Marie-Noëlle Battistel inter­pelle le gou­ver­ne­ment sur l’ouverture à la concur­rence des ouvrages hydroélectriques

Marie-Noëlle Battistel inter­pelle le gou­ver­ne­ment sur l’ouverture à la concur­rence des ouvrages hydroélectriques

FIL INFO – La dépu­tée de l’Isère Marie-Noëlle Battistel a inter­pellé, ce mardi 20 février dans le cadre des ques­tions au gou­ver­ne­ment, Nicolas Hulot, le ministre de la Transition éco­lo­gique et soli­daire sur l’ou­ver­ture à la concur­rence des conces­sions hydro­élec­triques. L’enjeu pour elle ? Tout faire pour empê­cher libé­ra­li­sa­tion annon­cée, ce que per­met la loi de tran­si­tion énergétique.

Marie-Noëlle Battistel lors de la question au Gouvernement à l'Assemblée nationale - DR

Marie-Noëlle Battistel lors de la ques­tion au Gouvernement à l’Assemblée natio­nale – DR

C’est au cours de la séance de ques­tions au gou­ver­ne­ment de ce mardi 20 février que Marie-Noëlle Battistel, dépu­tée PS de la 4e cir­cons­crip­tion de l’Isère et vice-pré­si­dente de la Commission des affaires éco­no­miques, a inter­pellé Nicolas Hulot, le ministre de la Transition éco­lo­gique, sur l’ouverture à la concur­rence des conces­sions hydroélectriques.

Un domaine que l’é­lue connaît bien puisque qu’elle est l’au­teur d’un rap­port par­le­men­taire concer­nant la tran­si­tion éner­gé­tique. La dépu­tée PS ne baisse pas les bras et revient ainsi à la charge sur la volonté de l’État de résis­ter à la Commission euro­péenne pour dire non à la mise en concur­rence des ouvrages hydroélectriques.

« Vous pre­nez la res­pon­sa­bi­lité uni­la­té­rale de bais­ser la garde »

Au cours de cette inter­pel­la­tion du gou­ver­ne­ment, Marie-Noëlle Battistel a rap­pelé au ministre l’im­por­tance de l’hy­dro­élec­tri­cité – une éner­gie propre, renou­ve­lable et sto­ckable – dans la réus­site de la tran­si­tion éner­gé­tique [Une tran­si­tion éner­gé­tique] sur laquelle notre pays doit res­ter à la pointe », insiste-t-elle. Avant de repro­cher à Nicolas Hulot les pro­po­si­tions d’ou­ver­ture à la concur­rence des ouvrages hydro­élec­triques fran­çais qu’il a évo­quées, la semaine pas­sée, devant la Commission des affaires économiques

Le 23 octobre 2017, dans l'émission CàVous, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire répond par écran interposé, à Benoît Hamon l'interpellant le 20 octobre, sur l'inaction du Ministre Le 23 octobre 2017, dans l'émission CàVous, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire répond à Benoît Hamon l'interpellant quelques jours plus tôt sur l'inaction du Ministre face au plan social qui s'abat sur General Electric Hydro à Grenoble.

Le 23 octobre 2017, dans l’é­mis­sion C à Vous, Nicolas Hulot, ministre de la Transition éco­lo­gique et solidaire

« Vous avez affirmé la néces­sité de sor­tir du sta­tut quo et de pour­suivre les dis­cus­sions avec la Commission euro­péenne afin de mettre la France en confor­mité avec le droit euro­péen, tout en veillant à ce que la mise en concur­rence n’entraîne ni dégra­da­tion sociale ni ter­ri­to­riale », lui rafrai­chît-t-elle la mémoire.

Une prise de posi­tion lourde de consé­quences, estime la dépu­tée de l’Isère. « Vous pre­nez donc la res­pon­sa­bi­lité uni­la­té­rale de bais­ser la garde, de ces­ser le com­bat engagé ces der­nières années pour la pré­ser­va­tion de cet outil stra­té­gique, de fra­gi­li­ser une filière qui a fait la preuve de son effi­ca­cité éner­gé­tique, éco­no­mique et envi­ron­ne­men­tale », en déduit Marie-Noëlle Battistel.

Les ouvrages hydro­élec­triques « ne sont pas des biens comme les autres »

Pour la dépu­tée, la pilule n’est mani­fes­te­ment pas pas­sée. L’élue l’af­firme, ces outils sont une des garan­ties de l’indépendance éner­gé­tique fran­çaise, tout autant que des outils de l’aménagement du ter­ri­toire, de la ges­tion de la res­source en eau et de ses usages.

Marie-Noëlle Battistel estime de sur­croît qu’ils sont au cœur d’enjeux de sécu­rité très forts. « Nous croyons que les ouvrages ne sont pas des biens comme les autres. Nous croyons qu’ils relèvent du ser­vice public et ne qu’ils ne doivent pas être sou­mis aux règles de la concur­rence », mar­tèle-t-elle.

Le nouveau barrage de Livet. © Laurent Genin

Le nou­veau bar­rage de Livet. © Laurent Genin

Marie-Noëlle Battistel en est convain­cue, des solu­tions juri­diques existent dans la loi de tran­si­tion éner­gé­tiques pour évi­ter cette mise en concur­rence « tout aussi dog­ma­tique que ris­quée ». Pour autant, l’é­lue tem­père. « Certes, cela n’est ni simple, ni évident ; cela exige une vision poli­tique et le cou­rage de la défendre. D’autres pays l’ont fait. Pourquoi pas la France ? », questionne-t-elle.

La réponse de Nicolas Hulot jugée « préoccupante »

L’occasion pour la dépu­tée de tacler la poli­tique d’Emmanuel Macron. « En rédui­sant par­tout l’intervention publique, vous déve­lop­pez un modèle libé­ral qui aura des consé­quences pour le ser­vice public, pour ses agents, pour le pou­voir d’achat des consom­ma­teurs et pour nos ter­ri­toires », lance Marie-Noëlle Battistel.

Elections législatives. Soirée électorale à la Préfecture de l'Isère. 11 juin 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Marie-Noëlle Battistel, élec­tions légis­la­tives, pré­fec­ture de l’Isère. 11 juin 2017. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Avant d’in­ter­ro­ger : « Monsieur le ministre, êtes-vous prêt à por­ter cette parole forte et à défendre notre patri­moine natio­nal ? »

La réponse de Nicolas Hulot à cette ques­tion laisse, selon elle, appa­raître « une volonté forte du gou­ver­ne­ment d’accéder aux demandes de libé­ra­li­sa­tion de l’Europe ». Une réponse que Marie-Noëlle Battistel juge « pré­oc­cu­pante ».

C’est pour­quoi « [elle s’en­ga­gera] for­te­ment dans les semaines à venir aux côtés des acteurs de l’énergie et des élus locaux pour que la libé­ra­li­sa­tion annon­cée ne soit pas enga­gée, comme le per­met la loi de tran­si­tion éner­gé­tique ».

JK

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Européennes 2024 : le PCF Isère prône un « Airbus de la micro­élec­tro­nique » pour atteindre la sou­ve­rai­neté industrielle

FOCUS - Dans le cadre de la campagne des européennes, le PCF Isère a présenté, mardi 28 mai 2024, en présence de Marc Dorel, candidat Lire plus

La Ville de Grenoble accueille le Printemps des services publics, ouvert aux agents et aux citoyens
La Ville de Grenoble accueille le Printemps des ser­vices publics, ouvert aux agents et aux citoyens

FLASH INFO - L'hôtel de Ville de Grenoble accueille le Printemps des services publics le jeudi 30 mai 2024 de 8 h 45 à 18 Lire plus

Saisi par les associations Biodiversité sous nos pieds et FNE Isère, le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, le 4 octobre 2021, l'arrêté préfectoral autorisant le projet d'extension de la carrière du Peuye, aux Deux-Alpes. © DR
Bourg d’Oisans : le pro­jet d’ins­tal­la­tion de sto­ckage de déchets inertes dans la val­lée du Vénéon au point mort

FOCUS - Contesté par un collectif d'habitants, le projet d'une installation de stockage de déchets inertes (ISDI) dans la vallée du Vénéon se retrouve au Lire plus

Gabriel Ullmann dénonce un mode d'inscription des commissaires-enquêteurs favorisant les parti-pris et les conflits d'intérêt
Enquêtes publiques : vers un « me too des com­mis­saires-enquê­teurs » pour lut­ter contre les conflits d’intérêt ?

FOCUS - Après avoir connu plusieurs déboires finalement suivis de victoires juridiques, le commissaire-enquêteur isérois Gabriel Ullmann dénonce un système qui favorise à ses yeux Lire plus

« Dîner des som­mets » : sommé par le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de com­mu­ni­quer la liste des invi­tés, Laurent Wauquiez refuse

EN BREF - Près de deux ans après le “dîner des sommets” organisé en juin 2022, le tribunal administratif de Lyon a sommé Laurent Wauquiez, Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : La colère de la MJC - Théâtre Prémol
Chronique Place Gre’net – RCF : La colère de la MJC – Théâtre Prémol

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !