Marchés, terrasses, propreté, sécurité… « Grenoble nous rassemble » avance ses pions

sep article



FOCUS – Fondé il y a près d’un an à l’initiative de Matthieu Chamussy, le cercle de réflexion « Grenoble nous rassemble » vient de présenter ses propositions sur la vie quotidienne et les espaces publics, sept mois après avoir dévoilé celles sur la démocratie locale et les déplacements. Ce « rassemblement des modérés » entend ainsi instiller « du positif » et enrichir le débat public.

 

 

De gauche à droite : Sylvie Borne-Drulhon, Christian Bec, Matthieu Chamussy et Marie-Claire Nepi. © Joël Kermabon - Place Gre'net

De gauche à droite : Sylvie Borne-Drulhon, Christian Bec, Matthieu Chamussy et Marie-Claire Nepi. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Lancé publi­que­ment au mois de février 2017 par Matthieu Chamussy, conseiller muni­ci­pal d’op­po­si­tion, le cercle de réflexion « Grenoble nous ras­semble » pour­suit son bon­homme de che­min.

 

Son objec­tif ? Défricher le ter­rain des idées et enri­chir le débat public local. Avec, à la base, un constat sans appel : « Grenoble mérite mieux que le débat public que l’on peut obser­ver. »

 

Entre temps, ce « ras­sem­ble­ment de modé­rés », ainsi qu’il se défi­nit, n’a pas chômé, orga­ni­sant tout au long de l’an­née 2017 des ate­liers thé­ma­tiques et des séances plé­nières pour res­ti­tuer le fruit de ses cogi­ta­tions.

 

En juillet 2017, Grenoble nous ras­semble avait ainsi pré­senté les cinq pistes rete­nues sur les ques­tions des dépla­ce­ments et de la démo­cra­tie locale. Après avoir lancé une deuxième vague d’a­te­liers sur la vie quo­ti­dienne des Grenoblois et la ques­tion des espaces publics, le col­lec­tif a pré­senté son diag­nos­tic et ses pro­po­si­tions dans ces domaines, le 17 février der­nier.

 

 

« Il y a de bonnes idées à prendre partout »

 

« Les dif­fi­cul­tés que tra­verse la Ville de Grenoble sont suf­fi­sam­ment com­plexes pour ne pas se réduire à la cari­ca­ture qui vou­drait que les uns ont rai­son sur tout, les autres tort sur tout. Il y a des bonnes idées à prendre par­tout, pour peu qu’elles soient frap­pées au coin du bon sens », estime Matthieu Chamussy. Ce cercle entend ainsi démon­trer que des femmes et des hommes de tous hori­zons « se pré­oc­cupent plus de savoir où ils vont que d’où ils viennent ».

 

Matthieu Chamussy et Marie-Claire Nepi. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Matthieu Chamussy et Marie-Claire Nepi. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Preuve du large spectre poli­tique de ce ras­sem­ble­ment, la diver­sité des per­son­na­li­tés aux cotés de Matthieu Chamussy lors de la pré­sen­ta­tion.

 

Sylvie Borne-Drulhon (PS) et Marie-Claire Nepi (Modem), toutes deux adjointes de sec­teur sous le man­dat de Michel Destot, y côtoient Guy Waltisperger, ex-pré­sident du Comité de liai­son des unions de quar­tier (Cluq). Ou encore Christian Bec, un mili­tant Les Républicains sou­vent vu aux côtés d’Alain Carignon lors de ses dif­fé­rentes cam­pagnes.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
3529 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Bonjour,

    M BENYOUB sait au moins de quoi il parle.…
    Et que pen­sez-vous de ce clien­té­lisme des­truc­teur ?

    Bonne jour­née.

    Frédéric

    sep article
  2. À Abdel Kader benyoud
    “Wauqiez sort de ce corps”

    sep article
  3. Bonjour
    Le ridi­cule ne tue pas ?
    Mrs Nepi,Mr Chamussy .….
    La pre­mière fut res­pon­sable de sec­teur .…..ou plu­tôt l’ir­res­pon­sable du quar­tier Mistral…Un bilan plus que catas­tro­phique.
    Avec tout ce bilan vous osez nous dire que vous avez des solutions.….PITOYABLE
    ALLONS-QUARTIERS
    BENYOUB.A

    sep article