Protection des abeilles : la récolte de miel de la Ville de Grenoble comme support pédagogique

sep article

FOCUS – Vendredi 22 décembre, des pots de miel issus des treize ruches installées dans Grenoble ont été remis à des élèves de cours préparatoire de l’école Libération sur le cours du même nom. Une occasion pour la ville de sensibiliser les enfants à l’importance des abeilles dans l’espace urbain. Les futures générations en seront-elles plus écolos ? Peut-être…

 

 

Des pots de miel issus de ruches de Grenoble ont été remis à environ 450 élèves pour les sensibiliser à l’importance des abeilles dans l'environnement.Remise de pots de miel de la Ville de Grenoble aux enfants de l'école Libération. © Lisa Dulac - Placegrenet.fr

Remise de pots de miel de la Ville de Grenoble aux enfants de l’é­cole Libération. © Lisa Dulac – Placegrenet.fr

« Ouahou ! Du miel ! » Les élèves d’une classe de CP de l’école Libération étaient impa­tients ven­dredi de rece­voir cha­cun leur pot de miel issu de la récolte de la Ville de Grenoble.

 

Cette der­nière a en effet ins­tallé, depuis 2010, treize ruches répar­ties dans dif­fé­rents espaces gre­no­blois : sur le toit de l’Hôtel de ville, au-des­sus de l’école Saint-Laurent, à la Maison des Collines, au Centre hor­ti­cole et dans les parcs Marliave, Jean-Verlhac et des Champs Élysées. « Le but est de réim­plan­ter la nature dans la ville », explique Fabien Malbet, adjoint aux écoles qui sou­tient le pro­jet.

 

Remise de pots de miel de la Ville de Grenoble aux enfants de l'école Libération. © Lisa Dulac - Placegrenet.fr

Remise de pots de miel de la Ville de Grenoble aux enfants de l’é­cole Libération. © Lisa Dulac – Placegrenet.fr

164 kg de miel ont ainsi été récol­tés en juillet (contre 150 l’an der­nier) et mis en pots par l’Association fami­liale de l’Isère pour per­sonnes han­di­ca­pées (Afiph). « Cette année, dix écoles, vingt-deux classes de CP et envi­ron 450 élèves des six sec­teurs de la ville sont concer­nés par cette dis­tri­bu­tion de miel, sous forme de pots indi­vi­duels de 125 g », se féli­cite Fabien Malbet, adjoint aux écoles.

 

Le reste de la pro­duc­tion est des­tiné aux rela­tions inter­na­tio­nales, dégus­ta­tions lors de tenues de stands, concours des bal­cons et mai­sons fleu­ris, ou encore aux struc­tures sociales de la ville (Ehpad…).

 

 

Un moyen de sensibiliser le jeune public

 

Mais cette dis­tri­bu­tion dans les écoles consti­tue sur­tout un moyen de sen­si­bi­li­ser le jeune public à l’importance des abeilles pour l’en­vi­ron­ne­ment. C’est pour­quoi la petite dis­tri­bu­tion s’est pour­sui­vie par une pré­sen­ta­tion des insectes pol­li­ni­sa­teurs.

 

« Les abeilles pré­sentes dans Grenoble donnent du miel… mais pas seule­ment ! », a ainsi expli­qué un membre de la Fédération Rhône-Alpes de pro­tec­tion de la nature (Frapna) Isère. Ces petits insectes rayés sont en effet des acteurs essen­tiels à la repro­duc­tion des plantes, et donc direc­te­ment impli­quées dans notre ali­men­ta­tion.

 

Des pots de miel issus de ruches de Grenoble ont été remis à environ 450 élèves pour les sensibiliser à l’importance des abeilles dans l'environnement. © Lisa Dulac - Placegrenet.fr

Remise de pots de miel de la Ville de Grenoble aux enfants de l’é­cole Libération. © Lisa Dulac – Placegrenet.fr

En volant de plante en plante pour buti­ner et pro­duire du nec­tar ser­vant à faire du miel et à nour­rir leurs larves, les abeilles effec­tuent en effet le pro­ces­sus de pol­li­ni­sa­tion indis­pen­sable à la repro­duc­tion des plantes.

 

« Pour buti­ner, les abeilles sont capables de voler dans un rayon de 2 km autour de la ruche », rap­pellent d’ailleurs les tech­ni­ciens des espaces verts de Grenoble. Sans ces insectes pol­li­ni­sa­teurs, la chaîne ali­men­taire serait com­plè­te­ment bou­le­ver­sée. Il est donc impor­tant de pro­té­ger ces espèces par­ti­cu­liè­re­ment sen­sibles aux pro­duits chi­miques.

 

 

« Le but est d’entrer en interaction avec les enfants »

 

Mais pour­quoi sen­si­bi­li­ser essen­tiel­le­ment des élèves ? « Cela per­met d’atteindre dif­fé­rents publics, puisque les enfants vont ensuite trans­mettre aux parents les infor­ma­tions rete­nues » explique Lucille Dargent, qui tra­vaille au ser­vice Espaces Verts de la ville de Grenoble.

 

Cette année, « le but est d’entrer en inter­ac­tion avec les enfants ». C’est pour cela que la Ville a fait appel « à l’expérience et aux com­pé­tences en matière d’éducation à l’environnement et déve­lop­pe­ment durable de la Frapna ».

 

Remise de pots de miel de la Ville de Grenoble aux enfants de l'école Libération. © Lisa Dulac - Placegrenet.fr

Remise de pots de miel de la Ville de Grenoble aux enfants de l’é­cole Libération. © Lisa Dulac – Placegrenet.fr

 

L’intervenant  en ques­tion à apporté un équi­pe­ment d’apiculteur ainsi qu’une ruche vide, afin de mettre les enfants en condi­tions réelles. Les élèves, curieux et gour­mands, se sont pris au jeu de l’animation pro­po­sée à base d’un dia­po­rama et d’images à clas­ser.

 

 

Lisa Dulac

 

 

Trois hôtels à abeilles dans l’agglomération grenobloise

 

La ville s’est aussi lan­cée dans l’installation d’hôtels à abeilles, équi­pe­ments de plein air concen­trant les micro-habi­tats néces­saires à la vie de nom­breuses abeilles sau­vages. Chaque hôtel peut ainsi accueillir des dizaines d’espèces, essen­tiel­le­ment pour abri­ter leurs pontes ou leur per­mettre d’hi­ver­ner.

 

Caserne de Bonne, Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Caserne de Bonne, Grenoble © Chloé Ponset – Place Gre’net

Ceux-ci se trouvent au Parc de l’île d’Amour (com­mune de Meylan), au Parc de l’Ovalie (com­mune de Sassenage) et à la Caserne de Bonne (Grenoble). Ils ont été conçus par l’Office natio­nal des forêts (ONF) et l’Office pour les insectes et leur envi­ron­ne­ment (OPIE).

 

Ce pro­jet, porté éga­le­ment par la Métro, per­met de mettre en avant la pro­tec­tion des abeilles sau­vages mena­cées par le réchauf­fe­ment cli­ma­tique et la perte de leur habi­tat. Une occa­sion de plus d’informer la popu­la­tion au sujet de l’importance de ces insectes…

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
2870 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.