Presqu’île : le vélo roi dans l’écocité avec un nouveau réseau express

sep article



FOCUS – Ce mardi 25 avril, les acteurs de l’aménagement de l’écocité Presqu’île ont enfourché leur bicyclette pour tester de nouveaux cheminements doux dans ce secteur, préfigurant la ville du futur. Et il ne faut pas lésiner sur ces aménagements, car il a été décrété que 25 % des déplacements devaient impérativement se faire en vélo au sein de l’écocité. Preuve que la petite reine l’est effectivement ici, les élus ont inauguré un réseau express vélo de deux kilomètres, rue Henri Tarze.

 

 

 

A Grenoble, l’objectif est de mul­ti­plier par trois la part modale du vélo d’ici 2020. Mais sur la Presqu’île scien­ti­fique où se construit l’écocité, le taux de dépla­ce­ments à vélo doit affi­cher, dès l’origine, 25 %, la part belle des tra­jets étant réser­vée aux trans­ports en com­mun (tram, bus) avec 50 % des dépla­ce­ments. Les voi­tures y com­pris élec­triques ou en auto­par­tage doivent par consé­quent se satis­faire d’un quart du gâteau « mobi­lité ».

 

Visite Ecoquartier Cambridge, 25 avril 2017 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Visite de l’é­co­quar­tier Cambridge, 25 avril 2017. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

Ces exi­gences sont dans l’esprit « post-car­bone » érigé au fron­ton de l’é­co­cité Presqu’île sur laquelle se bâtit l’é­co­quar­tier Cambridge. Y sortent de terre les loge­ments les plus éco­nomes en éner­gie de Grenoble, « chauf­fés l’hi­ver et refroi­dis l’été par la nappe phréa­tique abon­dante sur ce sec­teur, aux confluents du Drac et de l’Isère », rap­pelle Vincent Fristot, adjoint à l’ur­ba­nisme et à la tran­si­tion de la Ville de Grenoble.

 

Mais alors que les habi­tants s’installent à belle cadence sur Cambridge – 221 familles ont pris pos­ses­sion de leurs nou­veaux loge­ments et 227 autres sont atten­dues dans les mois qui viennent, aux­quelles il faut ajou­ter les 377 étu­diants – il était plus que temps de créer des che­mi­ne­ments doux tant pour sus­ci­ter, faci­li­ter que faire décol­ler la pra­tique du cycle. La Sem InnoVia et la Ville entament ainsi l’a­mé­na­ge­ment d’une série de voies per­met­tant de relier et de mailler le plus per­ti­nem­ment pos­sible l’écoquartier Cambridge aux quar­tiers limi­trophes Durant Savoyat, Arago et Centre-gares. Chantiers obligent, ces nou­velles cir­cu­la­tions ver­ront le jour petit à petit.

 

 

 

Deux kilomètres d’un nouveau réseau express vélo inauguré

 

 

Ce mardi 25 avril, le cycle est bien à l’honneur, avec le dévoi­le­ment d’un nou­veau « réseau express vélo », double sens, de deux kilo­mètres. 600 mètres pour le moment sont ouverts.

 

Inauguration du réseau express vélo, le 25 avril 2017, rue Henri Tarze © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Inauguration du réseau express vélo, le 25 avril 2017, rue Henri Tarze. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

 

Autre mini révo­lu­tion, le réseau tra­verse toute la rue Henri Tarze – un axe qui était en par­tie fermé à la cir­cu­la­tion depuis 40 ans. « Après dis­cus­sions avec l’entreprise Schneider [qui vient de se construire un tech­no­pôle le long de la rue, abri­tant 950 sala­riés, ndlr] qui avait pri­va­tisé la rue, nous la rou­vrons », se réjouit Franck Izoard, direc­teur de pro­jets à InnoVia.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
4224 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. N’était-ce pas V. Fristot et les éco­lo­gistes qui avaient voté contre la créa­tion de la ZAC Presqu’île en 2009 et qui ne sont stric­te­ment pour l« obten­tion du label éco­cité en 2012 avec les 17,3 mil­lions qui allaient avec ?
    C’est facile d’i­nau­gu­rer ce qu’on a ni conçu ni déve­loppé…
    Sauf qu’a­près, il n’y aura plus rien à inau­gu­rer, et les 3 pro­chaines vont être vides et longues…

    sep article
  2. J ai un mau­vais pres­sen­ti­ment qu vu des bâti­ments, dès cou­leurs, du style ‑qui est l aveugle qui a validé l immeuble vert et vio­let ? Qui est celui qui a choi­sit les tuiles externes comme à Teisseire.. brrrr
    Question bêtes : y aura t il des com­merces, phar­ma­cies, supé­rettes ou super­mar­ché de pré­vus à proxi­mité ?
    Bref de quoi faire vivre un quar­tier à pied ?

    sep article