée qui touche son réseau pour orchestrer la fermeture Lire plus

Des usagers des TER Auvergne-Rhône-Alpes dénoncent une « désorganisation » de la SNCF et demandent un remboursement à 100 % des abonnements.
Colère des usagers de la ligne Clelles-Grenoble face au remplacement de trains par des cars

FIL INFO - Le collectif d'usagers de la ligne de train Clelles-Grenoble Lezabonnésdutrain demande à la Région et à la SNCF le remboursement de leur Lire plus

Des usagers des TER Auvergne-Rhône-Alpes dénoncent une « désorganisation » de la SNCF et demandent un remboursement à 100 % des abonnements.
Le Collectif de l’étoile ferroviaire de Veynes plaide pour le renouveau de la ligne Grenoble-Gap

Une ligne Grenoble-Gap de plus en plus délaissée, et sur laquelle SNCF Réseau comme le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes rechignent à réaliser les investissements nécessaires : tel Lire plus

Flash Info

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

|

26/11

11h47

|

|

25/11

18h43

|

|

25/11

12h10

|

|

25/11

10h26

|

|

25/11

8h00

|

|

25/11

1h23

|

|

23/11

19h30

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin