La Métropole de Grenoble distinguée par le prix Intermodalité pour sa nouvelle gare

sep article



Après le Pass d’or des mobilités 2016, la Métropole de Grenoble a reçu le prix Intermodalité 2017 du magazine Ville, Rail et Transports. Une récompense saluant les travaux de réaménagement de la gare de Grenoble, devenue Pôle d’échange multimodal après plus de deux ans de travaux.

 

 

Le « maga­zine des nou­velles mobi­li­tés » Ville, Rail et Transports a décerné à Grenoble-Alpes Métropole le prix Intermodalité 2017, après lui avoir décerné le Pass d’or du pal­ma­rès des mobi­li­tés en 2016. Remis au pré­sident de La Métro Christophe Ferrari, ce prix récom­pense la réa­li­sa­tion du Pôle d’é­change mul­ti­mo­dal de la gare de Grenoble.

 

La Métropole de Grenoble a reçu du magazine Ville, Rail et Transports le prix Intermodalité 2017 suite à la mise en service du Pôle d'échange multimodal.Entrée de la gare SNCF de Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net

Entrée de la gare SNCF de Grenoble © Chloé Ponset – Place Gre’net

 

Après plus de deux ans de tra­vaux, la gare s’af­firme en effet comme un lieu où se côtoient toutes les options de dépla­ce­ment, depuis les trains TER ou TGV aux lignes de tram­way A et B, en pas­sant par les cars Transisère, les taxis, l’au­to­par­tage ou le vélo. Sans oublier la concen­tra­tion de la vente des dif­fé­rents titres de trans­port en un seul point .

 

 

La « porte d’entrée » de la ville

 

La gare de Grenoble propose de nouvelles places pour garer les vélos © Chloé Ponset - Place Gre'net

La gare de Grenoble pro­pose de nou­velles places pour garer les vélos. © Chloé Ponset – Place Gre’net

« Je me réjouis de l’obtention de ce prix qui vient récom­pen­ser ainsi un pro­jet par­te­na­rial de grande ampleur entre la Ville de Grenoble, la Métropole, le Conseil régio­nal, la SNCF, le Conseil dépar­te­men­tal et l’État », écrit le maire de Grenoble Éric Piolle dans un com­mu­ni­qué. Y voyant presque un « clin d’œil » au cin­quan­te­naire des Jeux olym­piques d’hi­ver de 1968, étape impor­tante dans le ren­for­ce­ment fer­ro­viaire de la ville.

 

Pour Éric Piolle, « la mul­ti­mo­da­lité, et notam­ment les liai­sons par car avec les sta­tions de mon­tagne, per­met d’agir pour la qua­lité de l’air dans les Alpes ». Mais compte aussi pour l’i­mage même de la capi­tale des Alpes, tant la gare est bien sou­vent la « porte d’entrée vers la ville, son agglo­mé­ra­tion et ses mon­tagnes envi­ron­nantes ».

 

FM

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2280 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.