Le Solaris, immeuble d’habitat social reçoit le prix de la construction Bois Auvergne-Rhône-Alpes

sep article



L’immeuble d’habitat social Le Solaris, construit par le bailleur Actis et Roda Architectes, a remporté l’un des huit prix de la construction Bois Auvergne-Rhône-Alpes 2017 remis le 18 décembre dernier par Fibra et Auvergne-Promobois, deux associations regroupant les acteurs de la filière forêt-bois d’Auvergne-Rhône-Alpes. Les 38 logements locatifs sociaux du Solaris sont situés sur l’Écocité Presqu’île, un quartier en pleine métamorphose.

 

 

Le prix régio­nal de la Construction Bois récom­pense « les plus beaux ouvrages bois de la région Auvergne-Rhône-Alpes », dixit les orga­ni­sa­teurs du concours.

 

Sur l'écocité Presqu'île, l'immeuble d'habitat social « Le Solaris » construit par le bailleur Actis, et Roda Architectes remporte l'un des huit prix 2017 de la construction Bois Auvergne-Rhône-Alpes DR

« Le Solaris »  DR

Le 18 décembre der­nier, sur quatre-vingts pro­jets en com­pé­ti­tion sur toute la région, huit réa­li­sa­tions, toutes très dif­fé­rentes ont ainsi été récom­pen­sées : une villa, une école, une ber­ge­rie, une mai­son tou­ris­tique, un pont, un centre de loi­sir, un gym­nase et un immeuble d’ha­bi­ta­tion, en l’oc­cur­rence le Solaris.

 

Immeuble de 38 loge­ments loca­tifs sociaux du T2 au T5, sur dix étages, le Solaris est implanté sur l’Écocité Presqu’île, où il vient d’être fraî­che­ment inau­guré. 375 m3 de bois ont été employés. Les essences uti­li­sées sont le sapin issu de l’arc alpin, ainsi que le mélèze pro­ve­nant de ce mêmes forêts mais aussi des Alpes autri­chiennes.

 

 

Façades et balcons tout en bois

 

« Le choix du bois est lié au pro­gramme Ecocité Grenoble et du cahier de pres­crip­tions envi­ron­ne­men­tal qui nous deman­dait d’employer le plus de maté­riaux bio­sour­cés et, tout par­ti­cu­liè­re­ment, le bois », relate Jean-Paul Roda dans une petite vidéo réa­li­sée à l’oc­ca­sion du concours.

 

Jean-Paul Roda architecte de Solaris DR

Jean-Paul Roda archi­tecte de Solaris DR

« Les bal­cons ont été conçus et pen­sés en volumes 3D d’une seule pièce, et les plan­chers et garde-corps habillés de bois, qui ont été clip­sés sur les creux du volume. »

 

La pro­duc­tion de cha­leur pour le chauf­fage des appar­te­ments et de l’eau sani­taire pro­vient quant à elle du sys­tème de géo­ther­mie, fonc­tion­nant avec une pompe à cha­leur rac­cor­dée sur la nappe.

 

L’eau est ensuite éva­cuée par le réseau d’exhaure direc­te­ment relié à l’Isère, qui coule à proxi­mité du quar­tier. Solaris est par ailleurs un immeuble « très basse consom­ma­tions » avec 30 % de consom­ma­tions de moins que ce qu’im­pose la Réglementation ther­mique 2012. Le coût de l’im­meuble s’é­lève à 6 281 000 euros, dont 25 % appor­tés par des sub­ven­tions Ecocité, les col­lec­ti­vi­tés, l’Agence de l’en­vi­ron­ne­ment et de la maî­trise de l’éner­gie (Ademe), 61 % sous forme de prêts, et 14 % par des fonds propres d’Actis.

 

SC

 

UNE CAPACITÉ D’INNOVATION REMISE EN QUESTION PAR LA BAISSE DES APL ?  

 

Lors de l’i­nau­gu­ra­tion de Solaris, le 3 octobre der­nier, Stéphane Duport-Rosand, direc­teur géné­ral d’Actis, Christine Garnier, vice-pré­si­dente délé­guée à l’habitat, au loge­ment et à la poli­tique fon­cière de Grenoble-Alpes Métropole, et Éric Piolle, pré­sident d’Actis et maire de Grenoble, ont dit redou­ter que « cette capa­cité d’innovation et de pro­grès des bailleurs sociaux [soit] aujourd’hui mena­cée par la baisse annon­cée des Aides per­son­na­li­sées au loge­ment et des loyers HLM ».

 

 

Réduire ses déchets
commentez lire les commentaires
4367 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.