Prévu pour 2023, le Métrocâble de Grenoble cherche des candidats pour son financement

sep article

FOCUS – Le téléphérique urbain devrait prendre la voie des airs à l’horizon 2023. Si son tracé, transverval, de Fontaine à Saint-Martin-le-Vinoux, ne fait toujours pas l’unanimité, le Métrocâble n’a pas non plus levé toutes les interrogations. À commencer par celles concernant son financement. Sur les 57 millions d’euros estimés du projet, seuls 22 millions sont en effet pour l’heure financés.

 

 

Il ne fait pas beaucoup de bruit mais il avance. Après être allé droit dans le mur dans une première version reliant Fontaine au plateau du Vercors, le projet de transport par câble de l’agglomération grenobloise fait son chemin, plutôt discrètement, dans une nouvelle version, urbaine cette fois.

 

Le téléphérique urbain de l'agglomération grenobloise devrait décoller à l'horizon 2023. Reste que le tour de table est encore loin dêtre bouclé. Doc SMTC

Le téléphérique urbain de l’agglomération grenobloise devrait décoller à l’horizon 2023. Reste que le tour de table est encore loin d’être bouclé. Doc SMTC

 

Le câble nouvelle mouture prévoit de relier Fontaine toujours – le terminus de la ligne A de Fontaine La Poya – mais, cette fois, à la ligne E devant la mairie de Saint-Martin-le-Vinoux. Le tout en 16 minutes, en desservant quatre stations* dans un premier temps, mais pas avant 2023. Si tout va bien. Car en un an, le projet a déjà pris deux années dans la vue

 

Moyennant quoi, le téléphérique urbain, avec un débit de 600 puis 1 500 personnes/heure/sens devrait transporter 5 000 voyageurs par jour lors de sa mise en service, 8 500 à plus long terme. Voilà pour les grandes lignes.

 

 

22 millions d’euros financés sur… les 67 millions

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
4841 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Ah parce que c’est pas financé ce bazar?

    C’est sur les rails – certains en ont de bonnes, c’est à péter un câble – alors que moins de la moitié du coût planifié du projet (rajoutez au bas mot 30 à 50% dépassement de coûts réel) est pour le moment financé?

    Bon…

    sep article
  2. c’est un transport tellement plus réaliste, plus propre et adapté à notre ère!
    Concernant le budget je préfère ça aux projet pharaoniques passé comme la ligne E chiffrable en centaines de millions d’euros avec une absence de rentabilité.
    De plus, nous avons un des leaders mondiaux en entreprise de l’agglomération, bref que demande le peuple.

    sep article