Fermeture par­tielle de la gare de Lus-la-Croix-Haute : des usa­gers s’in­vitent chez SNCF Réseau

Fermeture par­tielle de la gare de Lus-la-Croix-Haute : des usa­gers s’in­vitent chez SNCF Réseau

FIL INFO – Le Collectif de l’é­toile fer­ro­viaire de Veynes s’est invité dans les locaux de SNCF Réseau de Chambéry, ce jeudi 1er mars. Les mili­tants enten­daient faire entendre leur colère après l’an­nonce d’une fer­me­ture par­tielle du croi­se­ment en gare de Lus-la-Croix-Haute, pré­vue pour le 10 mars. 

« Nous, ce qu’on vou­drait vrai­ment savoir, c’est pour­quoi vous tenez tant à fer­mer Lus. » Telle est la ques­tion que les membres du Collectif de l’é­toile fer­ro­viaire de Veynes sont allés poser direc­te­ment à la direc­tion de la cir­cu­la­tion de la SNCF, ce jeudi 1er mars à Chambéry. Motif de leur colère : la fer­me­ture par­tielle du croi­se­ment en gare de Lus-la-Croix-Haute, annon­cée pour le samedi 10 mars.

Après l'annonce d'une fermeture partielle de la gare de Lus-la-Croix-Haute, le Collectif de l'étoile ferroviaire de Veynes investit la SNCF Réseau.Le Collectif de l'étoile ferroviaire de Veynes dans les locaux de SNCF Réseau jeudi 1er mars à Chambéry. © Seau

Le Collectif de l’é­toile fer­ro­viaire de Veynes dans les locaux de SNCF Réseau, jeudi 1er mars à Chambéry. © Seau

Faute de pou­voir obte­nir un ren­dez-vous avec le direc­teur ter­ri­to­rial de SNCF Réseau, le col­lec­tif s’est donc invité, ban­de­role à l’ap­pui, dans les locaux cham­bé­riens de la société pour faire pas­ser son mes­sage. Un mes­sage teinté d’i­ro­nie, face notam­ment aux déné­ga­tions de la SNCF qui affir­mait, écrit le Collectif, qu’au­cune déci­sion n’é­tait prise… jus­qu’à ce qu’elle soit fina­le­ment ren­due publique, au grand dam des usagers.

6 000 voya­geurs par an uti­lisent la gare

« Sans que per­sonne n’en ait été informé au préa­lable, on apprend que le hall de la gare de Lus sera fermé jusqu’à nou­vel ordre lorsque l’agent ne sera pas pré­sent, soit le plus clair du temps », écrivent les « usa­gères et usa­gers pas encore usa­gés ». Une déci­sion qui passe mal, alors que les ten­sions per­durent autour de la ligne Grenoble-Gap, et par­ti­cu­liè­re­ment son tron­çon menacé Clelles-Lus-la-Croix-haute.

« Pour rap­pel, c’est au bas mot, plus de 6 000 voya­geurs qui uti­lisent cette petite gare située à 1 000 mètres d’altitude, tous les ans », a expli­qué le Collectif. Qui pré­cise encore, pho­to­gra­phies de trains bon­dés à l’ap­pui, que la ligne Grenoble-Gap trans­porte 1 000 voya­geurs par jour. Pour ceux qui uti­lisent la gare de Lus, une fer­me­ture signi­fie­rait ainsi « attendre des trains en retard sans aucune infor­ma­tion […] dans une congère, sur le quai de la gare avec un gros vent du Nord ».

La SNCF invoque de son côté une « ges­tion rigou­reuse », mais l’ar­gu­ment est lar­ge­ment contesté. « Les che­mi­nots nous disent qu’en fait, avec les coûts de per­son­nels déta­chés, de réou­ver­ture et toute l’organisation com­pli­quée que va impli­quer l’ouverture par­tielle du croi­se­ment, vous n’allez rien gagner du tout », écrivent-ils. Tout en s’a­mu­sant du fait que la direc­tion ne semble guère appré­cier ce dia­logue entre che­mi­nots et voyageurs…

FM

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Usine_STMicroelectronics_Crolles. © Artechnic
STMicroelectronics : une nou­velle enquête publique en pré­vi­sion pour le pro­jet d’ex­ten­sion de l’u­sine de Crolles

FOCUS - Rebondissement pour le projet d'agrandissement de l'usine STMicroelectronics de Crolles. L'industriel a répondu aux conclusions de la Commission nationale du débat public (CNDP) Lire plus

Réserve natu­relle des Hauts de Chartreuse : un iti­né­raire de ran­don­née auto­risé sur les terres pri­vées du marquis

FOCUS - Après un an de conflit opposant les randonneurs au marquis Bruno de Quinsonas-Oudinot, propriétaire d'une partie de la Réserve naturelle des Hauts de Lire plus

Auvergne-Rhône-Alpes : élu député, Laurent Wauquiez quitte la Région en lais­sant « ses cas­se­roles », selon l’opposition

FOCUS - Élu député de Haute-Loire le 7 juillet 2024, Laurent Wauquiez devrait quitter la présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes durant l'été, en vertu du Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : ras­sem­ble­ment contre la trans­pho­bie en hom­mage à Géraldine et Angélina, deux femmes trans assassinées

FLASH INFO - Les associations Déviations et Organisation de solidarité trans’ Grenoble ont organisé, mardi 16 juillet 2024, un rassemblement en mémoire de Géraldine et Lire plus

La stratégie de la Métropole envers les commerçants et l'attractivité commerciale en débat au conseil métropolitain
Attractivité com­mer­ciale : vifs débats autour de la stra­té­gie de la Métropole de Grenoble

FOCUS - Le conseil métropolitain de Grenoble a adopté, le 5 juillet 2024, une délibération-cadre sur la "stratégie d'intervention pour relever les défis d'une attractivité Lire plus

Les adjoints Gilles Namur et Margot Belair, Bertrand Raynaud (Alp’Études), Quentin De Neeff ( directeur de projet en mission d’aménagement des espaces publics), Frédéric Cacciali (pour la Sages) et Nathalie Durand (direction de l’urbanisme et de l’aménagement). © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : de nou­veaux espaces publics quar­tier Flaubert pour le trans­for­mer et l’a­dap­ter au chan­ge­ment climatique

FOCUS - À l'occasion d'une visite guidée organisée sur site, la Ville de Grenoble a présenté, le 10 juillet 2024, ce que va devenir le Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !